Sites sociaux

Twitter à rajouter
Post-it
Bilan du Site Fondus :

Mise en commun des documents
Design du site en attente
Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

Derniers sujets
» Des Animaux de Toile
Lun 8 Mai - 11:05 par Apsara

» Galerie de Luna Pensive
Mer 12 Avr - 13:18 par chiara

» L'Ambre et le Jais [fic en cours]
Jeu 1 Sep - 10:17 par Apsara

» Les références non celtiques dans Harry Potter
Mer 8 Juin - 14:00 par Apsara

» Galerie d'Apsara
Mer 23 Déc - 8:38 par Apsara

» Galerie d'Yxanne
Lun 22 Déc - 8:10 par Circée

» Bienvenue chez les Fondus !
Mar 22 Juil - 8:29 par Apsara

» De l'Amour ou le cas Voldemort
Sam 22 Juin - 20:41 par chiara

» Au temps pour tous. Reconstructions-
Mar 14 Mai - 14:23 par Luna Pensive

» Derrière les Détraqueurs - Potterfiction en cours
Sam 2 Mar - 14:36 par Apsara

Sondage

Doit-on garder un seul topic ou demander un topic par membre pour les présentations

60% 60% [ 6 ]
40% 40% [ 4 ]

Total des votes : 10


Chapitre 1

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 1

Message par dina le Sam 3 Avr - 2:06

Première petite recherche: Comme j'ai le tome 1 en francais donc je pourrais citer dans la langue de Molière
le Mardi jour où commence notre histoire
j'ai donc vérifier le 1 novembre 1981 était un dimanche donc Halloween était un samedi . C'est à dire que le meutre de James et Lily a du être dans la nuit de samedi à dimanche et le mardi nous sommes le 3 novembre. Bon nous savions deja que JKR et le calcul ne ne sont pas les grands amours...
avatar
dina
eau chaude
eau chaude

Messages : 29
Date d'inscription : 28/02/2009
Age : 63
Localisation : Israël Carmiel

Revenir en haut Aller en bas

Le drame d'uen famille anglaise heureuse

Message par Luna Pensive le Lun 5 Avr - 11:35

Je m’étais mis en tête, pour ce marathon, l’idée de me décaler, de chercher ce que je pourrais « voir autrement ».
Et, à ma grande surprise, ce que j’ai vu autrement dans ce premier chapitre, ce sont les Dursleys. Je les ai vus de leur point de vue !

Déjà, j’ai été frappée par un mot, à la première page : « secret ».
Le couple Dursley apparait dans ce chapitre comme champion de l’hypernormalité.
Mais, en parallèle, ils vivent dans la peur.
La peur qu’on découvre un secret de famille.
Leur secret, c'est qu'un des membres de la famille est « anormal ».

Ont-ils eu peur d’être "exclus" par contagion ?
En tout cas, face aux connaissances, aux voisins, et peut-être face à la famille de Vernon, les Dursleys ont choisi d’aller jusqu’au déni : Pétunia n’aurait pas de sœur.

Toujours page 1, une phrase à leur sujet m’a ensuite frappée : « The Dursley had everything they wanted ». (je n’ai pas la VF).
Les Dursleys ont tout ce qu’ils désirent .... ça m'a fait méditer (ce n'est pas mon cas, sans doute !)
Ce sont donc des gens qui n’ont pas de rêves de grandeur, ils ne désirent pas avoir davantage d’argent, habiter dans une plus grande maison, dans un quartier plus chic.
Il y a là une certaine sobriété, non ?
(je doute que Dudley ait ensuite les mêmes valeurs, pas sûr qu’ils lui aient transmis celle-ci !)

Pas de grandeur, qui les mettrait à part : il se confirme que leur idéal est la normalité : un couple, un travail et un salaire pour le mari, une maison à entretenir pour la femme (un jardin à tondre pour le mari !), une famille avec un enfant dont ils peuvent être fier (the finest son), des voisins avec qui échanger quelques mots…
*Ajoutons pour Petunia le gossip – qui la rend happy . Et pour Vernon, la chanson : il fredonne en s’habillant pour aller au travail. (p. 2)
*Et un autre élément qui fait partie de leur monde : les occasions de recevoir.
C’est évoqué par un adjectif dans la phrase : « He picked out his most boring tie for work ».

Leur monde n’est donc pas immuable ! il comporte aussi des événements qui changent sa routine :
- les moments où Petunia peut apprendre des choses sortant de la normale sur les voisins,
-les moments où Vernon choisira une cravate moins ennuyeuse que celles qu’il met au travail.
Leur monde idéal, celui qui les rend heureux, c’est leur réalité routinière, et sa répétition routinière, y compris la répétition d’occasions sociales, mais sans aucun mélange (mixing, page 2).

La seule ombre au tableau de ce bonheur, c’est le secret.
Ce secret se traduit chez eux en une scène fatale qu’ils craignent, une image terrible qui leur traverse l’esprit parfois : l’arrivée des Potters dans leur rue, sous les yeux des voisins. (page 2)

****************************
Et voilà que ce monde merveilleux à leurs yeux va voler en éclats.
Ce premier chapitre n’est que le premier acte de la destruction de tout ce qui leur était cher.
La scène fatale arrive, un Potter arrive dans leur rue.

A la fin du chapitre, quelques phrases montrent l’écroulement de leur monde, indirectement.
-j’ai beaucoup apprécié le procédé choisi par JKR dans le dernier paragraphe du chapitre – le paragraphe commence, centré sur Harry, mais nous ramène en boucle sur les premiers paragraphes du chapitre, sur les Dursleys, par une seule proposition :
« Mrs Dursley’s scream as she opened the front door to put out the milk bottles ».

C’est tout. Tout pour décrire la fin du monde.

En accomplissant le geste le plus normal qui soit, celui qui inaugure une journée normale dans l’Angleterre de 1981-sortir les bouteilles de lait vides afin que le laitier les remplace par des bouteilles pleines – Petunia Dursley voit sa pire peur se réaliser.

Pas étonnant qu’elle pousse un cri…
(Au moins, Vernon a eu des avertissements toute la journée, lui).

Imaginez…
Comment les Dursley vont-ils pouvoir PARLER de la présence de ce bébé ?
Alors que Pétunia avait dit ne pas avoir de sœur ?
Quand on a vécu dans le déni, quand on a organisé le déni, et que la réalité vient tout à coup exposer votre mensonge....


****************************
Comment conclure autrement (ce pensum !) qu'en soulignant que JK Rowling a en fait construit, en 7 tomes, le drame de la famille Dursley, de meilleur vers le pire, comme le montre magistralement ce premier chapitre.
avatar
Luna Pensive
thé noir
thé noir

Messages : 2400
Date d'inscription : 12/01/2008
Localisation : Ouest de la France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1

Message par Apsara le Lun 5 Avr - 13:55

Bravo, Luna, pour la dissert. ! Moi, ce n'est pas mon fort, aussi vais-je m'appuyer sur la tienne.
Je reviens sur
la peur.
des Dursley.
Ce qui m'a frappée à la relecture, c'est la peur...de Vernon qui redoute de mécontenter Pétunia. Il use de circonlocutions pour lui demander le prénom de Harry.
De son côté, Pétunia redoute également de lui parler de Lily : rappelez-vous quand Harry trouve dans la chambre de Sirius la lettre où cette dernière remercie Patmol pour son cadeau de 1° anniversaire à Harry, elle y mentionne le vase offert par Pétunia pour Noël ( donc Noël 1980 ).
Ajoutons pour Petunia le gossip – qui la rend happy

En surface, car, à la lumière des souvenirs de Séverus, nul doute que Lily lui manque !
Pétunia n'a pu accepter leur différence : ni le fait que Lily soit sorcière, ni celui qu'elle ne le soit pas et ne puisse jamais rejoindre sa soeur sur ce plan.
Jalousie ? Probable, puisqu'elle dit ( zut, c'est le chapître deux, mais je cite de mémoire!) que leur mère est fière d'avoir une sorcière dans la famille.
Vernon, lui, n'a pas l'air d'avoir une si grande horreur des sorciers: il est choqué par leur accoutrement mais la seule crainte que je ressente chez lui, c'est celle que Pétunia se mette " dans un tel état" à propos de sa soeur.

_________________

"In tasso veritas"

               
" Ce serait encore plus beau si je pouvais le montrer à quelqu'un" (Samivel)

Y'a des jours "avec" et y'a des jours "sans". Les jours "sans", faut faire avec...
avatar
Apsara
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 6508
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 67
Localisation : Entre mes deux oreilles...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1

Message par Suzywa le Mar 6 Avr - 11:10

Bravo Luna ! applaudis
J'avais la même optique que toi en commençant ce premier chapitre mais je dois avouer que tu es allée plus loin que moi dans la vision des choses.

Je me suis d'abord remémoré toute l'histoire avant de recommencer hier.

Face moldue : Les Dursley :
J'ai remarqué aussi cette peur.
Vernon a peur de parler des événements observés en journée. Il a peur de demander à Petunia le prénom de leur neveu.
Il a peur des réactions de Petunia.
Pourtant Petunia a fait la démarche très osée d'écrire à Dumbledore pour suivre sa soeur à Poudlard.
Au début, elle voulait suivre sa soeur.
Je pense que c'est la réaction négative de Dumbledore qui a fait que le déni de Petunia a débuté.
"Aucune opportunité pour s'ouvrir au monde de Lily ? Alors, je coupe tous les ponts avec ce monde. Je reste définitivement à l'écart."
Petunia prétend donc vivre sa normalité à 100%.

Pourtant, en ce jour, ce monde va revenir bouleverser sa vie. La réalité familiale lui revient en pleine face.
Elle va apprendre la mort de sa soeur et de son beau-frère. Ses parents sont morts eux aussi ! Elle est la seule personne encore vivante.

Face sorcière:
Dumbledore:
Si léger face à Mc Gonagall et si sérieux face à la situation des Potter.
Déjà les traits de caractère se dessinent en quelques phrases.
Mc Gonagall : sincère et la plus proche émotionnellement de la réalité. Elle dénigre déjà la famille moldue des Dursley et montre aussi que les contacts avec les moldus ne sont pas faciles.

La présence du Deluminator dans ce tout premier chapitre ne fait pour le moment qu'éteindre les luminaires de la rue.
Lorsqu'on connaît ses pouvoirs, on se demande ce que Dumbledore sait déjà grâce à cet instrument à propos de la situation au 31/10/1981.
Je situe ce chapitre au 1/11/1981. 24h se sont déjà écoulées quand Harry arrive au pied du 4 Private Drive.

Un autre repère temps m'a sauté aux yeux.
Dumbledore dit :
"Pendant onze ans, j'ai essayé de convaincre les gens de l'appeler par son nom: Voldemort."
La lutte de Dumbledore contre Voldemort a débuté en 1970.

JKR parle déjà de Sirius Black et de sa moto.

Dumbledore ne veut pas effacer la cicatrice... Il aurait pu le faire... Aurait-il déjà réfléchi à ce qui se cache derrière ?

Enfin, Harry s'accroche à la lettre qui décidera de sa vie future. Il montre déjà qu'il faudra s"accrocher pour arriver au bout de sa mission.
avatar
Suzywa
thé noir
thé noir

Messages : 1000
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 57
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1

Message par Nausicaa le Mer 7 Avr - 12:07

Oh là là, je suis en retard en retard !!! Wink

Nan, c'est vrai, je ne pensais pas que j'aillais mettre autant de temps à m'y mettre, mais c'est aussi que nous sommes en vacances et que c'est assez difficile de me "bloquer" un moment pour lire et écouter ne serait-ce qu'un seul chapitre tranquillement...
Alors pour le moment, je me contente d'une moitié de chapitre.

Première impression, la voix de Stephen Fry (rappel, je me fais faire la lecture en VO ^^) me plait beaucoup, c’est très compréhensible et "so british" (d’autant que j’ai fait ma séance ce matin en buvant mon thé).

Je vais continuer sur votre lancée en vrac (pas envie de me prendre la tête à organiser tout ça) en faisant certainement ressortir des trucs que j’ai pu lire à droite à gauche (Marathon HP et sites encyclopédiques). Je n’ai jamais lu aucun livre tentant d’expliquer, c’est toi Leïa qui a ça, non ? Ça pourra être bien aussi de voir ce qui est dit dedans.

Alors, premier chapitre, donc. Il est écrit différemment des autres, parce que l’histoire est racontée par un narrateur complètement extérieur à l’histoire (mais un peu parti-pris quand même), pas au travers des yeux de Harry. Il n’y a que très peu de chapitres de ce point de vue dans toute la saga. Le tout dernier chapitre, l’épilogue, est comme ça aussi et par ailleurs très similaire dans le nombre d’informations qu’on peut en tirer. Parce que mine de rien, on fait la connaissance de beaucoup de monde et de pas mal de lieux, dates, concepts, en peu de pages.

Les Dursley : La normalité

Luna a écrit:Le couple Dursley apparait dans ce chapitre comme champion de l’hypernormalité.
Oui, effectivement et ça se traduit par le rejet de toute fantaisie, en tout cas pour Mr Dursley. Tout le champ lexical du normal/anormal y passe du coup : strange, nonsense, weirdo
Il se complait dans sa petite vie tranquille, que le narrateur nous fait quand même apparaître comme étant ennuyeuse ("boring" pour la cravate, rue grise, etc...). Il préfère travailler dos à la fenêtre (attitude anti-rêveuse). D'ailleurs c'est clairement dit : "he didn't approve of imagination" / "il détestait tout ce qui avait trait à l'imagination".

À noter aussi que le caractère irascible de ce dernier n’est pas seulement dû au monde magique et/ou à Harry puisqu’il est clairement montré que pour lui, envoyer balader les gens est une habitude : "Mr Dursley, however, had a perfectly normal, owl-free morning. He yelled at five different people. He made several important telephone calls and shouted a bit more. He was in a very good mood until lunch-time (...)"
Et ça lui plait ! C'est sa façon à lui de se placer au-dessus des autres. Il se trouve clairement au-dessus du lot.
Apsara a écrit:Vernon, lui, n'a pas l'air d'avoir une si grande horreur des sorciers: il est choqué par leur accoutrement mais la seule crainte que je ressente chez lui, c'est celle que Pétunia se mette " dans un tel état" à propos de sa soeur.
Si quand même. Enfin, non, ça n'est pas le monde sorcier qu'il déteste (il y a quand même des mots forts comme "couldn't bear" ou The nerve of him!") mais plus généralement, tout ce qui sort de l'ordinaire.

Le cas de Mrs Dursley est un petit peu différent (puisqu'on sait qu'à un moment elle a été attirée par toute cette fantaisie...). Donc, oui, comme l'a exprimé Luna, au moment où commence l'histoire, elle est totalement dans le déni (ça ne doit pas être un hasard si le lieu se nomme Privet Drive, avec tout le vocabulaire associé : secret, mysterious, etc...).
Et d'accord aussi sur le fait que Vernon semble craindre ses réactions. C’est à se demander comment le couple a pu aborder la question de la communauté sorcière avant l’arrivée de Harry et quel niveau de véracité avait pu accorder Mr Dursley à tout ça…

Pour en revenir à :
Luna a écrit:Leur monde idéal, celui qui les rend heureux, c’est leur réalité routinière, et sa répétition routinière, y compris la répétition d’occasions sociales, mais sans aucun mélange (mixing, page 2).
Oui les Dursley sont heureux comme ils sont, effectivement, surtout ils donnent l’impression d’être fiers de ce qu’ils ont construit, acquis, de leur confort. (Quartier résidentiel, bonne situation pour Mr Dursley. On l’apprendra par la suite, il a fait des études (même si on ne sait pas exactement de quel milieu il est issu). C’est en tout cas certainement différent de ce que pouvait connaître Petunia Evans lorsqu’elle habitait avec sa famille dans leur "mill town" (quartier ouvrier).
Apsara a écrit:nul doute que Lily lui manque ! Pétunia n'a pu accepter leur différence : ni le fait que Lily soit sorcière, ni celui qu'elle ne le soit pas et ne puisse jamais rejoindre sa soeur sur ce plan.
Et ses parents ? (Première disparition spontanée de grands-parents dans la saga, il y en aura d'autre ^^). C'est comme si Pétunia avait voulu tourner le dos non seulement à Lily et au monde sorcier mais à tout son passé, changer de situation sociale...

Et Dudley, dans tout ça, est un peu leur "étendard", le symbole de leur réussite familiale (peut-être pas pour rien que son prénom soit si proche de leur nom de famille). (Je me demande si on ne pourrait pas tenter un parallèle avec les Malefoy, tournés eux aussi sur leur réussite, centrés sur eux-mêmes ?)...

Ah, à noter aussi, en repensant au quartier de l’enfance de Pétunia, qu’elle est du genre "commère" et qu’elle devait déjà avoir cette tendance quand elle était petite (lorsqu’elle parle du "fils Rogue" comme si la tournure cachait les pires ragots au sujet de cette famille). Et forcément, quand on se préoccupe de ça, on a peur de renvoyer une mauvaise image aux autres et de devenir soi-même sujet de commérages...


Les évènements de ce mardi : Le bizarre

- Les chouettes, bizarre, et en plein jour en plus. (NB : C’est, paraît-il, un mauvais présage de voir une chouette en plein jour).

- Le chat aux attitudes bizarres, dans la rue. (MacGo préfère être là plutôt que de faire la fête)

- Les gens habillés bizarrement, avec des capes. (Réflexion, les sorciers ne se soucient plus du tout de se faire voir, tellement ce jour est magnifique pour eux : "Even Muggles like yourself should be celebrating, this happy, happy day!").

- Les pluies d'étoiles filantes. C'est occulté dans la version française mais dans la VO, il y a une tentative d'explication, par le type de la météo : " Perhaps people have been celebrating Bonfire Night early - it's not until next week, folks!".
La Bonfire Night ou Guy Fawkes Night (oui oui, Fawkes, comme le nom du phénix...) est célébrée le 5 novembre (de quoi nous refaire gamberger sur les dates, Dina ! Content ).

- Et puis l'explosion finale, le summum du bizarroïde, pourtant simple murmure : Harry Potter ! cheers (Et pour le moment, ce n'est qu'un nom entendu dans une conversation... Parce que :
Luna a écrit:La scène fatale arrive, un Potter arrive dans leur rue.
Ça, je le garde pour un peu plus tard, je vais m'arrêter là pour aujourd'hui... Smile



EDIT : Me revoilà déjà. Je viens de penser à un truc, au sujet de Dudley (je crois que notre discussion du moment au sujet d'Alice n'y est pas pour rien).
Dans le chapitre, il est question d'une nouvelle expression qu'a appris le ptit Dudley : "Shan't!" / "Veux pas !"
Et si ce dernier essayait de se rebiffer contre ses parents ?... Je sais, ça semble un peu tiré par les cheveux mais imaginez l'ambiance, pour un tout petit enfant, privé de toute fantaisie... Neutral Est-ce que quelque part (j'ai l'impression de me prendre pour Dolto ! LOL !) cet enfant n'exprime pas son refus de vivre comme ses parents le lui imposent ? Parce que l'histoire de JK Rowling montre justement qu'on ne nait pas "méchant" mais qu'on le devient...


Dernière édition par Nausicaa le Mer 7 Avr - 16:48, édité 1 fois

_________________
"I don't drink coffee I take tea my dear."

avatar
Nausicaa
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 5786
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 40
Localisation : Right here, right now!

http://www.le-prince-de-sang-mele.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1

Message par Apsara le Mer 7 Avr - 15:06

Nausicaa a écrit:C’est à se demander comment le couple a pu aborder la question de la communauté sorcière avant l’arrivée de Harry et quel niveau de véracité avait pu accorder Mr Dursley à tout ça…

On peut imaginer que Pétunia se soit trouvée acculée à lui parler de Lily au moment des démarches administratives liées à leur mariage mais ne lui en ait dit que le strict minimum.
Ensuite, Vernon aurait tenté de lui soutirer des précisions mais aurait renoncé en la voyant "dans un tel état".
"Il détestait tout ce qui avait trait à l'imagination".
Sans doute une des raisons pour lesquelles il a plu à Pétunia , ainsi confortée dans son déni!
Vernon avait-il interprété les révélations de Pétunia et ses réactions violentes comme les marques d'une imagination maladive ? Aurait-il craint que son épouse ne soit "pas normale" ? Qu'elle ait inventé des raisons bizarres à sa brouille avec Lily ? Raison de plus pour être soulagé , par la suite, de toute marque de "normalité" dans son ménage ?
Au cours de ce 1° novembre, Vernon va se trouver confronté à tant de manifestations de la réalité du monde sorcier, qu'il va finir par être ébranlé dans ses convictions :
- le chat qui lit : insolite, il s'est laissé abuser par le Soleil...
- les porteurs de cape :nouvelle mode pour les jeunes ou quêteurs, il oublie vite etc...
jusqu'au journal du soir qui " le fige dans son fauteuil": ne serait-ce pas seulement à ce moment qu'il commence à croire à ce que Pétunia a pu lui dire de" la bande " de Lily ?

A noter que Pétunia avait tout de même annoncé à son mari la naissance de Harry...

_________________

"In tasso veritas"

               
" Ce serait encore plus beau si je pouvais le montrer à quelqu'un" (Samivel)

Y'a des jours "avec" et y'a des jours "sans". Les jours "sans", faut faire avec...
avatar
Apsara
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 6508
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 67
Localisation : Entre mes deux oreilles...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1

Message par Syrinx le Mer 7 Avr - 21:15

C’est à se demander comment le couple a pu aborder la question de la communauté sorcière avant l’arrivée de Harry et quel niveau de véracité avait pu accorder Mr Dursley à tout ça…
c'est aussi les questions que je me posais.
Comment Vernon a-t-il pu croire Pétunia ? il a bien dû voir quelque chose, au moins pour ne pas croire sa femme folle (oui parce que comme il n'aime ce qui sort de l'ordinaire, je le vois mal fréquenter et épouser une femme accusant sa soeur de sorcellerie sans bonne raison) Mais comme les soeurs ne se cotoyaient plus... quel évènement aurait pu les amener à se revoir ? comme je n'imagine pas Pétunia inviter sa soeur à son mariage, ni aller à celui de Lily et James, je ne vois qu'un enterrement pour les rassembler. Celui de leurs parents ?
Bon alors après, je n'imagine pas non plus Lily, née moldue, commettre un impair vestimentaire... mais James ? Sirius, même peut-être ?
(ce qui suppose pas mal de choses au niveau des dates et peut-être au niveau des relations que James pouvait avoir avec ses beaux-parents)

Enfin je m'emballe sans doute trop mais, je n'arrive vraiment pas à comprendre ce qui aurait pu faire croire Vernon que sa femme disait vrai. Alors je doute qu'il ait vu de la vraie magie (règle du secret, oubliator pour rattraper les bourdes...), mais il a dû voir quelque chose d'assez étrange pour confirmer les dires de Pétunia (en même temps pour un homme aussi terre à terre, il a pas dû en falloir beaucoup...)

_________________
L'ambre et le jais



chapitre 21
 
avatar
Syrinx
thé noir
thé noir

Messages : 2696
Date d'inscription : 14/01/2008
Age : 35
Localisation : au milieu des fuites, pour changer !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1

Message par Apsara le Mer 7 Avr - 21:50

je ne vois qu'un enterrement pour les rassembler. Celui de leurs parents ?
Très plausible ! Il est même probable qu'ils ne soient pas morts en même temps : leur maman, si fière de ce qu'est Lily, n'aurait-elle pas eu une parole malheureuse à l'enterrement de son mari ?
...commettre un impair vestimentaire... mais James ? Sirius, même peut-être ?
Oh, que oui ! Lui, je le vois trrrès bien s'amuser à choquer Pétunia et Vernon, à la limite de transgresser la loi du secret !

_________________

"In tasso veritas"

               
" Ce serait encore plus beau si je pouvais le montrer à quelqu'un" (Samivel)

Y'a des jours "avec" et y'a des jours "sans". Les jours "sans", faut faire avec...
avatar
Apsara
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 6508
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 67
Localisation : Entre mes deux oreilles...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1

Message par Nausicaa le Mer 7 Avr - 22:16

Apsara a écrit:A noter que Pétunia avait tout de même annoncé à son mari la naissance de Harry...
Syrinx a écrit:Mais comme les soeurs ne se cotoyaient plus...
Et le vase, offert par Petunia aux Potter. J'ai un gros blanc, rassurez-moi, il y a bien une histoire de vase ? Huh (Ou bien j'l'ai rêvé ! Laughing ).

_________________
"I don't drink coffee I take tea my dear."

avatar
Nausicaa
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 5786
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 40
Localisation : Right here, right now!

http://www.le-prince-de-sang-mele.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1

Message par Syrinx le Jeu 8 Avr - 14:05

Oh, que oui ! Lui, je le vois trrrès bien s'amuser à choquer Pétunia et Vernon, à la limite de transgresser la loi du secret !
moui... en même temps à un enterrement..? il aurait su se tenir, non ?

Et le vase, offert par Petunia aux Potter. J'ai un gros blanc, rassurez-moi, il y a bien une histoire de vase ?
ça me rappelle vaguement qqch... mais pas dans le premier chapitre (ou je l'ai lu trop vite)

_________________
L'ambre et le jais



chapitre 21
 
avatar
Syrinx
thé noir
thé noir

Messages : 2696
Date d'inscription : 14/01/2008
Age : 35
Localisation : au milieu des fuites, pour changer !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1

Message par Apsara le Jeu 8 Avr - 20:36

Nausicaa et Syrinx a écrit:Et le vase, offert par Petunia aux Potter. J'ai un gros blanc, rassurez-moi, il y a bien une histoire de vase ?ça me rappelle vaguement qqch... mais pas dans le premier chapitre (ou je l'ai lu trop vite)
Ouuh , les vilaines qui n'ont pas bien lu mon 1° post. de ce topic....

Apsara a écrit:De son côté, Pétunia redoute également de lui parler de Lily : rappelez-vous quand Harry trouve dans la chambre de Sirius la lettre où cette dernière remercie Patmol pour son cadeau de 1° anniversaire à Harry, elle y mentionne le vase offert par Pétunia pour Noël ( donc Noël 1980 ).

_________________

"In tasso veritas"

               
" Ce serait encore plus beau si je pouvais le montrer à quelqu'un" (Samivel)

Y'a des jours "avec" et y'a des jours "sans". Les jours "sans", faut faire avec...
avatar
Apsara
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 6508
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 67
Localisation : Entre mes deux oreilles...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1

Message par Syrinx le Jeu 8 Avr - 23:17

Ouuh , les vilaines qui n'ont pas bien lu mon 1° post. de ce topic....
oups... sorry (m'enfin mon "ça me rappelle qqch" faisait référence à ton post, en fait... c'est juste que je me rappelais plus où je l'avais lu/vu)
Mais ça ne figure pas quand même dans le premier chapitre.

Enfin reprenons... Lily et Pétunia ont donc encore des contacts... par cadeaux interposés... aux anniversaires et à Noël. Cela dit s'échanger des cadeaux (par la poste)ne veut pas dire que l'ont est proche. Et d'un coté, ça ne m'étonne pas que Pétunia fasse encore ce geste, elle ne nie pas qu'elle a une soeur, seulement elle fait croire qu'elle n'en a pas. Rien ne l'empêche par contre d'envoyer un cadeau de temps à autre, parce que sa soeur lui manque, quoiqu'elle en dise, et elle est une femme au foyer dévoué à sa famille, y compris la partie qu'elle voudrait oublier. Je la vois bien être du genre à se rappeler toutes les dates d'anniversaire.

_________________
L'ambre et le jais



chapitre 21
 
avatar
Syrinx
thé noir
thé noir

Messages : 2696
Date d'inscription : 14/01/2008
Age : 35
Localisation : au milieu des fuites, pour changer !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1

Message par Nausicaa le Jeu 8 Avr - 23:51

Apsara a écrit: Ouuh , les vilaines qui n'ont pas bien lu mon 1° post. de ce topic....



L'autre vilaine a écrit:Lily et Pétunia ont donc encore des contacts... par cadeaux interposés... aux anniversaires et à Noël.
(...)
Rien ne l'empêche par contre d'envoyer un cadeau de temps à autre, parce que sa soeur lui manque,
Noël et les anniv c'est pas "de temps à autre", c'est justement très conventionnel (limite puritain, BCBG). Je ne suis pas convaincu que ce soit parce que sa soeur lui manque (même si c'était le cas, ça doit être vraiment enfoui très très profondément). Ça serait pas plutôt encore pour sauver les apparences ? (Toujours dans cette logique du "je n'ai rien à me reprocher", "je suis normale", "je vais bien, tout va bien"...). Non parce qu'en plus un vase, c'est quand même super bateau comme idée de cadeau...

_________________
"I don't drink coffee I take tea my dear."

avatar
Nausicaa
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 5786
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 40
Localisation : Right here, right now!

http://www.le-prince-de-sang-mele.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1

Message par Luna Pensive le Ven 9 Avr - 11:11

Pas le temps, hélas !
Sauf de vous lire en vitesse;
Juste pour alimenter la controverse !
Je ne pense pas que Petunia aime toujours Lily. Je crois qu'elle la hait (suite au prochain chapitre !).

Mais par contre, dans son hypernormalité, il lui est indispensable de sauver les apparences, d'où les cadeaux rituels, les faire part de naissance. OK.

Mais c'est quand même étrange qu'elle n'ait pas coupé tous les ponts, même ceux là, puisqu'elle prétend qu'elle n'a pas de soeur (chapitre 1).

Alors, une contradiction, chez JKR ?
Ou bien, comme suggéré, peut-être y a-t-il eu un événement qui a rompu les ponts.
Vernon et Petunia n'ont pas été invités au mariage de Lily et James.
L'invitation réciproque est hautement improbable.
Donc plutôt, un enterrement.
avatar
Luna Pensive
thé noir
thé noir

Messages : 2400
Date d'inscription : 12/01/2008
Localisation : Ouest de la France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1

Message par Apsara le Sam 10 Avr - 12:59

Nau. a écrit:Ça serait pas plutôt encore pour sauver les apparences ? (Toujours dans cette logique du "je n'ai rien à me reprocher", "je suis normale", "je vais bien, tout va bien"...). Non parce qu'en plus un vase, c'est quand même super bateau comme idée de cadeau...
Tout à fait! ...ce que je pense !
Luna a écrit:c'est quand même étrange qu'elle n'ait pas coupé tous les ponts,
Je me demande si, en gardant ce lâche contact ( tiens, en tapant, je me dis que ça peut être pris en double sens : "relâché" et "peu courageux") elle n'espère pas "tirer" un jour Lily vers la normalité, l'arracher à son "bon à rien de mari" ( James a-t-il jamais travaillé ? Etait-il joueur de quidditch pro. ? )
Luna a écrit:Je ne pense pas que Petunia aime toujours Lily.
Je sens que nous allons avoir de quoi discuter !

_________________

"In tasso veritas"

               
" Ce serait encore plus beau si je pouvais le montrer à quelqu'un" (Samivel)

Y'a des jours "avec" et y'a des jours "sans". Les jours "sans", faut faire avec...
avatar
Apsara
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 6508
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 67
Localisation : Entre mes deux oreilles...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1

Message par Rita Skeeter le Sam 10 Avr - 16:43

Vous avez dit plein de trucs intéressant, donc je ne vais pas répéter ce qui a été dit... Globalement j'avais une approche du chapitre assez proche de l'analyse de Suzywa !

En ce qui concerne Pétunia, j'aime bien la façon dont on peut comprendre l'attitude anormalement...normale des Dursley grâce au tome 7. La première fois que j'ai lut le tome 1, je pensais simplement que les Dursley étaient en quelque sorte une "caricature". Là, on peut se douter que Pétunia a un comportement, somme toute, très humain... Elle aime sa soeur, c'est indéniable, elle aurait souhaité être toujours liée avec quand elle était petite, mais la magie lui a "volé" Lily... Et comme elle n'a pas put la rejoindre, elle projette sa haine, d'une certaine manière, contre ce monde qui est une barrière entre elles. Et puis Harry est venu...Et je pense qu'on peut faire un rapprochement entre Pétunia et Rogue : pour Pétunia, Harry c'est "Lily par extension", donc elle ne déteste pas Harry, pas complètement j'imagine. Seulement, le fait que Harry ressemble également à James (sorcier pur et dur) représente la part "magique" de cet enfant qui a les yeux de sa soeur. Donc d'emblée, elle en veux à Harry pour tout ce qu'il représente...Pas pour lui même, comme semble le croire Harry.

Du coup, par cette re-lecture, je considère le personnage de pétunia comme un peu plus profond que ce que mon impression première m'avait dicté. Vernon en revanche non...
avatar
Rita Skeeter
thé oolong
thé oolong

Messages : 553
Date d'inscription : 05/04/2009
Age : 25
Localisation : Dans l'Est de la France !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1

Message par Nausicaa le Sam 10 Avr - 21:16

Rita Skeeter a écrit:Là, on peut se douter que Pétunia a un comportement, somme toute, très humain... Elle aime sa soeur, c'est indéniable, elle aurait souhaité être toujours liée avec quand elle était petite, mais la magie lui a "volé" Lily...
(...)Et je pense qu'on peut faire un rapprochement entre Pétunia et Rogue
Pas bête (on aura effectivement l'occasion d'en reparler plus loin, et même bien plus loin).
Je crois aussi qu'il reste quelque chose entre Pétunia et sa sœur et quand je lis :
Luna a écrit:Je ne pense pas que Petunia aime toujours Lily. Je crois qu'elle la hait
j'ai envie de répondre que "haïr" c'est encore un peu (quelque part) "aimer"... (Je suis désolée pour la psychologie à deux balles Embarassed ) mais ce que je veux dire c'est que si vraiment elle ne l'aimait plus, elle aurait réellement coupé tous les ponts, à commencer par envoyer des cadeaux, même pour sauver les apparences, non ? (Parce que, finalement, qui est au courant de ces cadeaux dans le voisinage des Dursley ? Certainement personne. C'est ça qui est "privé").

Apsara a écrit:Je sens que nous allons avoir de quoi discuter !
Ouaip... scratch (J'm'embrouille déjà, c'est dire !).

Et le vase, j'ai aussi pensé à un truc bien tiré par le cheveux, mais quand on pense à l'épisode dans le jardin d'enfant avec la fleur que Lily s'amuse à "ouvrir et fermer", ça peut peut-être vouloir dire quelque chose ?... (Après tout, entre un(e) pétunia et une lily... sifflote Oui bon, j'avais prévenu...).

_________________
"I don't drink coffee I take tea my dear."

avatar
Nausicaa
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 5786
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 40
Localisation : Right here, right now!

http://www.le-prince-de-sang-mele.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1

Message par Apsara le Sam 10 Avr - 21:35

Je repense à la théorie de la rencontre entre Vernon et les sorciers lors de l'enterrement des parents Evans, ce qui a fait, très probablemnt, 2 occasions .
Quels sorciers s'y trouvaient-ils presque à coup sûr ?
Lily et James mais aussi Sirius, probablement Peter Pettigrow et sans aucun doute, Severus : " la bande" de Lily. Auraient-ils porté des capes pour la circonstance si le temps s'y prétait ? L'émotion du moment aurait-elle fait commettre une imprudence à l'un d'entre eux ?
Eh, vous avez-vu ? Nous voici repartis dans les thèories ! Wink
Et dans les pubs au-dessus de la présente page j'ai : " le Prince de Sang Mélé" choix de jeux et "Comment le rendre amoureux de AàZ"! Merci, "Big merchi Brother"


Dernière édition par Apsara le Dim 11 Avr - 17:44, édité 1 fois

_________________

"In tasso veritas"

               
" Ce serait encore plus beau si je pouvais le montrer à quelqu'un" (Samivel)

Y'a des jours "avec" et y'a des jours "sans". Les jours "sans", faut faire avec...
avatar
Apsara
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 6508
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 67
Localisation : Entre mes deux oreilles...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1

Message par Nausicaa le Sam 10 Avr - 22:06

Apsara a écrit:enterrement des parents Evans
(...)
Quels sorciers s'y trouvaient-ils presque à coup sûr ?
Lily et James mais aussi Sirius, probablement Peter Pettigrow et sans aucun doute, Severus : " la bande" de Lily.
Alors là... Shocked Pour moi, il n'y a pas de "bande à Lily", en tout cas pas comme ça. Si enterrement il y a eu, faut déjà voir à quel moment ça a pu avoir lieu. Soit pendant la scolarité de Lily, et là, je ne vois pas trop pourquoi James, Sirius et (encore moins) Pettigrow y seraient. (A la limite, Rogue, encore que pas convaincue du tout. Il n'était pas censé connaître les Evans et c'est pas le genre d'invit qu'on fait à ses copains). Soit après Poudlard et alors là, oui, OK pour James et Siruis (mais je vois pas trop ce que Pettigrow ferait là - et dans ce cas, Lupin, il pue ?) mais par contre, pas de Rogue du tout.
Après, reste aussi à savoir si Vernon était déjà de la famille quand les Evans sont morts ?...
Bref, cette histoire d'enterrement... (On s'y perd encore plus).


Allez, je vais finir de lire le premier chapitre et je vais enquiller sur le deuxième tant que j'y suis ! héhé

EDIT : Finalement, je crois que je vais m'en tenir au premier pour ce soir (mine de rien, ça dure une demi-heure, un chapitre à se faire lire).
Donc, j'ai repris du début, du coup (à ce rythme-là, c'est pas 4 ans qu'il va nous falloir mais bien le double ! LOL !) et j'ai noté deux trois trucs sur les Dursley.

Je crois de moins en moins à la rencontre "provoc" entre Vernon et James (+ Sirius en Cie), parce qu'en voyant des capes, Vernon ne se dit pas "tiens, on dirait des sorciers" mais juste que c'est bizarre de se fringuer comme ça.
Vernon n'a donc aucune idée de la façon de s'habiller des sorciers, ni des chouettes et ne sait même pas qu'il est un Moldu. Pétunia ne lui aura donc expliqué que le stricte nécessaire concernant sa sœur et son mari.
Je crois quand même que les deux couples se sont rencontrés, oui, parce que si ça n'avait pas été le cas, on n'insisterait pas sur le fait que les Dursley n'aient jamais vu leur fils Harry, on dirait carrément que Vernon ne les avaient jamais vus, aucun d'entre eux.
Par contre, il semblerait qu'il y ait bien eu une altercation entre les Potter et les Dursley parce qu'il est aussi dit : "(...) there was no reason for them to come near him nd Mrs Dursley. The Potters knew very well what he and Petunia thought about them and their kind..."


Bon, voilà, je passe (enfin) à la suite.

Arrivée de Harry : Arrivée de la magie

(Encore certainement en vrac)


- Dumbledore : "Nothing like this man had ever ben seen in Privet Drive". Et pourtant... Rolling Eyes (Mrs Figg).

J'ai découvert un détail qui n'y était pas dans la version française, que les cheveux et la barbe de Dumbledore ne font pas seulement que "lui arriver à la taille", mais qu'ils "were both long enough to tuck into his belt." Comme sur le dessin de la 4eme de couv. de mon bouquin (je pense que je chercherai plus tard pour lier des images).
En tout cas, je ne me l'étais jamais imaginé comme ça.


- Le Déluminateur (Deluminator) ou plutôt l'Éteignoir (Put-Outer). Pourquoi est-ce que l'objet a changé de nom entre le tome 1 et le 7 ? Le nom du départ avait un petit quelque chose de plus "évocateur", non ?


- McGonagall : Elle dit à Dumbledore, juste après avoir repris sa forme humaine :"How did you know it was me?" Huh Heu... Elle a bu ou quoi ? (Elle dit qu'elle n'a pas fait la fête, tu parles ! LOL !).


- You-Know-Who :
Dumbledore dit : "(...) for eleven years I have been trying to persuade people to call him by his proper name: Voldemort." Hmm... scratch Discutable comme idée, au bout du compte (quand on sait ce qui arrivera à ceux qui prononceront le nom de Voldemort dans le tome 7. Puis tant qu'à faire, tant qu'à le nommer par son vrai nom, pourquoi ne pas véritablement le nommer par son vrai nom ?...

Il dit aussi quelque chose intéressant quand on essaye de voir les choses sous une autre perspective :
"Voldemort had powers I will never have"
- Only because you're too - well - noble to use them.
- It's lucky it's dark. I haven't blushed so much since Madam Pomfrey told me she liked my new earmuffs".



- La lettre : C'est intéressant aussi de penser à cette lettre adressée non pas aux Dursley mais surtout à Pétunia et de la rapprocher de celle que Dumbledore lui avait envoyée, des années de ça (pour son refus à Poudlard). Surtout quand on lit :
"A letter? repeated professor McGonagall faintly, sitting back down on the wall. Really, Dumbledore, you think you can explain all this in a letter?"


- Hagrid : Le commentaire de Dumbledore : "I would trust Hagrid with my life", m'interroge aussi... scratch On se serait attendu à une révélation, un truc de vraiment important entre eux deux, mais non, mis à part l'histoire d'Aragog...

Hagrid parle de Sirius as "Young Sirius Black". C'est assez étonnant de l'entendre parler de Sirius comme ça, en le qualifiant de "jeune"...

Importante aussi, la question de Dumbledore, aussitôt après : "No problems, were there?". Tu m'étonnes...

Je laisse tomber pour ce soir - cette nuit - la parenthèse temporelle entre le moment où Hagrid a tiré Harry des décombres à Godric's Hollow et arrive à Privet Drive (après avoir volé "over Bristol", etc...). Destruction d\'ordin


- La cicatrice :
Suzywa a écrit:Dumbledore ne veut pas effacer la cicatrice... Il aurait pu le faire... Aurait-il déjà réfléchi à ce qui se cache derrière ?
Oui ! "Scars can come in useful." C'est à prendre au sens propre comme au figuré...

Puis en passant, la suite de la phrase : "I have one myself above my left knee which is a perfect map of the London Underground". Ça aussi ça fait partie des trucs qu'on se demande encore où JK Rowling est allée les chercher (et pour en faire quoi, sinon nous balader ?... Dans l'Underground <-> Underland... Shocked Il se fait tard...)


- Harry :
Suzywa a écrit:Enfin, Harry s'accroche à la lettre qui décidera de sa vie future. Il montre déjà qu'il faudra s"accrocher pour arriver au bout de sa mission.
C'est vrai que l'image est belle mais heureusement que Harry a le sommeil lourd. J'avoue que c'est la première fois que j'y songe (peut-être par ce que quand j'ai eu cette image en tête pour la première fois, je n'avais pas encore d'enfant) mais le ptit Harry n'est pas un nouveau-né non plus (contrairement à ce qu'on a tendance à croire quand on voit des illustrations et même dans le film). Il a plus d'un an (début novembre, donc 15 mois), on sait (photo envoyée à Sirius - Tome 7) qu'il sait marcher. Euh... moi je dis qu'il aurait pu se tirer, le môme ! affraid Parce qu'entre minuit et "le matin", même si c'est juste "a few hours' time", c'est long ! Pis on est en novembre, ça doit cailler dehors ! (En fait Vernon a raison, complètement cinglés ces sorciers ! Razz ).


Et pour finir, LA citation (McGonagall) :
"He'll be famous - a legend - I wouldn't be surprised if today was known as Harry Potter Day in future - there will be books written about Harry - every child in our world will know his name!"
satisfait


Dernière édition par Nausicaa le Dim 11 Avr - 0:50, édité 2 fois (Raison : Parce que !)

_________________
"I don't drink coffee I take tea my dear."

avatar
Nausicaa
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 5786
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 40
Localisation : Right here, right now!

http://www.le-prince-de-sang-mele.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1

Message par Apsara le Dim 11 Avr - 12:07

Nausicaa a écrit:Pour moi, il n'y a pas de "bande à Lily"
Pour moi non plus, mais ...ah, j'y pense : j'ai repris les termes de Vernon dans la traduction "It was something to do with...]..[ her lot" traduit par " sa bande ". Tu as du penser que c'était moi qui nommais les amis de Lily "sa bande" !

Bon pour sa composition
Lupin, il pue ?
Embarassed Mince: je dormais déjà à moitié à 21h35? J'ai honte de l'avoir oublié... Sad
Pour ce qui est de Séverus, je pense qu'il ne peut qu'avoir eu le désir dêtre auprès de Lily au décès de ses parents ( N.B. : ils sont présents au 1° départ de Lily pour Poudlard ) :
- si les Evans sont morts avant sa brouille avec celle-ci, le simple fait qu'il s'agisse de gens du quartier,même si les familles ne se fréquentaient guère peut justifier sa présence .
- ensuite...il me semble qu'il aurait tenté de rentrer dans ses bonnes grâces en étant là.

Nau. a écrit:Par contre, il semblerait qu'il y ait bien eu une altercation entre les Potter et les Dursley parce qu'il est aussi dit : "(...) there was no reason for them to come near him nd Mrs Dursley. The Potters knew very well what he and Petunia thought about them and their kind..."
Je ne sais pas pourquoi, mais là je vois une lettre des Dursley aux Potter mettant les points sur les "i" et les barres aux "t".

pourquoi ne pas véritablement le nommer par son vrai nom ?...
Ca lui aurait bien rabattu son caquet Razz !

"I would trust Hagrid with my life", m'interroge aussi... On se serait attendu à une révélation, un truc de vraiment important entre eux deux
Là tout de suite, je ne vois pas d'autre exemple mais je sais que je me suis fait une remarque similaire à plusieurs reprises ; il semble que J.K. se soit laissé au fil de son écriture ( qui a duré, voyons ...10 ans !) des possibilités de développer des péripéties en cas de besoin.
il aurait pu se tirer, le môme !
Tout à fait! C'est une des invraisemblances auquelles j'ai tenté de répondre dans ma fic. ( rappel : Dumbledore a vu Pétunia au cours de la nuit et lui a confié Harry. Elle feint la surprise au matin à l'intention de Vernon.)

" every child everybody in our all over the world will know his name !"
cheers


Dernière édition par Apsara le Dim 11 Avr - 17:44, édité 5 fois (Raison : J'vous en pose, des questions ?)

_________________

"In tasso veritas"

               
" Ce serait encore plus beau si je pouvais le montrer à quelqu'un" (Samivel)

Y'a des jours "avec" et y'a des jours "sans". Les jours "sans", faut faire avec...
avatar
Apsara
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 6508
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 67
Localisation : Entre mes deux oreilles...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1

Message par Nausicaa le Mer 14 Avr - 1:11

Apsara a écrit:
Nausicaa a écrit:Pour moi, il n'y a pas de "bande à Lily"
Pour moi non plus, mais ...ah, j'y pense : j'ai repris les termes de Vernon dans la traduction "It was something to do with...]..[ her lot" traduit par " sa bande ". Tu as du penser que c'était moi qui nommais les amis de Lily "sa bande" !
Ah, oui, p't'être (pour moi dans le texte ça se traduirait plutôt par "ceux de son espèce" ou quelque chose dans le genre (mais ça ne me renvoyait pas aux personnages sus-nommés).

Bon, à part ça, toujours pas convaincue par la présence de Rogue à l'hypothétique enterrement des Evans (mais on ne va pas en faire un plat ! ^^)"

il aurait pu se tirer, le môme !
Tout à fait! C'est une des invraisemblances auquelles j'ai tenté de répondre dans ma fic. ( rappel : Dumbledore a vu Pétunia au cours de la nuit et lui a confié Harry. Elle feint la surprise au matin à l'intention de Vernon.)
Inconscience mise à part et surtout pour rebondir sur la citation de mon message d'avant concernant la lettre que Dumbledore laisse avec le "colis surprise" : C'est vrai, pourquoi Dumbledore n'est-il pas allé s'entretenir avec les Dursley de vive voix ? Surtout Pétunia, en fait. Je rapproche encore ça de la façon dont il avait répondu à sa demande d'inscription à Poudlard, par une lettre (comme si on pouvait expliquer tout ceci dans une lettre ?...). Là encore, au lieu de s'entretenir avec elle, il choisit la solution de facilité et se rappelle à son bon souvenir par lettre interposée. Bon, oui, ce sera suffisant mais n'en aurait-il pas été tout autrement, pour Poudlard et pour Harry, si Dumbledore était allé voir Pétunia pour tout lui expliquer ?... (Évidemment, je n'ai pas de réponse mais je me pose la question, c'est tout... scratch ).

Allez, on se motive pour le chapitre 2 (pas encore ouvert mon livre, c'est dire).

Ah, si, pendant que j'y suis, je pose le lien vers l"illustration de Dumbledore à laquelle je faisais référence plus haut (celle avec sa barbe dans la ceinture) :
Dumbledore (illustrations de Thomas Taylor pour la 4ème de couverture de Harry Potter and the Philosopher Stone (ancienne et nouvelle version).

Je n'ai rien de folichon dans ma boite à Fan Arts pour ce chapitre-ci... (Pourtant j'ai en tête un dessin de Hagrid avec sa moto et/ou Harry dans les bras, mais impossible de matérialiser ça... scratch ).

_________________
"I don't drink coffee I take tea my dear."

avatar
Nausicaa
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 5786
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 40
Localisation : Right here, right now!

http://www.le-prince-de-sang-mele.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1

Message par Anilori le Mer 14 Avr - 9:26

Ca alors, c'est marrant, on dirait que le dessinateur du fanart avait prédit avec des années d'avance le Dumbledore jeune du tome 6 Very Happy (bon, sauf la pipe peut-être...)

Euh, sinon, rien à dire de spécial, sinon que je m'éclate à lire vos spéculations... ne comptez pas sur moi pour y participer, cependant, parce que toutes mes hypothèses risqueraient d'être de l'ordre de "JK s'est gourée/a changé d'avis/ne s'est pas posé la question" ce qui ne serait pas de la plus grande utilité Embarassed (d'ailleurs je n'ai même pas mes livres à portée de main)
avatar
Anilori
thé vert
thé vert

Messages : 213
Date d'inscription : 18/09/2009
Age : 32

http://www.mi-chemin.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1

Message par Apsara le Mer 14 Avr - 9:28

Voui, je le vois moi aussi, ce dessin ! J'étais même entrain de me demander si ce n'était pas un des tiens Anilori !
Ou si ça n'était pas au dos de la jaquette de la "grosse" édition originale de Blommsbury. Je suis allé voir sur leur site où on me dit que Thomas Taylor ( l'illustrateur de l'édition de poche) leur est inconnu : english humour ?
Edit'Apsara J'ai fini par trouver celle-ci : assez proche de ce que j'avais en tête ( quoique je visse Hagrid arriver de gauche à droite)
...
[ Dumbledore] choisit la solution de facilité
Il est vrai que sa personnalitè "balance " entre très grande profondeur ( le-sorcier-qui-sait-tout-et-a-des-super-pouvoirs) et le "laisser-aller", la légèreté. Je ne peux pas m'empècher de me demander si c'est lié au fait que J.K. l'a, de son propre aveu, "toujours vu "gay" J'ai honte...


Dernière édition par Apsara le Mer 14 Avr - 10:59, édité 4 fois

_________________

"In tasso veritas"

               
" Ce serait encore plus beau si je pouvais le montrer à quelqu'un" (Samivel)

Y'a des jours "avec" et y'a des jours "sans". Les jours "sans", faut faire avec...
avatar
Apsara
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 6508
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 67
Localisation : Entre mes deux oreilles...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1

Message par Anilori le Mer 14 Avr - 9:30

Ah non, c'est pas moi, mais je peux essayer de vous en faire un si vous voulez Smile
avatar
Anilori
thé vert
thé vert

Messages : 213
Date d'inscription : 18/09/2009
Age : 32

http://www.mi-chemin.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1

Message par Nausicaa le Mer 14 Avr - 11:17

Apsara a écrit:Voui, je le vois moi aussi, ce dessin ! J'étais même entrain de me demander si ce n'était pas un des tiens Anilori !
Anilori a écrit:Ah non, c'est pas moi, mais je peux essayer de vous en faire un si vous voulez Smile
Chiche ! Very Happy

Ou si ça n'était pas au dos de la jaquette de la "grosse" édition originale de Blommsbury. Je suis allé voir sur leur site où on me dit que Thomas Taylor ( l'illustrateur de l'édition de poche) leur est inconnu : english humour ?
Edit'Apsara J'ai fini par trouver celle-ci : assez proche de ce que j'avais en tête ( quoique je visse Hagrid arriver de gauche à droite)
Non (même si celle-ci est bien), celle que j'avais en tête était en noir et blanc... scratch Ou alors je confonds avec une autre illustration de Hagrid mais faisant référence au tome 7 (quand il porte à nouveau Harry...).

Apsara a écrit:
[ Dumbledore] choisit la solution de facilité
Il est vrai que sa personnalitè "balance " entre très grande profondeur ( le-sorcier-qui-sait-tout-et-a-des-super-pouvoirs) et le "laisser-aller", la légèreté. Je ne peux pas m'empècher de me demander si c'est lié au fait que J.K. l'a, de son propre aveu, "toujours vu "gay" J'ai honte...
Bhouh !! Oui, tu peux ! ^^ Non, et on aura l'occasion de reparler de ça, pour moi c'est juste une façon de dépeindre la personnalité d'un homme qui n'affronte pas tous ses démons, qui peut faire des erreurs et qui refuse ou met du temps à l'admettre. (Un type tout à fait normal, en somme ! ^^).

_________________
"I don't drink coffee I take tea my dear."

avatar
Nausicaa
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 5786
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 40
Localisation : Right here, right now!

http://www.le-prince-de-sang-mele.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 1

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum