Sites sociaux

Twitter à rajouter
Post-it
Bilan du Site Fondus :

Mise en commun des documents
Design du site en attente
Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier

Derniers sujets
» Travail de Chiara
Mer 30 Aoû - 16:57 par chiara

» Des Animaux de Toile
Lun 8 Mai - 11:05 par Apsara

» Galerie de Luna Pensive
Mer 12 Avr - 13:18 par chiara

» L'Ambre et le Jais [fic en cours]
Jeu 1 Sep - 10:17 par Apsara

» Les références non celtiques dans Harry Potter
Mer 8 Juin - 14:00 par Apsara

» Galerie d'Apsara
Mer 23 Déc - 8:38 par Apsara

» Galerie d'Yxanne
Lun 22 Déc - 8:10 par Circée

» Bienvenue chez les Fondus !
Mar 22 Juil - 8:29 par Apsara

» De l'Amour ou le cas Voldemort
Sam 22 Juin - 20:41 par chiara

» Au temps pour tous. Reconstructions-
Mar 14 Mai - 14:23 par Luna Pensive

Sondage

Doit-on garder un seul topic ou demander un topic par membre pour les présentations

60% 60% [ 6 ]
40% 40% [ 4 ]

Total des votes : 10


Le Prince de Sang-Mêlé - Partie III [fic en cours]

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Partie III [fic en cours]

Message par Nausicaa le Mar 25 Jan - 23:01

Razz Rita, tu veux pas devenir mon reviewer "officiel" ? C'est cool, tu fais les (bonnes) questions ET les (bonnes) réponses ! Pour un peu, je me passerais presque de continuer ce message ! LOL !
Non, bon, quand même, allez...

Rita Skeeter a écrit:
zoom sur Ellis (...) un schizophrène
E-xa-cte-ment ! C'est comme si deux personnalités se bagarraient en lui, hein ! Wink

J'ai juste tilté sur la pièce (le cadurgence huhu) avec le serpent qui jongle entre les deux faces... (Deux faces ! Si ça c'est pas de la symbolique, je mange ma plume à papotte). Ca peut rapeler le serpent de la marque des ténèbres, sauf que là c'est le serpent de la médecine qui bouge quand on l'appelle !
Dans le mille, Émile ! applaudis Et pour le serpent, et pour les deux faces. Effectivement, c'est (implicitement) tragique pour Ellis de se retrouver encore sous le signe du serpent... Ah... Le serpent et ses si nombreuses symboliques... Rolling Eyes

[À noter, pour les plus pointilleux, que le Cadurgence présente le véritable caducée de la médecine (celui dit "d'Asclépios"), qui n'est composé que d'un caducée (bâton) et d'un unique serpent entortillé autour. (Pas l'autre, là, avec les deux serpents et les petites ailes choupies sur le dessus, qui n'a à l'origine rien à voir avec la médecine). Je vous propose de suivre ce lien pour de plus amples explications. (La lecture des quatre premiers paragraphes peut suffire).]


Pour ce qui est de la pièce utilisée en cas d'urgence, j'ai un peu fais la grimace, parce que c'est une référence trop directe aux pièces d'Hermione...
Voilà, là aussi tu as déjà tout dit. J'avais effectivement besoin d'un objet anodin qui se mette à chauffer ou du moins à produire une petite douleur, une gêne, sur son possesseur pour que l'effet rappèle celui de la Marque des Ténèbres (symétriquement parlant). J'ai pensé un temps en inventer un puis me suis dit qu'au contraire, il valait encore mieux se servir de ce qui existait déjà (à savoir l'invention de Hermione). Après, comme je l'ai répondu plus haut, tout reste assez ouvert pour qu'on en vienne à se demander si Hermione ne s'était peut-être déjà pas inspirée elle-même de cette invention pour l'AD. (J'aime bien, quand les possibles restent possibles ! Content ). Mais je me demande pourquoi je réponds étant donné que tu avais vu juste.

En parlant de la petite d'ailleurs, elle fait un peu plus son âge pour une fois (dans sa façon d'arriver en retard, d'être attentive aux moindres réactions de son père, de retenir son souffle en essayant de lui prendre la main tout en se demandant si elle n'est pas trop grande pour ça...). C'est une évolution notable !
Ah ! Merci d'avoir remarqué ! (Comme dirait Bourriquet). Certains de ces détails ont en effet été ajoutés exprès. (Je ne garantis pas que le truc fonctionne encore par la suite...).

Quant à :
La mort du père de Londubat (...) Donc je ne sais pas si c'était voulu ou pas
et
La potion de sommeil léger suffira t-elle à vaincre les cauchemards d'Eileen ? (...)son père la lui donne t-il seulement dans un soucis de la qualité du sommeil de sa fille ? (...) cherche t-il justement à l'empêcher d'approfondir ses rêves
puis
quelle sera la décision finale d'Ellis vis à vis de la mère de Neville..? (est-ce que c'est important pour l'intrigue d'ailleurs ?).
Vous le saurez en lisant la suite du Prince de Sang-Mêlé ou La Véritable Histoire de Severus Rogue ! cheers


(Ou pas...)


Dans tous les cas bonne lecture et merci ! Bisou



******* CHAPITRE 6 : TOUCHES *******




La potion de sommeil apprise de son père s’avéra efficace durant les trois dernières nuits de vacances d’Eileen mais devint inutile sitôt son retour à Poudlard. Comme elle s’y était attendue, l’ange gardien de son rêve réapparut dès le premier soir. Il fut également observé que Moon avait encore de sérieux progrès à faire en matière de livraison de courrier car Zoe n’avait pas reçu le moindre message d’Eileen durant ces quinze jours.

- C’est vraiment dommage, regretta Zoe, j’aurais aimé que tu viennes passer un jour ou deux à la maison. Mes parents n’auraient sûrement pas refusé et mon frère m’aurait laissée tranquille un moment avec toutes ses questions sur le monde magique.

Malgré la reprise effrénée des cours, les deux fillettes ne manquèrent pas de se décrire en détails leurs vacances respectives. Alors qu’Eileen tenta de s’imaginer en vain à quoi pouvait bien ressembler une retransmission télé d’un concert du Nouvel An, Zoe s’extasia sur les excursions que son amie avait « dû supporter ».

- C’est moi, oui, qui vais venir passer les prochaines vacances chez toi ! Je veux absolument voir tout ça !

- Et m’obliger à déambuler encore dans ce vieux cimetière ! se plaignit Eileen en riant. Je veux bien que ce soit un haut lieu de magie, mais quand même, il y a mieux pour une promenade en famille.

- Et Glastonbury ! continua Zoe, rêveuse. Et le, comment tu as dit déjà ? Le Magicobus !

- Attends de monter dedans, on en reparlera…

Eileen raconta aussi sa journée à Ste Mangouste et sa rencontre avec le professeur Londubat sans préciser l’étrange comportement de son père ni même l’impression qu’elle avait pu en garder.

- C’est une triste histoire, commenta Zoe avant que la leçon improvisée de potions d’Eileen ne les ramène au songe récurrent de cette dernière et aux changements survenus durant leur séparation. Tu crois que j’apparais dans ton cauchemar seulement lorsque nous sommes à proximité l’une de l’autre ?

- Je n’en ai aucune idée, avoua Eileen que cette question, comme toutes les autres, préoccupait depuis deux semaines. Peut-être que le lieu où je dors a aussi son importance. Si ça se trouve, il faut que tu sois en train de dormir en même temps que moi...

- Ce serait complètement dément, surtout si l’on part du principe que c’est ton esprit qui met en scène tout ceci.

- Je le sais bien, soupira Eileen sans savoir que conclure d’autre.

Zoe s’étonna aussi de ce qu’elle n’ait pas fait mention des modifications de ses visions à ses parents et Eileen eut assez de mal à lui faire comprendre qu’elle préférait taire l’existence de son ange gardien, comme si elle avait la conviction de devoir garder ça pour elle, à plus forte raison s’il s’agissait d’un message enfoui dans son subconscient.

- C’est ma façon à moi d’essayer de combattre le cauchemar. J’ai l’impression que si je venais à en parler, tout pourrait s’écrouler…

- Mais tu m’en parles bien, à moi ?

- Avec toi c’est différent, ne réussit qu’à répondre Eileen. Je pense que c’est justement parce que tu fais partie du combat.

Zoé acquiesça gravement, avant d’avouer comme à contrecœur :

- C’est vraiment très étrange, parce que c’est aussi ce qui ressort de ce que j’ai pu trouver de mon côté…

Comme promis, Zoe avait effectué des recherches dans les livres moldus pour tenter d’interpréter lesdites visions et n’ayant pas pu rapporter avec elle tous les ouvrages consultés sur le sujet, elle s’était appliquée à prendre quantité de notes sur les éléments les plus significatifs.

- Le fait que l’endroit de ton rêve te soit familier dénote en général un sentiment de sécurité. Ca indique aussi que ce qui s’y passe est en rapport direct avec toi-même, avec ta vie.

En voyant Eileen froncer les sourcils d’incompréhension, Zoe tint à préciser qu’elle n’était pas en train de lui conter la « bonne aventure » mais simplement de lui faire part de ce que pouvait renvoyer symboliquement son rêve. Sans savoir si cet aparté l’éclairait ou la poussait un peu plus dans le flou, Eileen laissa son amie continuer en essayant de ne plus l’interrompre.

- La présence de livres dans la pièce peut être assimilée à une nouvelle étape dans la vie réelle, à un changement qui appelle un besoin de conseils, ou plus radicalement, d’aide. La cheminée (elle s’interrompit pour s’entendre confirmer qu’il n’y avait pas la moindre présence de feu dans l’âtre), lorsqu’aucun feu n’y brûle, peut évoquer des soucis altérants les sentiments. Je sais que ça reste assez abstrait mais à titre de comparaison, sache que dans le cas où un feu y flambe, c’est censé symboliser un grand soutien familial.

Zoe marqua une nouvelle pause, cette fois d’elle-même, comme si elle s’en voulait un peu de la teneur de ses révélations puis s’attacha ensuite, après les éléments figuratifs, à décrypter les actions d’Eileen.

- Marcher, renvoie à la notion de recherche d’un but à atteindre, et marcher doucement correspondrait à des progrès lents mais réguliers. Avoir du mal à respirer, peut indiquer une certaine anxiété, une crainte face à une situation nouvelle. Se voir dans un miroir suggère qu’il est temps de se poser des questions sur soi-même. Ensuite, être en larmes signifierait que l’on se trouve dans une période de guérison émotionnelle, de purification spirituelle.

- Purification spirituelle ? ne put s’empêcher de souligner Eileen.

- Oui, ça veut simplement dire que les angoisses et les tourments en question devraient se terminer tôt ou tard. Ce qu’il y a surtout à retenir là, c’est que contrairement aux apparences, le fait de pleurer est plutôt un bon présage. Et tu vas voir, ça n’est pas fini. De la même manière, rêver que l’on meurt symbolise les changements intérieurs, la transformation, la découverte de soi-même. Là encore, il n’y aurait pas lieu de s’alarmer parce que c’est à considérer comme quelque chose de positif.

- Sauf que rien n’indique que je meurs dans le rêve, précisa Eileen que l’enthousiasme de Zoe n’arrivait étrangement pas à contaminer.

- Désolée, rétorqua cette dernière, mais être frappé d’un sortilège n’est pas vraiment quelque chose de courant dans le répertoire des actions moldues.

- Et avoir mal ? éluda Eileen. Ressentir une douleur au niveau du cœur ?

- J’y viens, justement, fit Zoe avant de continuer avec un peu plus de tiédeur. Ressentir une douleur peut donner à penser que l’on est trop dur avec soi-même, et plus particulièrement dans le cas où la situation échappe à notre contrôle.

Elle conserva le silence plusieurs secondes en attendant visiblement une réaction d’Eileen qui ne vint pas.

- J’ai eu du fil à retordre avec l’impression de silence qui enveloppe toute ta scène. Comme tu n’as pas su me dire s’il était volontaire ou subi, j’ai cherché les deux interprétations possibles. Dans le cas où tu ne peux pas parler, cela indiquerait une incapacité à t’exprimer dans ta vie éveillée également. L’idée rejoint celle où tu ne peux rien entendre qui montre que tu te sentirais à l’écart de certaines situations ou même ton refus d’entendre certaines vérités.

Elles échangèrent un regard silencieux et avant qu’Eileen ne trouve la meilleure façon de répliquer, Zoe ajouta :

- C’est aussi cette idée qui se dégage de ta vision floue des personnes qui se trouvent avec toi dans le rêve. Voir flou indiquerait qu’il y aurait quelque chose dans ta vie que tu n’es pas prête à voir ou que tu refuses de voir.

- Donc si je résume, put enfin avancer Eileen, ma vie est en train de changer, je m’aventure vers quelque chose qui m’échappe encore et que je refuse d’accepter mais même si je mets un moment à atteindre ce but, je devrais y arriver sans l’aide de ma famille ?

- Oui, répondit Zoe. C’est aussi comme ça que j’avais relié tous les éléments.

- Alors c’est ça ? continua Eileen en s’emportant malgré elle. Ça revient à ce que ma mère avait laissé entendre dès le début, ce n’est qu’un tourment d’adolescence ? Je veux dire, à ce compte là, tous les élèves de cette école devraient faire le même rêve, non ?

- Ne t’en prends pas à moi, je n’en sais rien, je n’ai fait que noter ce que j’ai pu trouver dans les livres. Je pensais que tu serais contente au contraire de réaliser qu’il n’y a rien d’anormal dans ce qui t’arrive.

- Alors toi aussi, tu trouves ça normal.

- Non, je ne dis pas que c’est normal, mais que ça n’est pas anormal. C’est en fin de compte moins grave que ce que tu pouvais imaginer, non ?

- Oui, s’entendit répondre Eileen, sans en être convaincue. Excuse-moi.

- Ta vie est effectivement en train de changer, il est très possible que ça t’affecte plus que tu ne veuilles l’admettre.

Mais Eileen demeura perplexe, presque déçue de la réaction de Zoe. Elle ne pouvait pourtant pas lui reprocher de ne pas l’avoir aidée, seulement cette explication ne lui convenait pas, aussi sensée fut-elle. Au fond d’elle, elle était convaincue qu’il y avait autre chose. Elle aurait voulu réussir à en parler mais n’éprouvait bizarrement plus l’envie de se confier, comme si la personne la plus proche d’elle devenait soudain aussi sourde que les autres. D’autant qu’elle se voyait mal insister après tout ce que Zoe avait fait pour elle.

- Tu n’as pas demandé quelle pouvait être l’interprétation de mon apparition à tes côtés, reprit Zoe après un moment.

Eileen se contenta d’un petit mouvement de tête pour signifier qu’elle écoutait et attendait la suite.

- Voir un ami dans son rêve, peut vouloir dire que l’on est prêt à reconnaître et intégrer certains aspects de notre personnalité jusqu’alors refusés. Il est aussi indiqué dans pratiquement tous les ouvrages que les relations entretenues dans le rêve avec des personnes qui nous sont proches dans la vie jouent un rôle important dans l'apprentissage sur nous-mêmes.

Sans pourtant réussir à se départir de son étrange impression Eileen adressa un sourire à Zoe en la remerciant du temps qu’elle avait pu passer pour en arriver à ce résultat.

- J’ai trouvé ça très intéressant à vrai dire, confia Zoe en tentant manifestement de détendre l’atmosphère. Je t’avoue qu’au départ, je pensais que l’étude des rêves aurait dû avoir sa place parmi les cours donnés ici à Poudlard mais en définitive c’est une discipline très terre à terre.

- Oui, en convint Eileen sans rien trouver à ajouter.

Malgré ses efforts, sa morosité prenait le dessus. Zoe, visiblement chagrinée, continua doucement :

- Peut-être que tu t’étais fait une idée beaucoup plus romancée de tout ça et que quelque part, ça t’attriste de découvrir que ça n’est pas aussi ésotérique que ça en avait l’air.

- Je crois que c’est ça, oui.

- Tu sais, si vraiment tu penses que tout ce que racontent ces livres n’a pas…

- Non, la coupa Eileen, ce que tu as pu trouver est vraiment digne d’intérêt, je t’assure. Et encore une fois je t’en remercie. C’est juste qu’il va me falloir un moment pour tout intégrer. (Elle ricana gentiment) Même le rêve dit que ça devrait prendre un certain temps…

Les jours se succédèrent effectivement sans qu’Eileen ne réussisse à démêler clairement ses impressions, les gardant serrées contre elle à mesure que l’hiver avançait au château et que cours et devoirs devenaient plus conséquents.

- La situation s’inverse, plaisanta Harry Potter lorsqu’Eileen trouva enfin un moment pour passer le voir dans son bureau. Je me souviens de ma première année, c’est vrai qu’elle n’était pas de tout repos !

- Grand-père, embraya Eileen, aucune de tes années à Poudlard n’a été de tout repos !

Ils partagèrent un éclat de rire suite à quoi Harry confia qu’il était très content qu’elle soit là et qu’il allait ainsi pouvoir lui faire visiter les lieux comme il se devait.
En pénétrant dans la pièce circulaire, le premier regard d’Eileen se porta sur Moon, tout près de l’entrée. En cette fin de matinée dominicale, sa chauve-souris dormait à poings fermés, suspendue par une patte à un perchoir doré.

- Elle a fini par accepter de se poser ici !

- Oui, fit Harry en partageant son enthousiasme. Elle s’est enfin appropriée la place. Ce perchoir ne servait plus à rien depuis longtemps, c’est aussi bien comme ça. Et puis le Choixpeau Magique commençait à en avoir assez que Moon vienne s’agripper à « son » étagère, en prétendant que ça ne seyait pas à « son » image.

- Le Choixpeau te parle ? s’étonna Eileen en repérant ce dernier derrière le bureau directorial.

- Oh, ça oui ! Et encore, ça n’est pas le plus bavard. Les portraits, eux, sont intenables.

Eileen détourna son attention du vieux chapeau pourtant amorphe afin d’observer la succession de tableaux accrochés alentours.

- Ce sont tous les anciens directeurs de l’école ?

- Oui, tous sans exception, répondit Harry tandis que d’un mouvement de tête timide, Eileen rendait leur salut aux occupants peints qui lui prêtaient attention. Et si tout va bien, le mien viendra s’y ajouter un jour.

La perspective de ce jour et de ce qu’il impliquait noua le cœur d’Eileen puis une voix bienveillante s'éleva pour ajouter :

- Le plus tard possible, bien sûr.

Les mots avaient été prononcés par le portrait d’un sorcier très âgé, aux cheveux et la longue barbe blanche et avant même qu’Eileen ne s’approche pour mieux distinguer l’inscription sous le tableau, elle avait su de qui il s’agissait.

- Eileen, je te présente le professeur Albus Dumbledore, fit chaleureusement Harry.

- Enchantée, professeur.

- Je suis aussi très heureux de faire ta connaissance, Eileen, répondit le sorcier avec un regard bleu sémillant derrière ses lunettes en demi-lune.

- La ressemblance est pour le moins saisissante, lança la voix d’un autre portrait non loin de lui.

- Horace, l’admonesta d’un murmure semblable à un feulement une sorcière à l’allure austère depuis le cadre voisin.

- Les professeurs Minerva McGonagall et Horace Slughorn, annonça Harry en laissant encore Eileen présenter ses salutations avant d’ajouter : Tu te souviens peut-être de lui même si tu n’étais pas bien grande la dernière fois que tu as pu le voir chez nous.

Eileen acquiesça poliment de la tête bien que le visage jovial du sorcier et sa moustache de morse ne lui rappelaient que très vaguement quelque chose.

- Pourquoi certains tableaux sont vides ? demanda-t-elle en réalisant qu’à côté de Dumbledore, le dénommé Severus Rogue manquait à l’appel.

- Comme n’importe quel portrait, expliqua alors Harry, toutes les personnes ici peintes peuvent aller s’afficher ailleurs dans le château ou dans d’éventuelles représentations d’elles à l’extérieur. Ainsi, certaines passent plus de temps que d’autres dans ce bureau, mais bien souvent, c’est moi qui suis obligé de sortir pour pouvoir me concentrer convenablement lorsqu’elles se livrent à l’un de leurs inlassables débats.

Parcourant les autres tableaux, Eileen repéra encore deux ou trois portraits absents puis se laissa distraire par l’agencement de la pièce.

- Je me trompe ou tu as changé certains meubles de place depuis mon dernier passage éclair ?

- Oui, il faut croire que c’est ma manière de tenter de m’approprier les lieux aussi, répondit Harry en montrant une large vitrine remplie de curieux objets tous plus énigmatiques les uns que les autres.

- C’est quoi tout ça ? demanda Eileen en s’approchant.

- Des souvenirs laissés par mes prédécesseurs, la plupart sont des outils d’une extrême rareté, très précieux.

- Et tu connais le fonctionnement de chacun d’eux ?

- Non, avoua Harry. Je n’ai pas la moindre idée de ce à quoi peuvent bien servir les trois quarts de ces objets !

- Mais eux, ils doivent savoir, non ? fit Eileen en désignant de la tête les tableaux des anciens directeurs.

- Bien sûr qu’ils savent, continua Harry d'un ton légèrement amusé. Mais ils préfèrent me laisser chercher, découvrir par moi-même. Il n’y a pas plus professoral que le portrait d’un ancien professeur ! Lorsque j’en ai le temps, il m’arrive de choisir un de ces objets et d’essayer de percer son secret. Parfois ça peut aller très vite, mais d’autres peuvent retenir mon attention plusieurs semaines avant que je ne les range dans l’autre vitrine.

Eileen remarqua alors le second meuble sur le mur opposé, identique au premier à ceci près qu’il était pratiquement vide et traversa la pièce pour s’en approcher. Il n’y avait effectivement qu’une demi-douzaine d’objets espacés dans la vitrine. Le plus grand d’entre eux ressemblait à une sorte de lunette astronomique en bois noirci, comme brûlé.

- Qu’est-ce que c’est ?

- Un Lunascope, répondit Harry. Celui-là a un peu souffert mais on peut toujours y observer les phases de la Lune.

- Et ça, fit-elle encore en désignant un morceau de miroir brisé.

- Cet objet-là fait partie de ma contribution personnelle, c’est le reste d’un Miroir à Double Sens. Je ne sais pas trop ce qu’est devenu son jumeau mais il était possible de communiquer de l’un à l’autre simplement par reflets interposés.

- Est-ce qu’il y a d’autres objets, ici, qui t’ont appartenu ?

- Pas tant que ça. Tes oncles m’ont chapardé les plus remarquables.

Pensant aussitôt à la carte du Maraudeur offerte par ses cousins, Eileen se dépêcha de demander encore :

- Et ce caillou, là, à côté du petit sablier avec une chaîne ?

- Ce caillou, soupira Harry en le regardant, les yeux dans le vague. Je pensais l’avoir perdu depuis longtemps jusqu’à ce que le professeur Firenze vienne me l’apporter, quelques jours après que j’aie pris mes fonctions de directeur. Les siens l’avaient trouvé dans la forêt interdite, là où je l’avais perdu, bien des années auparavant. Ce caillou, reprit-il en revenant sur Eileen, est la Pierre de Résurrection.

- La Pierre de Résurrection ! Tu veux, dire, comme celle du conte ?

- Oui, comme celle du conte des Trois Frères.

- Mais ça n’est qu’une histoire, une légende.

- Bien entendu que c’est une légende ! Et c’est bien pour cette raison que cet objet est si précieux !

L’argumentation de son grand-père laissa Eileen quelque peu déconcertée mais une petite musique s’envolant soudain d’un curieux instrument en forme d’escargot, sur l’étagère inférieure, vint la cueillir dans ses réflexions.

- Ah, le repas va bientôt être servi. Est-ce que tu veux te joindre à moi pour déjeuner ? proposa Harry avant d’ajouter derechef : Je ne t’en voudrais pas le moins du monde si tu refuses. Je peux comprendre que l’idée puisse ne pas t’emballer.

- Avec toi, ça ne me dérangerait pas mais ce serait sûrement assez bizarre de me retrouver à table avec tous les professeurs. Et puis j’ai promis à Zoe que j’allais la rejoindre.

- Bien, fit Harry. Ça me rassure de constater que notre parenté ne te pèse pas trop. Ta mère avait horreur de ça et il m’a fallu beaucoup de temps avant que je ne m’en rende compte.

- Ah bon, s’étonna Eileen. Au début, c’est vrai qu’il y a bien eu quelques questions à ce sujet mais maintenant tout le monde s’y est fait.

Ils quittèrent le bureau pour prendre ensemble la direction de la Grande Salle tout en continuant de parler camaraderie. Harry insista pour savoir si Eileen s’entendait bien avec les autres pensionnaires.

- Je t’assure que tout se passe vraiment bien, je suis même étonnée qu’il n’y ait pas plus de rivalité entre les élèves de Serdaigle. Je pensais un peu bêtement que le savoir tournerait la tête à certains d’entre nous mais au contraire, nous nous entraidons. Et puis il y a Zoe.

- Zoe Price ?

- Oui, c’est ma meilleure amie.

Harry parut s’en réjouir et laissa Eileen lui raconter comment cette dernière se distinguait en Histoire de la Magie, ce que tous ne manquaient pas de trouver remarquable compte tenu du dynamisme inexistant du cours du professeur Binns, fantôme de son état.

Zoe était en effet ravie d’expliquer qu’elle prenait un réel plaisir à rendre tangible tout ce qu’elle avait toujours cru pure fantaisie dans les récits et les lectures moldues. Ainsi il n’était pas rare qu’elle connaisse nombre de faits historiques avant même que le professeur ne les mentionne en cours.

La matière préférée d’Eileen, quant à elle, se confirmait être la Préparation de Potions même si elle se demandait souvent ce que son père aurait à dire s’agissant du programme établi par Mrs Kirke. Outre les potions, elle avait aussi un faible pour le cours de Botanique, qu’elle trouvait complémentaire au premier. Lorsqu’elle le pouvait, elle n’hésitait pas à prendre des nouvelles du professeur Londubat et de sa mère même si elle comprenait à demi-mots que la situation n’évoluait toujours pas dans le sens qu’il souhaitait.

Bien que demeurant inséparables, le rêve d’Eileen et ses possibles interprétations s’effacèrent graduellement des conversations des deux fillettes. D’abord attristée par la situation, Eileen en vint à penser que la Zoe du jour ne pouvait plus grand chose pour elle tant qu’elle n’avait pas réussi à avancer de son propre côté du rêve. Elle continuait ainsi à tenter d’atteindre son double onirique chaque nuit, de le toucher, toujours persuadée qu’il y avait là un nouvel éclairage à apporter sur toute la scène. Elle s’évertua à tendre la main dans sa direction, encore et encore, jusqu’à ce que le contact ait enfin lieu.

Cette nuit-là, Eileen se réveilla dans son lit, assise, avec la sensation de la main de Zoe dans la sienne. Le rêve avait pris fin sur le champ telle une bulle qui éclate, sans attaque ni douleur, et même si elle passa un moment à étudier l’évènement sous toutes ses coutures, Eileen n’eut pour la première fois aucun mal à se rendormir sans pour autant replonger dans le cauchemar.

- Est-ce que tu as eu la curiosité de chercher dans tes livres ce que signifiait le toucher dans le rêve ?

- Non, répondit Zoe avec hésitation. Je croyais que tu avais fini par ne plus faire ce rêve, comme tu ne m’en parlais plus. Est-ce que tu as pu toucher ma main ?

- Pas encore, mentit amèrement Eileen. Mais le rêve est en effet moins intense qu’avant. Il s’arrête même en plein milieu, maintenant, et je pense que très bientôt il ne commencera même plus.

Non sans avoir cherché à la faire développer plus avant, en vain, Zoe finit par lui confier l’un des livres empruntés à ses parents afin qu’elle puisse le consulter seule. Eileen eut alors d’autant plus mauvaise conscience de sa retenue capricieuse en apprenant que rêver de toucher quelqu’un indiquait que l’on chercherait à communiquer ses sentiments et son besoin de contact à cette personne.

Les touchers se succédèrent jusqu’au printemps sans qu’Eileen n’en souffle mot à Zoe, laissant place à une impression de contact réel de plus en plus persistante après chaque réveil. Puis une nuit, les mains finirent par se rejoindre sans que le rêve ne prenne fin. Le décor se modifia alors, comme dissipé dans la brume, pour reprendre forme doucement et Eileen se retrouva assise en tailleur sur le tapis, toujours dans son salon parmi les livres. La silhouette de son attaquant avait disparu de la scène quant à celle de Zoe, toute proche, elle était à présent d’une parfaite netteté. Seulement, il ne s’agissait pas de Zoe.




Nausicaa
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 5812
Date d'inscription : 11/01/2008

http://www.le-prince-de-sang-mele.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Partie III [fic en cours]

Message par Magui gri gri le Mer 26 Jan - 19:04

Haha, j'étais sûre que ce n'était pas Zoé! C'eut été trop facile ^^

J'avoue que Rita pose plein de questions et de remarques super intéressantes :p

Qui est-ce alors, cet ange gardien (l'est-il seulement?)?.. Le fameux premier de classe dont on n'entend plus parler? La mère de Neville? Scorpius Malfoy?! C'est bien quelqu'un de blond, non? Ou c'est moi qui ai fantasmé? (faut que je relise...)


Chapitre très sympa par ailleurs! Le passage dans le bureau était très agréable, le relation entre Eileen et son grand-père fait plaisir, et Harry est un très bon directeur, sans être une copie conforme de Dumbledore (tant mieux!).
Où est Severus?... Comment pourrait-il seulement être dans le cadre, si on considère qu'il est, plus ou moins, une part d'Ellis et que celui-ci est bien vivant? Est-ce qu'il est "mort" quand Ellis a perdu sa magie? Est-ce qu'il est dans un cadre caché quelque part Square Grimmaurd? Hmmm, que de questions...
Et le Lunascope, il vient d'où? =D pourquoi l'est cramé? è_ê

Huhu, j'attends de voir la suite...


(Notons que je peux enfin poster sous mon compte, grâce Nau' ^^ thanks!)
avatar
Magui gri gri
thé jaune
thé jaune

Messages : 319
Date d'inscription : 31/05/2009
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Partie III [fic en cours]

Message par Nausicaa le Mer 26 Jan - 21:51

Magui gri gri a écrit:(Notons que je peux enfin poster sous mon compte, grâce Nau' ^^ thanks!)
De rien ! Ça fait plaisir de revoir Yok-Yok ! ^^

Haha, j'étais sûre que ce n'était pas Zoé! C'eut été trop facile ^^
Hi ! Hi ! Oui !

J'avoue que Rita pose plein de questions et de remarques super intéressantes :p
T'y'as vu, hein... Wink

Qui est-ce alors, cet ange gardien (l'est-il seulement?)?.. Le fameux premier de classe dont on n'entend plus parler? La mère de Neville? Scorpius Malfoy?! C'est bien quelqu'un de blond, non? Ou c'est moi qui ai fantasmé? (faut que je relise...)
Non, non, au début de l'année, la mystérieuse personne était bien blonde, c'est même par ce détail qu'Eileen l'avait associée à Zoe. Au début...

Harry est un très bon directeur, sans être une copie conforme de Dumbledore (tant mieux!).
Merci. J'avoue que j'avais peur qu'au contraire, Harry ne s'inspire un peu trop du "style Dumbledorien". (Bill trouve que oui, en tout cas).

Où est Severus?... Comment pourrait-il seulement être dans le cadre, si on considère qu'il est, plus ou moins, une part d'Ellis et que celui-ci est bien vivant? Est-ce qu'il est "mort" quand Ellis a perdu sa magie? Est-ce qu'il est dans un cadre caché quelque part Square Grimmaurd? Hmmm, que de questions...
... auxquelles je ne peux pas répondre... Rolling Eyes

Et le Lunascope, il vient d'où? =D pourquoi l'est cramé? è_ê
Ah, là, oui, je peux répondre. C'est le Lunascope de Dumbledore, celui que Harry balance de colère dans le feu après la mort de Sirius à la fin du tome 5. Content

Huhu, j'attends de voir la suite...
Moi, pareil...

Bisou

_________________
"I don't drink coffee I take tea my dear."

avatar
Nausicaa
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 5812
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 41
Localisation : Right here, right now!

http://www.le-prince-de-sang-mele.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Partie III [fic en cours]

Message par Apsara le Dim 30 Jan - 13:20

Tout d'abord, merci, Nau., pour la doc. sur le caducée. merchi
Moon avait encore de sérieux progrès à faire en matière de livraison de courrier car Zoe n’avait pas reçu le moindre message d’Eileen durant ces quinze jours.
Voir flou indiquerait qu’il y aurait quelque chose dans ta vie que tu n’es pas prête à voir ou que tu refuses de voir.
En rapprochant les deux citations ci-dessus, je trouve bien louche ce manquement de Moon... non mais Ce n'est pas vraiment Eileen qui ne se sent pas prête, n'est-ce pas ?

Un hasard, la visite touristique au cimetière de Glastonbury ? Non, bien sûr!
Nausicaaxiome: " Il n'y a jamais de hasard dans les fic. de Nau."! m'enfin voila

Tu crois que j’apparais dans ton cauchemar seulement lorsque nous sommes à proximité l’une de l’autre ? ]...[
. Si ça se trouve, il faut que tu sois en train de dormir en même temps que moi...
scratch Ca m'rapellerait pas un film..? Laughing

le dénommé Severus Rogue manquait à l’appel.
Je sais que Madame l'Auteur(e) ne précisera rien mais je me dis tout de même que les directeurs suivants ( Minerva et Horace) ont bien dû se rendre compte, même de leur vivant, de ce que leur voisin de cadre était ou non "hors normes".

la Pierre de Résurrection.Bien entendu que c’est une légende !]...[ Et c’est bien pour cette raison que cet objet est si précieux !
Oh, le sournois ! Certes, elle ne ressuscite pas vraiment mais ce n'est tout de même pas une pierre ordinaire !

au début de l'année, la mystérieuse personne était bien blonde
Elle l'est donc toujours ou bien nous fais-tu la blague d'avoir changé de personne ?Oui, je sais " sifflote " blasé !
Un plaisir d'avoir retrouvé les instruments de Dumbledore satisfait

une petite musique s’envolant soudain d’un curieux instrument en forme d’escargot,
Charmant, l'interphone ! Content

à côté du petit sablier avec une chaîne
AH, tiens ! C'est là qu'il est, celui auquel nous aspirons toutes ! cheers

Bonne suite d'écriture Bisou

_________________

"In tasso veritas"

               
" Ce serait encore plus beau si je pouvais le montrer à quelqu'un" (Samivel)

Y'a des jours "avec" et y'a des jours "sans". Les jours "sans", faut faire avec...
avatar
Apsara
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 6534
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 68
Localisation : Entre mes deux oreilles...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Partie III [fic en cours]

Message par Nausicaa le Dim 30 Jan - 20:24

Apsara a écrit: Tout d'abord, merci, Nau., pour la doc. sur le caducée. merchi
De nada, Apsara, avec plaisir, même ! Smile

je trouve bien louche ce manquement de Moon... non mais Ce n'est pas vraiment Eileen qui ne se sent pas prête, n'est-ce pas ?
Ouais, c'est Moon qui trouve qu'elle n'est pas prête. Trop fortiche cette chauve-souris. Plus sérieusement, l'interprétation dit "ne pas être prêt" et pas "ne pas se sentir prêt", donc une partie de ton raisonnement, voire les deux, est effectivement plausible. Wink

Un hasard, la visite touristique au cimetière de Glastonbury ? Non, bien sûr!
Nausicaaxiome: " Il n'y a jamais de hasard dans les fic. de Nau."! m'enfin voila
Han Han. Pas le cimetière de Glastonbury mais un autre. (Rohh, voyons ! tongue ).

Tu crois que j’apparais dans ton cauchemar seulement lorsque nous sommes à proximité l’une de l’autre ? ]...[
. Si ça se trouve, il faut que tu sois en train de dormir en même temps que moi...
scratch Ca m'rapellerait pas un film..? Laughing
Et pas qu'un film. D'autant que ce rêve et cette histoire sont dans ma tête depuis bieeeen avant cet été. Bref, l'idée n'est ni tout à fait de moi, ni nouvelle. Content

le dénommé Severus Rogue manquait à l’appel.
Je sais que Madame l'Auteur(e) ne précisera rien mais je me dis tout de même que les directeurs suivants ( Minerva et Horace) ont bien dû se rendre compte, même de leur vivant, de ce que leur voisin de cadre était ou non "hors normes".
Je voudrais bien répondre mais je ne comprends pas - pour de bon - le fond de la question... scratch

la Pierre de Résurrection.Bien entendu que c’est une légende !]...[ Et c’est bien pour cette raison que cet objet est si précieux !
Oh, le sournois ! Certes, elle ne ressuscite pas vraiment mais ce n'est tout de même pas une pierre ordinaire !
Razz Il te répondrait peut-être que c'est bien pour ça qu'elle est là ! (Harry, sournois, qui l'eut crû, quand même !).

au début de l'année, la mystérieuse personne était bien blonde
Elle l'est donc toujours ou bien nous fais-tu la blague d'avoir changé de personne ?Oui, je sais " sifflote " blasé !
Cool

Un plaisir d'avoir retrouvé les instruments de Dumbledore satisfait
une petite musique s’envolant soudain d’un curieux instrument en forme d’escargot,
Charmant, l'interphone ! Content
Je le voyais un peu comme un limaçon d'oreille, d'où la forme (et oui, c'est aussi celle de l'escalier qui mène au bureau directorial). Non, mais des fois, faut pas chercher, je suis juste une grande malade du symbole. J'assume.

à côté du petit sablier avec une chaîne
AH, tiens ! C'est là qu'il est, celui auquel nous aspirons toutes ! cheers
Eh oui... *soupir*

Bonne suite d'écriture Bisou
Ouh, merci bien, j'en ai grand besoin ! Bisou

_________________
"I don't drink coffee I take tea my dear."

avatar
Nausicaa
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 5812
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 41
Localisation : Right here, right now!

http://www.le-prince-de-sang-mele.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Partie III [fic en cours]

Message par Apsara le Dim 30 Jan - 21:21

Trop fortiche cette chauve-souris
. Surtout si "on" l'empêche de faire son travail ; mon idée est qu'on aurait intercepté les messages car "on" souhaite "contrôler" Eileen, qu'"on" ne trouve pas prête.
Apsara a écrit:
Je sais que Madame l'Auteur(e) ne précisera rien mais je me dis tout de même que les directeurs suivants ( Minerva et Horace) ont bien dû se rendre compte, même de leur vivant, de ce que leur voisin de cadre était ou non "hors normes".
Nau. a écrit:Je voudrais bien répondre mais je ne comprends pas - pour de bon - le fond de la question...
Je faisais allusion à la remarque ci-après !
Magui Gri Gri a écrit:Où est Severus?... Comment pourrait-il seulement être dans le cadre, si on considère qu'il est, plus ou moins, une part d'Ellis et que celui-ci est bien vivant? Est-ce qu'il est "mort" quand Ellis a perdu sa magie? Est-ce qu'il est dans un cadre caché quelque part Square Grimmaurd? Hmmm, que de questions...
Si/ puisque le portrait de Severus ne se comporte pas comme celui de tous les autres directeurs, ses successeurs doivent savoir que c'est un sorcier "spéciall" !

_________________

"In tasso veritas"

               
" Ce serait encore plus beau si je pouvais le montrer à quelqu'un" (Samivel)

Y'a des jours "avec" et y'a des jours "sans". Les jours "sans", faut faire avec...
avatar
Apsara
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 6534
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 68
Localisation : Entre mes deux oreilles...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Partie III [fic en cours]

Message par Nausicaa le Dim 30 Jan - 22:35

Apsara a écrit:
Trop fortiche cette chauve-souris
. Surtout si "on" l'empêche de faire son travail ; mon idée est qu'on aurait intercepté les messages car "on" souhaite "contrôler" Eileen, qu'"on" ne trouve pas prête.
Hmm Hmm, mais zalors, quelqu'un l'intercepte également dans le "sens inverse"... (Puisqu'il est précisé plus avant que Moon a aussi paumé quelques courriers d'Eileen destinés à ses parents avant les vacances)... Rolling Eyes


Apsara a écrit:
Je sais que Madame l'Auteur(e) ne précisera rien mais je me dis tout de même que les directeurs suivants ( Minerva et Horace) ont bien dû se rendre compte, même de leur vivant, de ce que leur voisin de cadre était ou non "hors normes".
Nau. a écrit:Je voudrais bien répondre mais je ne comprends pas - pour de bon - le fond de la question...
Je faisais allusion à la remarque ci-après !
Magui Gri Gri a écrit:Où est Severus?... Comment pourrait-il seulement être dans le cadre, si on considère qu'il est, plus ou moins, une part d'Ellis et que celui-ci est bien vivant? Est-ce qu'il est "mort" quand Ellis a perdu sa magie? Est-ce qu'il est dans un cadre caché quelque part Square Grimmaurd? Hmmm, que de questions...
Si/ puisque le portrait de Severus ne se comporte pas comme celui de tous les autres directeurs, ses successeurs doivent savoir que c'est un sorcier "spéciall" !
Dans "se comporter comme les autres" tu sous-entends "rester tranquillou dans son cadre" ? Mais les autres anciens directeurs aussi peuvent disparaître (Phineas Black le faisait). Eileen remarque même d'autres absents que Rogue pendant sa visite. Je ne vois pas en quoi ça pourrait leur faire se poser des questions... scratch

_________________
"I don't drink coffee I take tea my dear."

avatar
Nausicaa
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 5812
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 41
Localisation : Right here, right now!

http://www.le-prince-de-sang-mele.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Partie III [fic en cours]

Message par Apsara le Lun 31 Jan - 15:23

Moon a aussi paumé quelques courriers d'Eileen destinés à ses parents avant les vacances
Embarassed Désolée, je ne m'en souvenais plus...Donc, j'ai rien dit !
Dans "se comporter comme les autres" tu sous-entends "rester tranquillou dans son cadre" ?
Que nenni ! Je veux dire "aller et venir ni plus, et surtout ni moins, que les autres "! Bref, être présent, au moins de temps en temps !
Puisqu'il n'est pas mort, il ne peut jamais se trouver dans son cadre, ce que les directeurs suivants n'auront pas manqué de remarquer...mais...tout en tapant, je me pose la question : "Pourquoi suis-je persuadée que seuls les portraits de personnes décédés peuvent parler et aller et venir d'un cadre à l'autre..."
Creusage de méninges...C'est implicite chez J.K. mais, après tout...

D'ailleurs, j'aimerais bien que tu reviennes sur le statut de Severus par rapport à la mort.
Il me semble que ça n'a jamais vraiment été tranché, bien que nous en ayons déjà abondemment discuté lors de précédents fics.
D'après ce que j'avais retenu :
- il était né, donc vivant
- mais né vampire, donc mort ( et ne peut donc être tué de nouveau !)
J'ai bon ? scratch

_________________

"In tasso veritas"

               
" Ce serait encore plus beau si je pouvais le montrer à quelqu'un" (Samivel)

Y'a des jours "avec" et y'a des jours "sans". Les jours "sans", faut faire avec...
avatar
Apsara
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 6534
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 68
Localisation : Entre mes deux oreilles...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Partie III [fic en cours]

Message par Nausicaa le Lun 31 Jan - 15:37

Apsara a écrit:
Dans "se comporter comme les autres" tu sous-entends "rester tranquillou dans son cadre" ?
Que nenni ! Je veux dire "aller et venir ni plus, et surtout ni moins, que les autres "! Bref, être présent, au moins de temps en temps !
Puisqu'il n'est pas mort, il ne peut jamais se trouver dans son cadre, ce que les directeurs suivants n'auront pas manqué de remarquer...mais...tout en tapant, je me pose la question : "Pourquoi suis-je persuadée que seuls les portraits de personnes décédés peuvent parler et aller et venir d'un cadre à l'autre..."
Creusage de méninges...C'est implicite chez J.K. mais, après tout...
Ah, oui, c'est bien ce qui me semblait que tu avais (ou n'avais pas) compris... Alors je t'arrête tout de suite, Rogue a bien fini par apparaître dans son portrait d'ancien directeur à Poudlard. Harry en fait mention à Ellis dans le tout dernier chapitre de la partie II. (Mais c'est vrai que ça n'est pas détaillé plus que ça et que du coup, ça s'oublie facilement).

Donc, non, voilà, c'est dit : Rogue a bien son portrait de le bureau directorial.

Après :
D'ailleurs, j'aimerais bien que tu reviennes sur le statut de Severus par rapport à la mort.
Il me semble que ça n'a jamais vraiment été tranché, bien que nous en ayons déjà abondemment discuté lors de précédents fics.
D'après ce que j'avais retenu :
- il était né, donc vivant
- mais né vampire, donc mort ( et ne peut donc être tué de nouveau !)
J'ai bon ? scratch
Là c'est un peu plus compliqué, il me semble qu'on en avait parlé avec Luna, dans la partie d'avant, encore une fois.

Et donc, on avait réussi à s'entendre sur le fait qu'il y avait en quelque sorte un premier Rogue (vampire) puis un second, Ellis (pas vampire), détaché d'une grande partie du premier (dont sa Bête et certains de ses souvenirs délibérément abandonnés) au moment ou il avait fait le choix de "suivre la nouvelle Lily".

C'est compliqué, hein ? Rolling Eyes (C'est aussi un peu pour ça qu'il n'y a pas de réponse simple, j'en suis confuse... Embarassed ).


EDIT : Je viens d'aller faire un tour sur le topic de la Partie II, et l'une des explications les plus claires venait même de toi, Apsara ! Content (Comme quoi, on a tous un peu la mémoire qui flanche).

_________________
"I don't drink coffee I take tea my dear."

avatar
Nausicaa
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 5812
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 41
Localisation : Right here, right now!

http://www.le-prince-de-sang-mele.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Partie III [fic en cours]

Message par Apsara le Lun 31 Jan - 15:56

l'une des explications les plus claires venait même de toi, Apsara !
Saperlipopette ! Je viens de suivre le lien...Faut vraiment que je relise au moins en diagonale, la partie II... Rolling Eyes

_________________

"In tasso veritas"

               
" Ce serait encore plus beau si je pouvais le montrer à quelqu'un" (Samivel)

Y'a des jours "avec" et y'a des jours "sans". Les jours "sans", faut faire avec...
avatar
Apsara
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 6534
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 68
Localisation : Entre mes deux oreilles...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Partie III [fic en cours]

Message par Nausicaa le Mer 9 Fév - 21:13

Voici le chapitre 7. Pffiou, ce qu'il a eu du mal à sortir, celui-là... D'ailleurs en le relisant ce soir avec Bill, ça se sent. Enfin, il a le mérite d'être là (pas Bill, le chapitre) alors bonne lecture ! ^^



******* CHAPITRE 7 : BATTEMENTS *******




Eileen faillit lâcher la main qui se trouvait dans la sienne mais se ravisa soudain, incapable de comprendre ce qui la retenait.

Le garçon assis face à elle avait un visage d’une pâleur qui rivalisait avec la finesse de ses traits et ses yeux, d’un gris miroitant d’éclats indigo, étaient en partie dissimulés par une longue mèche de cheveux blonds, si clairs qu’ils en paraissaient blancs. Il ne devait pas être beaucoup plus âgé qu’Eileen même si son regard lui conférait une indéfinissable impression de maturité. Il l’observait sans rien dire comme s’il craignait sa réaction puis après un long moment d’immobilité posa doucement sa main libre sur leurs mains jointes. Sa peau était froide comme la pierre.

Un imperceptible sourire se posa sur ses lèvres lorsqu’il murmura :

- Tu ne lâches pas ma main, cette fois…

- Comment ? réussit à articuler Eileen.

- Jusqu’à présent, expliqua doucement le garçon, la surprise de me découvrir te faisait te réveiller.

- Tu veux dire que nous nous sommes déjà vus ?

Le garçon hocha simplement la tête d’un air toujours tendu.

- Alors c’était toi ? continua-t-elle en s’étonnant d’arriver à réfléchir à l’intérieur de ce qui constituait ses propres pensées. C’était toi depuis le début ?

- Oui, fit-il encore sans rien ajouter de plus que ce qu’Eileen pouvait réaliser seule.

Elle détacha son regard du sien et considéra à nouveau la pièce autour d’eux. Au silence oppressant qui baignait habituellement les lieux avait succédé un calme serein et bien qu’il fît encore très sombre, l’obscurité se voulait à présent intimiste.

- Est-ce que nous sommes encore dans mon rêve ?

- D’après toi ?

Eileen continua de parcourir le salon d’un regard circonspect. Au travers du rideau tiré sur la seule fenêtre au milieu des murs de livres, nulle lumière ne perçait. Il faisait nuit dehors. Une nuit paisible. Un feu brûlait maintenant dans la petite cheminée et au moment où elle prit conscience de cet autre changement, d’agréables crépitements se firent entendre.

- C’est chez moi, déclara-t-elle, je reconnais chaque détail, mais je sais aussi que je suis à des kilomètres d’ici, à Poudlard. Alors oui, je suis bien en train de rêver.

Se gardant d’intervenir, le garçon la laissa poser la question qui lui vint sitôt après avoir formulé son raisonnement :

- Où est l’autre personne ? D’habitude, il y a quelqu’un avec nous.

Une bouffée d’angoisse l’envahit soudain à la pensée que le simple fait d’avoir évoqué son assaillant pût le faire apparaître.

- Tout va bien, fit le garçon en raffermissant l’étreinte de ses mains comme s’il percevait son inquiétude. Il n’y a plus que nous.

- Qui est-ce ? continua pourtant Eileen en guettant les ombres autour d’eux. Pourquoi cherche-t-elle à me faire du mal ?

- Je ne sais pas.

- C’est à moi de trouver ces réponses, n’est-ce pas ?

- Peut-être… Sûrement. Mais pour l’heure, sois sans crainte, personne ne viendra cette fois.

Les yeux noirs plongèrent à nouveau dans les gris et l’angoisse d’Eileen s’apaisa jusqu’à se dissiper complètement.

- Et toi, qui es-tu ?

- Qui penses-tu que je puisse être ?

- Mon ange gardien, répondit aussitôt Eileen.

- Alors contentons-nous de ça pour le moment.

- Ça veut dire que tu as un nom ?

Le garçon inclina légèrement la tête et avec un petit sourire forcé, déclara :

- Il est préférable que nous fassions plus ample connaissance avant que je te révèle mon nom.

- Mais nous nous connaissons ! objecta Eileen. Ça va faire près de huit mois que nous nous voyons presque chaque nuit.

- Nous n’avons fait que nous croiser, corrigea-t-il comme à regret. Tu as besoin de savoir plus de choses sur moi avant de pouvoir dire que tu me connais vraiment.

- J’ai malgré tout le sentiment de te connaître plus que de vue, ou par ta seule présence…

- Pourtant jusqu’à ce jour, tu pensais que je n’étais autre que ton amie Zoe.

- C’est vrai, avoua Eileen en essayant de comprendre son impression. C’est quelque chose que je ne peux pas expliquer, comme si tu faisais partie de moi…

- Partie de toi ? parut s’étonner le garçon en détournant les yeux pour plonger dans ses propres réflexions.

- Oui, reprit Eileen, tu es censé être mon subconscient ou quelque chose comme ça, non ?

Il secoua doucement la tête d’un air confus, comme s’il prenait la chose en considération pour la première fois.

- Est-ce que tu es là pour m’aider à empêcher mon cauchemar de prendre forme et d’aller jusqu’au bout ?

Les mains froides serrèrent un peu plus celles d’Eileen. Puis, revenant à elle, le garçon la fixa encore un long moment avant d’avouer :

- Pas exactement. En réalité, c’est moi qui suis là pour que tu m’aides…

- J’avoue que je n’y comprends plus rien, souffla-t-elle. Heureusement que je sais que je suis dans un rêve et que les choses y sont forcément étranges...

- Est-ce que ça te fait peur ?

- Non, je n’ai pas peur, tout au contraire. Je me sens… en confiance.

- Tout ça ne doit pas être évident pour toi, admit le garçon alors que son visage semblait se réchauffer légèrement.

Je pense que c’est assez pour aujourd’hui, nous aurons amplement le temps de discuter de tout ceci les nuits prochaines.

- Alors tu vas revenir ? fit Eileen avec espoir.

- Oui. Si tu le veux bien. Seulement si tu attrapes encore ma main.

- Je pensais que c’était toi qui attrapais ma main, remarqua-t-elle en baissant un instant les yeux sur leur lien.

Un long silence s’étira encore entre les deux enfants d’où seul le crépitement du feu près d’eux dans la cheminée donnait corps à la scène.

- C’est une bonne chose que nous ayons enfin réussi à nous trouver, conclut ensuite le garçon en retrouvant son sourire posé.

Sans pouvoir à nouveau se l’expliquer, Eileen en fut persuadée elle aussi.



Sa curieuse rencontre nocturne ne lui revint pas d’emblée en mémoire au réveil, le lendemain matin, mais pour la première fois depuis des mois, elle émergea de son sommeil très paisiblement, détendue et à la fois pleine d’énergie pour la journée à venir.

Lorsque le rêve reprit forme dans son esprit, elle en éprouva un étrange vertige aussitôt suivi d’un enthousiasme bien réel qui ne la quitta que temporairement au moment où elle voulut faire part de son avancée pour le moins spectaculaire à Zoe. Quelque chose la retenait encore de tout révéler à son amie, et bien qu’elle s’y soumette, une part d’elle se désolait de devoir le faire.

- C’est à cause de moi, s’excusa l’ange gardien en réapparaissant la nuit suivante. Je t’ai demandé de ne rien dire à personne.

- Sans que je m’en souvienne ?

- Oui. Je suis désolé d’avoir dû le faire à ton insu mais tu comprendras assez tôt pourquoi il ne fallait pas que tu parles de moi à qui que ce soit.

- À mes parents non plus.

- Surtout à tes parents.

- Mais pourquoi ? demanda Eileen, sans pour autant céder à sa soudaine contrariété.

Le garçon se pencha doucement vers elle, sa main toujours dans la sienne et avoua, la mine affligée :

- Pour te protéger… Pour nous protéger…

- Nous protéger de quoi ?

- Si quelqu’un apprenait que nous nous voyons, on nous séparerait sur le champ.

- Mais Zoe est mon amie. Je me sens mal depuis que je lui cache toutes ces choses, elle qui m’a tellement aidée.

- Moi aussi je suis ton ami, non ?

- Oui…

- Crois-moi. Moins il y aura de personnes dans la confidence et mieux ce sera.

- Mais nous sommes dans un rêve ! objecta Eileen. Tu parles comme si tout ça était réel. Je ne vois pas en quoi…

- C’est toujours ce que tu crois ? l’interrompit le garçon, les sourcils légèrement froncés d’inquiétude.

Une fois encore, Eileen procéda à un examen des lieux puis revint sur le garçon pour le contempler longuement sans qu’il ne cille un instant.

- Bien sûr, se prononça-t-elle alors. Tout ça est irréel. Tu n’es pas humain.

Le garçon se redressa, visiblement intrigué par cette réponse sans qu’Eileen ne réussisse à discerner en lui satisfaction ou déplaisir.

- Qu’est-ce qui t’amène à penser ça ?

- Ta peau, sa couleur, sa texture, ça n’a rien d’humain et tes yeux (elle écarta de sa main libre la mèche de cheveux blonds qui tombait sur son visage). Je n’ai jamais vu des yeux aussi étranges. Je vais finir par croire que tu es vraiment un ange.

- Je ne suis pas un ange, fit le garçon avec un ricanement triste. Mais tu as raison, je ne suis pas humain non plus…

- Qui es-tu ?

- Je ne peux pas te le dire, déplora-t-il. Ça n’est pas le bon moment.

- Alors quand ?

- Bientôt. Je te le promets. Peut-être après les vacances de Pâques…

- Les vacances, murmura Eileen en réalisant cette perspective. Est-ce que tu vas encore disparaître ?

- Hélas oui…

- Il n’y aucun moyen pour que tu puisses être dans mes songes même en dehors de Poudlard ?

- Si, mais je ne suis pas encore en mesure de le faire, et toi non plus tu n’es pas prête.

Eileen repensa aux explications de Zoe s’agissant de l’interprétation de ses visions, aux choses auxquelles elle ne pouvait avoir accès dans l’immédiat et s’y résigna tristement.

- Tu vas me manquer…

- Toi aussi, murmura le garçon en la serrant doucement dans ses bras la veille de son départ.

Honorant sa promesse, Eileen ne révéla rien de son protecteur onirique à ses parents comme à Zoe chez qui elle allait cette fois pouvoir passer quelques jours. Et pour pallier à son absence, elle eut recours à la potion de sommeil de son père bien qu’elle tentât de s’en passer la première nuit de son retour à la maison.

Le cauchemar l’enveloppa alors avec la même détresse qu’auparavant et même si elle se ressaisît rapidement de son brusque réveil dans le confort rassurant de sa chambre, elle passa néanmoins de longues minutes à regretter son ange gardien. Plus seulement pour l’aider à surmonter ses visions mais aussi pour sa seule présence.
Incapable de se rendormir, elle descendit machinalement au rez-de-chaussée pour gagner le salon vide. Elle s’approcha du feu qui mourait silencieusement sous la cendre et ce ne fût qu’en voyant apparaître son reflet dans le miroir fixé au manteau de la cheminée qu’elle réalisa la singularité de la situation. Une décharge d’adrénaline la cloua d’abord sur place avant de la laisser se retourner, mais elle n’était pas dans le rêve et personne n’allait venir lui lancer de sort. Son ange gardien n’était pas là non plus.

Laissant se calmer les battements de son cœur, elle revint au centre de la pièce et s’assit en tailleur sur le tapis comme elle l’avait si souvent fait en rêve ces dernières nuits.

- Eileen ? fit la voix étonnée de sa mère en la surprenant ainsi un moment plus tard. Est-ce que ça va ? Qu’est-ce que tu fabriques assise par terre dans le noir ?

- Tout va bien, la rassura Eileen en se relevant. Je me suis réveillée et j’ai eu envie de descendre ici. La maison me manquait depuis le mois de septembre.

Lily activa l’interrupteur de l’abat-jour à l’entrée du salon et soupira en secouant la tête d’un air amusé, toute habituée qu’elle était aux bizarreries enfantines de sa fille. Elle se mit ensuite à réalimenter le feu en sermonnant Eileen de n’y avoir pas pensé avant qu’elle ne prenne place sur son tapis.

- Je ne voulais pas vous réveiller en faisant du bruit, Papa et toi, expliqua-t-elle en s’installant dans l’un des fauteuils sans plus avoir l’impression de mentir qu’auparavant.

- Je ne dormais pas, avança Lily toujours penchée vers l’âtre. Quant à ton père, il est parti à l’hôpital voilà presque une heure. C’est d’ailleurs peut-être lui qui t’a réveillée. (Puis revenant près d’Eileen). Je trouve que c’est un peu tôt pour un petit déjeuner mais si ça te dit, je peux te préparer une bonne tasse de lait chaud.

- Merci, accepta Eileen en se pelotonnant dans le fauteuil tandis que sa mère disparaissait dans la cuisine.
Elle tenait deux tasses fumantes en revenant et après en avoir tendu une à sa fille, se dirigea vers la fenêtre pour repousser le rideau. L’aube n’était pas encore là mais un voile clair affleurait déjà le toit des habitations voisines.

- J’aime cette saison et voir les jours rallonger un peu plus chaque matin, fit doucement Lily entre deux petites gorgées. Évidemment, ici les crépuscules n’ont rien de comparable à ceux que l’ont peu admirer à Poudlard…

Elle vint ensuite prendre place dans le fauteuil voisin de celui d’Eileen et toutes deux discutèrent encore de l’école et des cours comme la veille en se retrouvant. Lily voulut savoir où en était le tournoi de Quidditch et surjoua sa réaction outrée en apprenant que l’équipe qui menait en l’état actuel des choses était celle de Gryffondor.

- Il reste deux matches à jouer, précisa Eileen. Tout peut encore changer.

- Hmm, en attendant, c’est ton grand-père qui doit être à son affaire, ricana encore Lily en levant les yeux au ciel.

Eileen partit à rire avec elle lorsque des bruits semblables à des petits grattements détournèrent leur attention vers la fenêtre.

- Moon ! fit Eileen en allant ouvrir à sa chauve-souris, laquelle s’engouffra aussitôt dans le salon pour s’agripper à l’accoudoir de son fauteuil. Tu devais rester à l’école, s’exclama-t-elle encore avant de voir le parchemin accroché à sa patte et de le lui ôter.

- Elle aura eu envie de te revoir. Tu lui manquais peut-être…

- C’est en tout cas ce que semble dire le mot de grand-père, fit Eileen en se rasseyant, le message sous les yeux. C’était pourtant une bonne idée de la laisser avec lui au château pendant ces vacances mais apparemment, elle était tellement intenable qu’il a dû se résoudre à la laisser partir me retrouver.

- Ça ne m’étonne qu’à moitié, commenta encore Lily, ces petites bêtes-là sont plutôt têtues.

- Mais tu ne vas pas pouvoir venir avec moi lorsque j’irai chez Zoe, se lamenta Eileen à l’attention de Moon en la caressant. C’est bien pour ça que je voulais que tu restes là-bas…

- Ne t’en fais pas, fit sa mère, nous devrions bien réussir à nous en occuper pendant ton absence. Puis de cette façon, nous pourrons même nous écrire.

Elles en vinrent alors à discuter de son séjour à Oxford et convinrent que Lily la conduirait chez les Price dans la matinée de jeudi pour ensuite revenir la chercher en début de semaine suivante. Elles emprunteraient le réseau de cheminées jusqu’à un petit quartier sorcier dissimulé non loin du centre ville et feraient le reste du chemin à pieds si le temps était aussi agréable que ce qu’il promettait d’être ce jour-là.

- Bien… bailla ensuite Lily en s’étirant. Je vais essayer de me rendormir une petite heure ou deux sans quoi je serai une véritable limace à l’entraînement de ce matin. Tu ferais bien d’en faire autant, ma puce.

Elle se leva et récupéra la tasse d’Eileen en se penchant pour l’embrasser sur le front. Alors qu’elle traversait la pièce, celle-ci l’arrêta :

- Maman ? Si tu es d’accord, j’aimerais pouvoir aller dans le laboratoire de Papa. Ce serait… pour préparer une potion.

- Une potion de sommeil, la devança sa mère avec une connaissance manifeste des faits.

Eileen acquiesça en s’efforçant de prendre la chose d’une manière détachée.

- Alors c’était donc ça, continua Lily d’une petite voix désolée, tu as fait un autre mauvais rêve. (Elle la contempla un moment avant de reprendre). Je croyais que c’était de l’histoire ancienne. Ton père m’avait dit…

- Oui, coupa court Eileen, je ne faisais plus de cauchemar à Poudlard, mais comme aux vacances de Noël, ça me reprend de temps en temps quand je n’y suis plus. Ça n’est pas très important, ce qui compte c’est que ce soit en bonne voie de guérison.

Eileen croisa les doigts pour que sa mère se satisfasse de cette justification. Le visage parsemé de tâches de rousseur resta un temps préoccupé avant qu’un faible sourire ne l’éclaire à nouveau lorsque l’autorisation d’utiliser le laboratoire d’Ellis fut accordée.

- À condition que tu promettes de ne pas faire exploser la maison. Ton père et moi y tenons un peu quand même…



Les journées qui suivirent se déroulèrent tranquillement et les nuits aussi. Eileen s’avança le plus possible dans ses devoirs de manière à en être débarrassée avant de rejoindre Zoe. Ses parents lui ménagèrent aussi quelques sorties dont une longue, sur le chemin de Traverse, soi disant prévue pour qu’elle puisse se ravitailler en fournitures scolaires. Mais en voyant l’insistance avec laquelle sa mère tenait à connaître son avis sur à peu près tout ce qui leur passait devant les yeux, livres, vêtements et autres accessoires en tous genres, Eileen devina sans mal que son anniversaire, le mois prochain, ne devait pas y être pour rien.

Elle profita aussi agréablement de ses quelques jours chez Zoe. Toute la famille se montra charmante avec elle et très enthousiaste de faire la connaissance d’une « véritable sorcière » comme ne se priva pas de faire remarquer le petit frère de Zoe. Ensemble, ils passèrent de longs moments à flâner en ville parmi les formes harmonieuses des bâtiments ou à longer les bords florissants de l’Isis. Eileen apprécia tout particulièrement leur promenade dans les jardins de l’Université de Christ Church.

Les fillettes terminaient souvent leurs journées en explorant la librairie des parents de Zoe, ainsi qu’elle-même s’était toujours plu à le faire. Eileen s’étonna de découvrir que certains ouvrages avaient acquis un statut précieux dans le monde moldu à présent que les livres ne constituaient plus le support principal de communication, remplacés depuis longtemps par les données informatiques. À tel point que la petite librairie en venait à prendre des airs de musée.

Et les vacances filèrent en fin de compte bien plus vite que ce qu’Eileen aurait cru même si elle eut un peu de mal à contenir son excitation en retournant à Poudlard.

- J’ai eu peur que tu ne reviennes pas, avoua-t-elle en retrouvant son ange gardien le premier soir.

- J’avais promis que je serai là. J’espère que tes nuits n’ont pas été trop éprouvantes.

- Non, expliqua-t-elle en lui parlant de la potion de son père.

Le garçon hocha la tête comme s’il trouvait l’idée absolument remarquable mais n’alla pas jusqu’à lui demander pourquoi elle ne continuait simplement pas à prendre ladite potion à l’école. Eileen chercha également à détourner le sujet au plus vite et lui rappela l’autre promesse faite avant son départ. S'il désapprouva encore la chose dans un premier temps, après deux ou trois entrevues, le garçon se résolut enfin à lui demander sérieusement :

- Es-tu vraiment certaine de vouloir connaître mon histoire et découvrir ce que je suis ?

- J’ai envie de savoir QUI tu es, répondit fermement Eileen. Oui.

_________________
"I don't drink coffee I take tea my dear."

avatar
Nausicaa
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 5812
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 41
Localisation : Right here, right now!

http://www.le-prince-de-sang-mele.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Partie III [fic en cours]

Message par Apsara le Mer 9 Fév - 22:01

Prem's !
Une réflexion, comme ça, à chaud : autant, auparavant, tu nous présentais un rêve vraisemblable ( même décor, thème récurent...) autant ici ce n'est plus du rêve. C'est trop clair, trop construit. Dans un rêve réel, on ne reprend pas une conversation où on l'a laissée dans le rêve de la veille.
Je soupçonne ce mystérieux ( Wink ) personnage, qui m'a l'air bien réel, pas imaginaire du tout, d'être arrivé à ses fins : parvenir à "trafiquer" les rêves, et, ainsi,s’immiscer dans l'esprit d'Eileen, le posséder, peut-être...
C'est comme ça que je vois les choses mais je me plante peut-être royalement ! king



_________________

"In tasso veritas"

               
" Ce serait encore plus beau si je pouvais le montrer à quelqu'un" (Samivel)

Y'a des jours "avec" et y'a des jours "sans". Les jours "sans", faut faire avec...
avatar
Apsara
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 6534
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 68
Localisation : Entre mes deux oreilles...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Partie III [fic en cours]

Message par Nausicaa le Mer 9 Fév - 22:35

Apsara a écrit:C'est comme ça que je vois les choses mais je me plante peut-être royalement ! king
Et c'est peut-être précisément ça que je veux que vous voyiez... Wink

_________________
"I don't drink coffee I take tea my dear."

avatar
Nausicaa
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 5812
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 41
Localisation : Right here, right now!

http://www.le-prince-de-sang-mele.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Partie III [fic en cours]

Message par Magui gri gri le Sam 12 Fév - 19:25

Moi, réaction à chaud aussi, j'ai tout de suite pensé que ça pouvait être un frère caché, un frère perdu, quelque chose comme ça. Son inquiétude quant à la découverte éventuelle des parents d'Eileen, évidemment, mais surtout ce simple schéma, de deux enfants si différents (brune, blond (super blond, même ^^) qui sont en fait bien plus proches, et qui sont des étrangers au début. Genre Electre et Oreste, quoi.

Par ailleurs, j'aime beaucoup cette entrée en matière, le décor du rêve pas si rêve, l'ambiance, je ne saurai pas vraiment expliquer quel élément particulier, mais j'aime bien =)

Mais j'aurais bien aimé plus de détails chez Zoé! C'était bien, le petit développement sur les livres...
avatar
Magui gri gri
thé jaune
thé jaune

Messages : 319
Date d'inscription : 31/05/2009
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Partie III [fic en cours]

Message par Nausicaa le Lun 14 Fév - 18:00

Coucou Magui !

Magui gri gri a écrit:Moi, réaction à chaud aussi
J'aime bien ta réaction à chaud, je ne peux rien dire d'autre, juste j'aime bien. Content

et
Par ailleurs, j'aime beaucoup cette entrée en matière, le décor du rêve pas si rêve, l'ambiance, je ne saurai pas vraiment expliquer quel élément particulier, mais j'aime bien =)
Hmm hmm... Rolling Eyes

Mais j'aurais bien aimé plus de détails chez Zoé! C'était bien, le petit développement sur les livres...
Merci, c'est pas évident d'écrire dans sur le futur, tant qu'on est dans le monde magique, ça passe encore mais chez les moldus... Désolée pour le manque de détails chez Zoé. (J'ai tout misé sur Christ Church, en fait ! Laughing ).

Oui, puis désolée aussi du manque de réponses du présent message... Embarassed

À une prochaine quand même ! Bisou

_________________
"I don't drink coffee I take tea my dear."

avatar
Nausicaa
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 5812
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 41
Localisation : Right here, right now!

http://www.le-prince-de-sang-mele.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Partie III [fic en cours]

Message par Hermy le Mer 16 Fév - 2:05

Moi je pense qu'il s'agit du fils de Scorpius. Je ne me souviens plus du nom que tu lui as donné. Ne serait-ce pas un coup de la famille Malefoy pour se venger ou percer les secrets de la famille Prince/Snape?

Sinon, je n'ai pas ressenti que tu avais eu du mal pour ce chapitre. Je l'ai trouvé bon même si je trouve que l'année est passée trop vite et qu'on ne sait rien des autres élèves de Poudlard en dehors de Zoé.

Hermy
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Partie III [fic en cours]

Message par Nausicaa le Jeu 17 Fév - 18:03

Hermy a écrit:Moi je pense qu'il s'agit du fils de Scorpius. Je ne me souviens plus du nom que tu lui as donné. Ne serait-ce pas un coup de la famille Malefoy pour se venger ou percer les secrets de la famille Prince/Snape?
HmHm, ça s'pourrait...

Sinon, je n'ai pas ressenti que tu avais eu du mal pour ce chapitre. Je l'ai trouvé bon même si je trouve que l'année est passée trop vite et qu'on ne sait rien des autres élèves de Poudlard en dehors de Zoé.
Ouf, merci ! ^^ Eh oui, décrire autre chose que ce qui se passe pour les personnages principaux m'est difficile (si je m'écoutais, je ferais tenir la fic en quatre chapitres rien que pour arriver au dénouement. J'suis pas très patiente pour ça, j'aime avant tout "penser l'intrigue" pas forcément l'écrire et encore moins la broder.
Dans la partie II, j'avais au moins les frangins et cousins avec qui "meubler", là, ça fait un peu comme pour l'histoire de la première Lily, ça passe vite et de façon trop centrée. Qui sait, quand j'en aurai terminé je reprendrai peut-être tout depuis le début et ajoutant plein de choses autour ?...).

Allez, à la prochaine, je ne saurais dire quand parce que ça patauge, ça patauge... (Et les vacances qui se pointent ne vont rien arranger... Embarassed ).

_________________
"I don't drink coffee I take tea my dear."

avatar
Nausicaa
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 5812
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 41
Localisation : Right here, right now!

http://www.le-prince-de-sang-mele.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Partie III [fic en cours]

Message par Magui gri gri le Jeu 17 Fév - 19:13

Ouais mais le coup du fils de Scorpius, je trouve ça trop obvious à première vue x)
Mais peut-être qu'on va être mené en bateau genre "mais naaan c'est pas lui" pour finalement voir que si, c'est bien ça :p wait and see..
avatar
Magui gri gri
thé jaune
thé jaune

Messages : 319
Date d'inscription : 31/05/2009
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Partie III [fic en cours]

Message par Nausicaa le Jeu 17 Fév - 21:15

Magui gri gri a écrit:Ouais mais le coup du fils de Scorpius, je trouve ça trop obvious à première vue x)
Mais peut-être qu'on va être mené en bateau genre "mais naaan c'est pas lui" pour finalement voir que si, c'est bien ça :p wait and see..
Mais euh ! m'enfin voila

_________________
"I don't drink coffee I take tea my dear."

avatar
Nausicaa
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 5812
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 41
Localisation : Right here, right now!

http://www.le-prince-de-sang-mele.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Partie III [fic en cours]

Message par Hermy le Mer 2 Mar - 13:18

Allez, à la prochaine, je ne saurais dire quand parce que ça patauge, ça patauge... (Et les vacances qui se pointent ne vont rien arranger... ).

Toujours les pieds dans l'eau Very Happy
Allez Eileen, reviens nous vite!

Hermy
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Partie III [fic en cours]

Message par Nausicaa le Mer 2 Mar - 18:25

Hermy a écrit:
Allez, à la prochaine, je ne saurais dire quand parce que ça patauge, ça patauge... (Et les vacances qui se pointent ne vont rien arranger... ).

Toujours les pieds dans l'eau Very Happy
Mouaip, dans l'eau et un peu en vacances... Embarassed

Allez Eileen, reviens nous vite!
Eileen reviens hein hein
Eileen reviens...
♫ (Juste un petit plaisir perso. Désolée).

Bon ben voilà quoi, faut que je m'y mette.

Plif Plaf Plif Plaf <- bruits de pas dans la flotte

_________________
"I don't drink coffee I take tea my dear."

avatar
Nausicaa
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 5812
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 41
Localisation : Right here, right now!

http://www.le-prince-de-sang-mele.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Partie III [fic en cours]

Message par Rita Skeeter le Jeu 3 Mar - 10:33

Oh mais lol, la fille qui croit rêver en voyant "un ange" qui s'avère être un vampire ça me rappelle juste 6 ou 7 scènes de twilight x).
(certes, on ne sait pas encore ce qu'il est mais le contraire serait étonnant !).

(désolé pour la suite qui va être incompréhensible parce qu'il est 10 heures du matin et que dodo )

Va falloir que je relise le chapitre juste avant, et peut-être celui d'encore avant parce que je suis largué.... C'est sûrement fait exprès, mais le "manque de cohérence" me gêne beaucoup. Eileen accepte tout trop vite, les éléments sur lesquels elle se focalisait avant dans le rêve ne nous servent plus à rien maintenant que le blond est là. Et je sais pas, je trouve ça frustrant qu'elle lui fasse entièrement confiance alors qu'ils n'ont pas eu une seule vraie conversation quoi (bon, ça c'est pour le chapitre suivant...). Arf, j'ai du mal à exprimer ce qui me déplait... Parce qu'il faut prendre en compte le fait qu'elle pense que c'est un rêve et qu'elle s'en fiche un peu dans l'absolu...Mais j'aurais aimé qu'elle exprime dans ses pensées...bah...ce qu'elle en pense quoi ! Parce que sinon on n'apprend ce qu'elle pense de la situation que quand elle lui parle. Et quand elle lui parle elle dit que tout va bien, et bref j'aimerais bien qu'elle explique d'où lui vient ce sentiment quoi ! Ah ça y est, ça se précise : ce qui me frustre c'est l'aspect trop objectif du point de vu du récit...Pour l'histoire de sa mère, tu utilisais souvent le discours indirect libre. Pour Eileen, presque jamais, mais c'est sans doute parce qu'elle a une nature moins passionnée...
Donc voilà, et bien sûr la coupure stratégique juste avant la conversation méga révélatrice...
Surprised

Et les vacances filèrent en fin de compte bien plus vite que ce qu’Eileen aurait cru

Je ne te le fais pas dire Eileen... Sad
avatar
Rita Skeeter
thé oolong
thé oolong

Messages : 553
Date d'inscription : 05/04/2009
Age : 25
Localisation : Dans l'Est de la France !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Partie III [fic en cours]

Message par Nausicaa le Jeu 3 Mar - 11:05

Bon, alors autant, je suis OK sur le fait qu'Eileen pense peu et/ou mal (mais dans le cas contraire, n'auriez-vous pas crié au trop plein de maturité pour une gamine de onze printemps ?... Je me pose la question à moi-même aussi, cependant).

Par contre,
Rita Skeeter a écrit:Oh mais lol, la fille qui croit rêver en voyant "un ange" qui s'avère être un vampire ça me rappelle juste 6 ou 7 scènes de twilight x).
Arg ! Mais Censuré de Censuré ! Ya pas que Twilight dans la (non)vie. Six ou sept scènes ? Tu multiplies ça par genre dix ou quinze et tu te retrouves avec le compte d'allusions qui peuvent surgir dans les bouquins d'A. Rice. (D'ailleurs, chez elle, il fait presque moins bon croiser un ange qu'un vampire... sifflote ).

Non, voilà. Nirvana

( Content )

Bon, en même temps, ça me fait pas avancer dans ma rédaction, tout ça. Fin de vacances ?... Hmm, va falloir ça.

_________________
"I don't drink coffee I take tea my dear."

avatar
Nausicaa
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 5812
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 41
Localisation : Right here, right now!

http://www.le-prince-de-sang-mele.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Partie III [fic en cours]

Message par Bill le Jeu 3 Mar - 14:09

Aller, je peux le dire maintenant, mais Nausicaa est la petite cousine par alliance du côté de sa tante Mathilde (qui avait perdu sa hulotte) de Stéphenie Meyer.
Elles en parlaient encore dimanche au repas de famille :
Nau : "T'as vu ma fic, je t'ai tout pompé sur Twilight d'après Rita"
Fanny (<- oui, on l'appelle Fanny à la maison) : "Cool, moi j'ai tout pompé au Petit Vampire de Joan Sfar"
Nau : "Ah, bon t'as pas pompé Anne Rice plutôt ?"
Fanny : "Non mais tu rigoles, c'est trop compliqué à lire. T'as vu comment j'écris ? Non, une bonne BD et au lit, y'a que ça de vrai..."

[Toute ressemblance avec des personnages vivants ou ayant existé n'est que pure coïncidence] (<- et ce afin d'éviter toute forme de procès)
avatar
Bill
thé vert
thé vert

Messages : 114
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 41
Localisation : Dans mon slip

http://www.perdu.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Partie III [fic en cours]

Message par Apsara le Jeu 3 Mar - 17:16

tante Mathilde (qui avait perdu sa hulotte)]... Fanny (<- oui, on l'appelle Fanny à la maison)
cheers Bien sûr ! Du côté de Marseille, celles qui ont perdu leur hulotte sont toutes surnommées "Fanny" !

Nau'edit :

_________________

"In tasso veritas"

               
" Ce serait encore plus beau si je pouvais le montrer à quelqu'un" (Samivel)

Y'a des jours "avec" et y'a des jours "sans". Les jours "sans", faut faire avec...
avatar
Apsara
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 6534
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 68
Localisation : Entre mes deux oreilles...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Partie III [fic en cours]

Message par Suzywa le Mar 8 Mar - 8:59

merchi Chose crachée, chose due... Voilà la lecture des sept chapitres réalisée.

study Bluffée aussi dans la chronologie du 1er chapitre jusqu'à la découverte de Harry Potter comme directeur. J'ai eu les mêmes réflexions que Luna à propos de l'intérêt de se centrer sur la mère de Rogue. Je pensais que tu allais remonter le temps pour placer Severus bien au centre de son histoire. Donc, dans ma tête, il me fallut faire demi-tour complet vers le futur... 2044 as-tu dit ? Donc 100 ans de décalage !

La personnalité de Eileen si sérieuse, ne me choque pas tellement.
Sa famille est illustre.
D'un côté, Harry Potter et Hermione n'étaient pas non plus de joyeux farfelus à 11 ans. Harry vivait avec un grand secret sur les épaules, Hermione ne m'a toujours parue très mature. C'est Ron qui allégeait l'ambiance du groupe.
De l'autre, elle porte les gênes de la famille de la famille Prince qui a généré aussi un homme tel que Severus qui n'était pas non plus des plus jovials.
Je sens donc un lourd passé sur cette petite fille. Elle ne se livre pas beaucoup à ses parents. La famille ne semble pas non plus confier beaucoup de choses à Eileen.

J'ai beaucoup aimé le chapitre de Ste Mangouste. Il met en évidence cette crainte d'Eileen, cette gêne face aux moindres réactions de son père. Elle n'est pleinement heureuse et rassurée que quand il la serre dans ses bras. Il existe un jeu pernicieux de mise à distance et de rapprochement entre eux et c'est Ellis qui le dirige, apparemment.
Ils ne se connaissent pas... Eileen découvre le lieu de travail de son père, elle le découvre par le biais de Londubat.
Ellis, lui, découvre sa fille, ses connaissances déjà pointues après quelques mois d'école.

Le troisième personnage qui m'intrigue depuis le début est Moon. Suspect
Le choix de cet animal familier, déjà !
La chauve-souris qui fait lien avec les vampires.
Il remplit mal sa fonction de messager.
Il a un caractère capricieux.
Il loge dans le bureau de Harry.
Et puis, .....
Dans ce dernier chapitre, son extrême nervosité le fait revenir d'urgence auprès d'Eileen.

Vous allez me prendre pour une zinzin mais je remarque qu'Eileen rêve de son ange gardien quand elle est à proximité de Moon.
En cours de lecture de ce 7ème chapitre, j'ai eu un flash... Shocked J'ai l'mpression que le jeune homme blond c'est la forme humaine de Moon !

Allez, je file sur la fic d'Apsara, aujourdhui !
avatar
Suzywa
thé noir
thé noir

Messages : 1000
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 57
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Partie III [fic en cours]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum