Sites sociaux

Twitter à rajouter
Post-it
Bilan du Site Fondus :

Mise en commun des documents
Design du site en attente
Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier

Derniers sujets
» Travail de Chiara
Mer 30 Aoû - 16:57 par chiara

» Des Animaux de Toile
Lun 8 Mai - 11:05 par Apsara

» Galerie de Luna Pensive
Mer 12 Avr - 13:18 par chiara

» L'Ambre et le Jais [fic en cours]
Jeu 1 Sep - 10:17 par Apsara

» Les références non celtiques dans Harry Potter
Mer 8 Juin - 14:00 par Apsara

» Galerie d'Apsara
Mer 23 Déc - 8:38 par Apsara

» Galerie d'Yxanne
Lun 22 Déc - 8:10 par Circée

» Bienvenue chez les Fondus !
Mar 22 Juil - 8:29 par Apsara

» De l'Amour ou le cas Voldemort
Sam 22 Juin - 20:41 par chiara

» Au temps pour tous. Reconstructions-
Mar 14 Mai - 14:23 par Luna Pensive

Sondage

Doit-on garder un seul topic ou demander un topic par membre pour les présentations

60% 60% [ 6 ]
40% 40% [ 4 ]

Total des votes : 10


Au temps pour tous. Reconstructions-

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Au temps pour tous. Reconstructions-

Message par Apsara le Jeu 7 Juin - 16:29

Il savait déjà qu'il avait un lien lointain de parenté avec Voldemort
Tu veux dire par les Peverell ? On le suppose à cause de la cape mais en est-on sûr ? De toute façon, ça remonte à la nuit des temps; un arrière grand-père, même si on ne l'a pas connu, c'est autre chose.
J'adore tes capillotractions, Syrinx...
Dudley tenant énormément d'ailleurs de Serpentard
C'est pas faux...
L'élu est censé enchanter la pierre de serpentine. ça va être difficile pour Dudley
La tête de Pétunia si Dudleynouchet révélait de tardifs dons pour la sorcellerie !
Bisou Marchi ; je retourne à mon écriture...

Apsara
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 6534
Date d'inscription : 11/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au temps pour tous. Reconstructions-

Message par Suzywa le Ven 8 Juin - 15:57

J'ai eu "besoin" d'une chaise car jamais je n'aurais imaginé un lien de parenté entre Lily Evans et Voldemort ! affraid

:DDD C'est vrai que Dudley ne dénoterait pas dans le groupe Crabbe et Goyle !
avatar
Suzywa
thé noir
thé noir

Messages : 1000
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 57
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au temps pour tous. Reconstructions-

Message par Apsara le Dim 10 Juin - 13:18

Razz Il est vrai que je me suis bien amusée à développer cette idée !
Quand j'ai lu l'épisode de la visite chez les Gaunt, j'ai été frappée par le fait que J.K. disait que Tom avait subi le sort de Morfin "aux premières heures de la matinée "puis " la nuit dernière " puis "tard dans la nuit" et que Mérope le guettait en attendant " de le voir passer quand il rentrerait chez lui".
Pour moi aucun doute : il avait passé la nuit chez Cécilia ! Twisted Evil
Nous étions dans la période où nous "épluchions" les écrits de J.K. et j'ai pensé qu'elle nous "sortirait" un jour un demi-frère ou une demi-soeur de Voldemort.
Ben non...*
Je ne pensais pas me servir de cette hypothèse et puis... Idea si cet hypothétique enfant était de la famille de Harry...vous savez le reste !
* Je soupçonne cependant J.K. de s'être laissé la possibilité de donner la vie à cet enfant.
Là, tout de suite, il ne me revient pas d'autres exemples mais je sais que je me suis fait cette réflexion à d'autre endroits des livres. Dame ! Quand l'écriture s'étend sur plus de 10ans, il faut se ménager des possibilités !
J'ai dit "je" mais il me semble que d'autres s'étaient fait cette réflexion, non Question Vous vous souvenez ?

_________________

"In tasso veritas"

               
" Ce serait encore plus beau si je pouvais le montrer à quelqu'un" (Samivel)

Y'a des jours "avec" et y'a des jours "sans". Les jours "sans", faut faire avec...
avatar
Apsara
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 6534
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 68
Localisation : Entre mes deux oreilles...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au temps pour tous. Reconstructions-

Message par Syrinx le Lun 11 Juin - 17:35

euh là comme ça, ça me dit rien cette hypothèse mais il est sûr que Rowling s'est aménagé des pistes, tel que ka chauve-sourissitude d'un certain prof... qui n'aura finalement pas servi à l'auteure (mais qui aura fait taper pas mal de caractères à ses lecteurs sur tout un tas de forums)

_________________
L'ambre et le jais



chapitre 21
 
avatar
Syrinx
thé noir
thé noir

Messages : 2705
Date d'inscription : 14/01/2008
Age : 35
Localisation : au milieu des fuites, pour changer !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au temps pour tous. Reconstructions-

Message par Apsara le Dim 17 Juin - 16:47

ka chauve-sourissitude d'un certain prof... qui n'aura finalement pas servi à l'auteure (mais qui aura fait taper pas mal de caractères à ses lecteurs sur tout un tas de forums)
Et permis à certain(e)s de développer cette piste dans leur(s) fic(s) ! Wink N'est-ce pas, Nau. ?

Résumé des chapitres précédents :
Après l'écroulement de Poudlard suite au sortilège de Serpentard, les moldus peuvent voir le château qui risque d'être vendu. D'autre part, sa reconstruction implique l'application à la pierre de remplacement d'un sort que le Choixpeau ne révélera qu'au sorcier qui en sera digne.
Afin de gagner du temps, Kingsley Shacklebolt et Minerva Mac Gonagall ont demandé au premier ministre moldu d'intervenir afin d'éviter la vente du château, tombé dans le domaine public.
Les cours reprennent avec un "revenant" pas comme les autres : Grégory Goyle qui se lie d'amitié avec Mimi Geignarde qui hante souvent le lac.
Luna Lovegood, qui souhaite entrer aux Beaux Arts Sorciers, a peint à l'intention de Hagrid un portrait du professeur Dumbledore.
Minerva Mac Gonagall, inquiète pour la reconstruction de l'école, a parlé avec le portrait du professeur situé dans le bureau directorial.
Mimi Geignarde finit par se fâcher avec Grégory Goyle . La pierre serpentine est arrivée et à été mise provisoirement en place alors qu'aucun sorcier n'a encore été agrée par le Choixpeau.
Mimi est envoyée par le portrait de Dumbledore peint par Luna demander à un mystérieux personnage de venir essayer le Choixpeau.
Harry apprend que son arrière grand'père était le demi-frère de Voldemort.

Pour mes éventuels nouveaux lecteurs, je précise que cette fan fic est basée uniquement sur les livres ( pas sur les films) avec lesquels je m'efforce d'être cohérente...

XII
Loi express
Harry s’entendit à peine répondre à sa tante qu’il en avait assez appris pour aujourd’hui.
Elle fut visiblement soulagée de pouvoir partir.
Le jeune sorcier passa le reste de la journée seul au Square Grimault. Il envoya Kreacher porter un mot à Molly pour lui dire qu’il ne dînerait pas au Terrier et rentrerait tard ainsi qu’un autre à Ginny et Ron leur demandant de l’attendre et de prévenir Hermione de ce qu’il avait besoin de leur parler à tous trois.
Une nouvelle fois, le quatuor se trouva réuni autour de la table de la petite cuisine du Terrier.
Harry avait raconté ce nouveau coup du sort à ses amis, médusés, et conclut :
« Ainsi donc, Tom Jedusor a eu deux fils nés à quelques mois d’intervalle, de deux femmes différentes qui les ont toutes deux prénommés Tom, comme lui.
Mon grand-père était le demi-frère de Voldemort. »
Un lourd silence tomba dans la petite pièce. Ginny se serrait contre Harry en lui caressant doucement le bras.
« Harry, pour nous tu es Harry. Qu’importent tes ancêtres.
- D’autant plus » reprit Ron « que tu n’as en commun avec lui que le côté Moldu ! Pas le côté Gaunt !
Mais qu’est-ce que tu fais ? » demanda-t-il à Hermione qui traçait fébrilement des lignes sur un parchemin.
- Je reconstitue une partie de la généalogie de Harry. »



et …ça me fait penser…fit Hermione en fronçant les sourcils.
- Ca m’étonne. »grommela Ron « Tu peux nous dire ?
- Ca concerne Poudlard. Il faut que j’en parle à Percy, peut-être même à Kingsley Shacklebolt.
Harry, si tu veux, je peux le faire sur un plan général sans allusion à toi.
- Tu ne veux vraiment pas m’en dire davantage d’abord ?
- C’est que…je ne suis sûre de rien…
- Pour une fois ! »grogna Ron !
« - C’est même une idée un peu farfelue» ajouta Hermione en jetant à Ron un regard excluant toute réplique !
« Bon, je vais réveiller Perce, alors ?
- D’accord. » accepta Harry « Et d’accord aussi pour ne pas dire que ça a un rapport avec moi, tout au moins pour l’instant. »
Fort heureusement, Georges avait désactivé l’enchantement de l’escalier pour la nuit !
Percy descendit, enveloppé dans un kimono à dragons rouges, peignant ses cheveux d’une main endormie.
« Bonsoir Percy » dit Hermione « Désolée d’avoir dû te réveiller.
- Tiens, Hermione ! Bonsoir ; y aurait-il du nouveau au cadastre ?
- Peut-être. C’est pour ça que je suis venue ce soir et qu’il faut que je fasse le point avec toi. »
Ginny approcha une chaise sur laquelle son frère s’affala en réprimant un bâillement :
« - Toi aussi ? Il y a deux jours, Kingsley Shacklebolt a voulu s’entretenir avec moi de ce que j’avais pu observer au cadastre Moldu..
Il a eu une foule de choses à faire depuis qu’il est ministre (au fait, je peux vous dire qu’il a été officiellement confirmé dans sa fonction aujourd’hui en fin de journée) mais il venait de découvrir certaines choses et m’a confié la tâche de poursuivre les recherches dans les services du Ministère. »
Hermione intervint :
« D’abord, rappelle-nous : avant que les Mangemorts ne prennent le Ministère, quand un sorcier mourait sans héritier, ses biens immeubles- ses terrains et ses maisons-» précisa-t-elle à l’intention de Ron qui fronçait les sourcils « tombaient dans le domaine public Moldu , c’est bien ça ?
- Sauf s’il avait fait un testament en faveur d’un sorcier » confirma Percy. « Et c’est ce que presque tout le monde faisait.
Mais justement, Kingsley Shacklebolt a découvert que, quand les Mangemorts ont pris de l’influence au Ministère, ils se sont intéressés à cette question : modifier les lois sur les héritages leur a semblé fort utile pour assurer la suprématie des sang-pur.
Tous les sang-mélé et les sorciers d’origine moldue auraient été obligés de faire un testament qui aurait été soumis pour agrément au Ministère. Le but était visiblement de ne pas agréer ceux qui n’auraient pas été en faveur des sang-pur. Quand on creuse un peu ce qu’ils avaient commencé à faire, on se demande même si les non sang-pur auraient pu léguer leurs biens meubles, tout ce qui n’est pas terrains ou maisons à leurs enfants !
- Oohh !!
- Le décret mettant cette loi en application est prêt : Pius Thicknesse, le ministre précédent, n’avait plus qu’à le signer.
Mais en attendant, depuis des semaines, les mangemorts avaient essayé de modifier le système qui renvoie les biens sans héritiers au domaine public Moldu. Pour eux, c’était totalement inadmissible ! C’est vers le cadastre du Ministère de la Magie qu’ils devaient apparaître pour être ensuite redistribués aux sang-pur.
Seulement, modifier ce type de magie est extrêmement complexe.
J’ai commencé à trouver des traces de ce qu’ils ont fait mais, apparemment, ils n’avaient pas encore réussi à trouver un système fiable.
- Ce qui expliquerait les apparitions/disparitions de Poudlard ?
- Très probablement. Je suis en train de terminer mon rapport. Ensuite, le Ministère pourra agir pour remettre les choses en ordre.
- Eh ! Mais ça voudrait dire que Poudlard sera pour de bon un bien Moldu !» s’écria Ron.
- Il faut qu’on voie Kingsley Shacklebolt! » dirent en même temps Harry et Hermione.
+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++


Le heurtoir en forme de tête de dragon qui ornait la porte du bureau ministériel dit : « Vous pouvez entrer. » tandis que les vantaux tournaient sans bruit.
Kingsley s’avança dans une chatoyance d’étoffe. Il serra chaleureusement la main des arrivants :
« Harry, c’est une joie de te revoir, d’autant plus pour continuer, et terminer, j’espère, le sauvetage de l’Ecole, d’après ce que disait le hibou de Percy !
Bonjour, Hermione ! Bravo pour ton travail de recherche sur les lois moldues. Il m’a été très précieux, surtout ces derniers jours.
- Heu…merci, Monsieur le Ministre, de nous avoir reçu dès ce matin. » dit Hermione en rosissant
« - Ah, non ! La cérémonie n’est pas de mise entre personnes qui ont combattu côte à côte ! Je veux que vous m’appeliez Kingsley, comme avant ! » s’exclama-t-il à l’intention des deux amis. « Tout comme Percy quand nous sommes seul à seul ; bonjour, mon cher ! »
Tout le monde s’assit.
« Percy, d’après ce que tu m’a dit en me demandant de recevoir tes amis, j’ai bien compris qu’il était urgent que nous mettions en commun ce que nous avons pu apprendre…ou comprendre.
- Euh..justement » dit Hermione « je n’arrive pas à bien comprendre ce qui est arrivé à l’Ecole. Elle n’avait plus vraiment de propriétaire depuis longtemps ; alors, pourquoi n’apparaissait-elle pas au cadastre Moldu depuis la mort du dernier fondateur ?
- Parce qu’ils avaient encore des descendants.
- Comme Le Terrier » intervint Percy « Tant qu’il est la demeure de sorciers, il est invisible aux moldus.
- C’est la même chose pour la maison de mes parents ?
- Tout-à-fait, Harry.» répondit Kingsley « Puisque tu es leur héritier bien vivant !
- Mais les directeurs successifs de Poudlard ont bien dû se douter qu’il y aurait un risque si les quatre lignées venaient à disparaître !
- Ce n’est pas si simple.
On peut penser que Poudlard, comme le ministère, n’est pas une demeure mais un lieu de travail, un bâtiment public et que, comme le ministère, les sortilèges de dissimulation auraient suffi à le protéger en le cachant aux yeux des moldus et, de fait, ça a été le cas durant des siècles !
Cependant, l’Ecole est aussi le foyer des élèves durant l’année scolaire et celui de certains professeurs en permanence.
Il faudrait une étude approfondie mais on peut penser que le déclanchement de la malédiction de Serpentard, liée à la notion de lignée, a rompu un équilibre : le côté « propriété privée » de l’Ecole était ainsi affirmé et elle a été soumise à la loi commune. Pas d’héritier en ligne directe, pas de testament, elle est apparue au cadastre Moldu.
Paradoxalement, la tentative des mangemorts pour envoyer de tels biens vers le cadastre du Ministère a contrebalancé la chose !
Je ne vous cache pas que d’âpres discussions ont déjà commencé pour savoir s’il ne faudrait pas, justement, finaliser l’action des mangemorts afin que l’Ecole rentre définitivement dans le giron du Ministère.
- Oh, non !» s’exclama Hermione « Enfin, je veux dire…tant que vous serez ministre, ça ira mais…
- Tu as parfaitement raison ! On a vu dans les années passée qu’il est nettement préférable que l’Ecole garde son indépendance.
- L’idéal serait donc qu’elle ait un propriétaire » dit Hermione en se tournant vers Harry qui déclara :
« Il y a peut-être un moyen mais c’est seul à seul que j’aimerais vous en parler… Kingsley. »

Hermione s’assit dans le petit salon qui servait d’antichambre au bureau du ministre.
Percy la quitta pour retourner à ses tâches habituelles.
D’accord avec Harry, elle avait préféré le laisser seul à seul avec Kingsley afin qu’il se sente totalement libre.
Bientôt, la bouche du heurtoir s’ouvrit pour laisser s’envoler des notes de service. D’autres arrivèrent et entrèrent dans la pièce par le même chemin.
Percy revint vers midi :
« Viens-tu déjeuner avec moi ?
- Je te remercie mais je suis trop impatiente de savoir si ça va marcher.
- Tu sais ce que Harry a en tête ?
- En gros mais je ne suis pas sûre du tout que ce soit réalisable. » dit-elle en se tordant les doigts.

Finalement, la porte s’ouvrit vers treize heures : on n’aurait su dire qui, de Harry ou de Kingsley arborait le plus large sourire. C’est pourtant un visage inquiet qu’Hermione tourna vers Harry qui la rassura :
« Tout va bien ! Poudlard ne passera pas aux Moldus, grâce à Kingsley.
- Il faudra encore quelques jours pour venir à bout de la paperasserie.
Même un ministre ne peut totalement s’y soustraire !
Je pourrai sans doute annoncer la bonne nouvelle à la fin de la semaine prochaine, lors de la remise des Aspics. J’avais déjà l’intention de me rendre à Poudlard à cette occasion »
Et il ajouta, hilare :
« Si un jour des historiens de la magie étudient les lois sur les successions dans les archives du Ministère, ils se perdront probablement en conjectures sur le « Décret d’application de la Nouvelle Loi sur les Successions Sorcières.» daté du vendredi 26 juin 1998, 10h30, suivi de l’ « Abrogation du décret d’application de la Nouvelle Loi sur les Successions Sorcières » datée de ce même jour à 12h30! »

Une étude attentive leur fera découvrir le dernier article de cette loi disant :
« Dans le cas où un sorcier viendrait à décéder intestat, tout sorcier ayant un quelconque lien de parenté avec lui pourra faire valoir ses droits à sa succession.»


_________________

"In tasso veritas"

               
" Ce serait encore plus beau si je pouvais le montrer à quelqu'un" (Samivel)

Y'a des jours "avec" et y'a des jours "sans". Les jours "sans", faut faire avec...
avatar
Apsara
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 6534
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 68
Localisation : Entre mes deux oreilles...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au temps pour tous. Reconstructions-

Message par Suzywa le Dim 17 Juin - 21:24

Cela reviendrait-il à dire que Harry est propriétaire de Poudlard ?

Si oui... Eh bé, Harry a bien fait d'aller voir tante Petunia ! Il était temps !

N'empêche, ta réflexion quant aux fuites du patrimoine sorcier vers le monde moldu est intéressante. Je me demande cependant s'il n'est pas possible que le dernier descendant d'une famille vende sa maison en viager à un sorcier justement pour éviter les "hemorragies".

A bientôt pour la suite ! bounce
avatar
Suzywa
thé noir
thé noir

Messages : 1000
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 57
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au temps pour tous. Reconstructions-

Message par Nausicaa le Lun 18 Juin - 12:57

Apsara a écrit:
ka chauve-sourissitude d'un certain prof... qui n'aura finalement pas servi à l'auteure (mais qui aura fait taper pas mal de caractères à ses lecteurs sur tout un tas de forums)
Et permis à certain(e)s de développer cette piste dans leur(s) fic(s) ! Wink N'est-ce pas, Nau. ?
Hein ? Comment ? Quoi ?... Rolling Eyes (Mais qu'est-ce qu'elle dit la madame ?... sifflote ).
Je ne faisais que passer, je suis tombée sur ce bout de réponse mais je reviendrai, promis. (Ici et ailleurs, lire et commenter les nouvelles anciennes aventures de Snowpuff aussi... Un jour...).

Bisou

_________________
"I don't drink coffee I take tea my dear."

avatar
Nausicaa
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 5812
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 41
Localisation : Right here, right now!

http://www.le-prince-de-sang-mele.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au temps pour tous. Reconstructions-

Message par Nausicaa le Sam 30 Juin - 14:56

Eh ben... Dans la série "Je découvre des choses sur ma famille" -> Harry Potter, le retour : Accroche-toi Bibi, c'est pas fini ! Laughing
applaudis Sacrée Cécilia !

J'étais complètement passée à côté des capillotractations aussi. Du coup, belle surprise !

Et puis ça en rajoute une bonne couche à la Pétunia sur son opinion toute personnelle des sorciers. C'est même le début de la fin. pale
(Question, quand même : Ça voudrait dire que Cécilia ne se sera confiée qu'à sa petite-fille ?)

« Si un jour des historiens de la magie étudient les lois sur les successions dans les archives du Ministère, ils se perdront probablement en conjectures sur le « Décret d’application de la Nouvelle Loi sur les Successions Sorcières.» daté du vendredi 26 juin 1998, 10h30, suivi de l’ « Abrogation du décret d’application de la Nouvelle Loi sur les Successions Sorcières » datée de ce même jour à 12h30! »
Bien dit ! (Non, rien à voir avec le fait que j'ai dû me concentrer un peu aussi pour bien tout comprendre. sifflote ). En tout cas, bonne nouvelle pour Poudlard ! Reste plus qu'à... Rolling Eyes

Bonne continuation ! Wink

_________________
"I don't drink coffee I take tea my dear."

avatar
Nausicaa
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 5812
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 41
Localisation : Right here, right now!

http://www.le-prince-de-sang-mele.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au temps pour tous. Reconstructions-

Message par Apsara le Sam 30 Juin - 15:47

Ça voudrait dire que Cécilia ne se sera confiée qu'à sa petite-fille ?
Voui ! Elle "craque" après des années de silence .
Elle n'a rien dit à son fils ( honte de "fille-mère" ) et a peu à peu reporté sur Pétunia l'affection qu'elle ne pouvait donner à "Lily-la-sorcière".
Quand Pétunia est désespérée de ne pouvoir étudier la sorcellerie comme sa soeur, c'en est trop pour Cécilia qui "déballe" tout ce qu'elle refoulait.
Il est également probable qu'elle a été chassée par ses parents et a perdu tout contact avec eux ce qui explique que Tom sénior n'ait pas pu la retrouver quand il est revenu "au pays" .
Ca peut également avoir influé sur le caractère de celui-ci tel qu'il est présenté au début de "La Coupe de Feu": arrogant, peu apprécié de ses concitoyens...
Hors sujet ( quoi que..) Je viens de relire ce passage où il est dit que les Jedusor sont morts en parfaite santé avec une expression de terreur sur le visage.
On trouve aussi dans une aventure de Sherlock Holmes, des morts avec "une expression d'horreur sur la figure" sans qu'on puisse déterminer de quoi ils sont morts.
Spoiler:
Non, pas un "Avada" mais par l'inhalation des vapeurs de la combustion de "racine de pied du Diable .

_________________

"In tasso veritas"

               
" Ce serait encore plus beau si je pouvais le montrer à quelqu'un" (Samivel)

Y'a des jours "avec" et y'a des jours "sans". Les jours "sans", faut faire avec...
avatar
Apsara
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 6534
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 68
Localisation : Entre mes deux oreilles...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au temps pour tous. Reconstructions-

Message par Apsara le Lun 2 Juil - 17:42

Résumé des chapitres précédents :
Après l'écroulement de Poudlard suite au sortilège de Serpentard, les moldus peuvent voir le château qui risque d'être vendu. D'autre part, sa reconstruction implique l'application à la pierre de remplacement d'un sort que le Choixpeau ne révélera qu'au sorcier qui en sera digne.
La fin du mois de juin approche sans que le Choixpeau ait agrée un sorcier digne d'ensorceler la nouvelle pierre.
Harry apprend que son arrière grand'père était le demi-frère de Voldemort.

Pour mes éventuels nouveaux lecteurs, je précise que cette fan fic est basée uniquement sur les livres ( pas sur les films) avec lesquels je m'efforce d'être cohérente...



Chapitre XIII
Nuit sans Lune, 2° partie.

Telle un gigantesque oiseau de nuit, une ombre passa et repassa devant la fenêtre du bureau directorial

« Alohomora ! » murmura une voix rauque et la croisée s’ouvrit une nouvelle fois, livrant passage à un visiteur qui se posa sur le tapis dans une grande envolée de robe noire.
« Severus ! » s’écria le portrait du professeur Dumbledore « Vous avez pu venir ! Que je suis heureux de vous voir !
- Bonsoir, Professeur Dumbledore. » répondit celui-ci en balayant le mur du regard. « Je vois que Mimi Geignarde a bien transmis ma demande.»
Les cadres de tous les anciens directeurs avaient été retournés face au mur.
« - En effet ! J’ai annoncé à mes illustres prédécesseurs que j’aurais probablement, lors de cette nuit du 24 juin, la première de la nouvelle Lune, un visiteur susceptible de venir en aide à notre Ecole mais qui devait, pour sa sécurité, observer une grande discrétion.
Ils ont compris sans peine que certains Mangemorts doivent nourrir d’âpres projets de vengeance à l’encontre de certains des nôtres... C’est donc volontiers qu’ils sont partis passer cette nuit dans l’un de leurs autres portraits.
Comme vous voyez, j’ai également demandé à l’elfe qui vient faire le ménage de retourner les cadres : ainsi, même si l’un des ex-directeurs venait à succomber à la curiosité…
De plus, je constate qu’il serait bien en peine de reconnaître votre voix.
L’attaque de Nagini a donc laissé des séquelles...
J’étais d’ailleurs loin d’être certain que vous ayez encore la possibilité de venir!
- Voulez-vous dire que vous m’avez cru mort ?
- C’était une des hypothèses et votre voix sépulcrale me dit que je n’avais pas tort ! J’ai su, par notre cher Harry, que Voldemort vous avait fait mordre par Nagini, croyant ainsi obtenir la soumission de la Baguette de Sureau. Il fallait qu’il pense que cette morsure vous serait fatale.
De toute évidence, Nagini était un animal tout-à-fait particulier : aucun serpent de cette taille n’est venimeux ! Voldemort l’avait donc façonné à sa convenance mais quelles étaient exactement ses particularités ?
Quelle action ce venin pouvait-il avoir sur vous qui avez une nature si… spéciale ?
J’ai craint qu’au moins, ce poison ne vous laisse fort diminué.
Il est d’ailleurs surprenant que Voldemort n’ait pas employé l’Avada Kédavra.
Malgré vos talents d’occlumens, aurait-il soupçonné qu’il n’aurait pas d’effet sur vous ?
- Je ne pense pas. Il devait surtout douter de l’obéissance de la Baguette de Sureau.
Mais vous disiez « une des hypothèses » demanda Severus avec un petit sourire.
Albus Dumbledore lui rendit son sourire :
- L’autre était que vous soyez inaccessible, trop loin, sur votre propre chemin…
- Je n’ai pas encore eu le temps d’avancer beaucoup.
Quant-à la première hypothèse…
Comme vous le supposez, ce venin m’a extraordinairement affaibli : j’ai senti, effectivement la vie m’échapper et la paix, enfin, m’envahir.
J’avais pu transmettre mes souvenirs à Harry Potter et j’étais prêt à partir avec soulagement sans aucun désir de lutter…mais le sort en a décidé autrement.
- Prenez donc place dans ce fauteuil qui est, après tout, toujours le vôtre et narrez-moi ceci, voulez-vous ? »
Le professeur Snape s’assit derrière le bureau directorial et reprit :
« - J’étais donc blessé, à demi conscient, dans la Cabane Hurlante, quand, dans l’obscurité, on m’a appelé doucement. C’était Narcissa Malfoy.
- Pas possible ! Madame Malfoy. aurait eu le courage de se séparer du groupe des Mangemorts pour venir vous trouver ?
- Effectivement !
Quand les troupes de Voldemort sont parties vers la forêt, elle s’est laissé distancer, pensant que j’allais quitter la Cabane Hurlante.
On ne lui prêtait guère attention parmi les proches du Seigneur de Ténèbres !
Elle espérait ainsi rester avec moi loin derrière les autres et avoir des nouvelles de Drago que Lucius, à son vif déplaisir, n’avais pas osé me demander.
C’est alors que le vent lui a apporté une odeur de sang mêlée à celle d’une personne connue. Pendant une fraction de seconde, elle a pensé à Drago et s’est dirigée sans réfléchir vers l’origine de ce parfum. Tout en avançant, elle a reconnu son erreur et m’a identifié.
Elle a exécuté l’incantation qui permet de refermer les blessures et m’a donné de cette nourriture que consomme sa famille et dont les siens ont toujours une petite flasque sur eux.
Je n’avais aucune envie de reprendre des forces, je l’avoue, mais je me suis senti un peu mieux.
Narcissa m’a dit être d’autant plus inquiète pour Drago qu’il n’avait plus sa propre baguette, prise par Harry Potter.
Vous m’aviez dit que Drago vous avait désarmé avant que…je ne m’acquitte de ma promesse envers vous.
Si j’en avais encore douté, j’ai su alors que la prophétie disait vrai !
J’ai rassuré Narcissa sur le sort de son fils mais elle était à bout de nerfs et s’est mise à sangloter disant que, maintenant que Lucius était en disgrâce, de toute façon leur vie à tous trois, esclaves de Voldemort dans leur propre manoir, était devenue un calvaire.
Elle était amère, profondément déçue et horrifiée de voir comment il traitait ses meilleurs serviteurs… Elle ajouta qu’elle se repentait d’avoir fait confiance à un sang-mêlé pour préparer l’avènement de la suprématie des sang-purs !
Je lui ai demandé si elle savait que la fameuse prophétie disait que seul Harry Potter pouvait le vaincre.
- Excellent, vu votre état de faiblesse ! » approuva le professeur Dumbledore.
« - Elle l’ignorait. Je lui ai également révélé la raison pour laquelle Voldemort avait voulu me tuer…
- Magnifique, Severus ! Comme vous avez bien fait !
Figurez-vous qu’elle a eu par la suite l’opportunité de faire tuer Harry mais…elle a choisi de l’épargner et, finalement, ça a été décisif !
- Vraiment ?
M’avoir vu réduit à un tel état de faiblesse alors qu’elle me savait gré d’avoir toujours protégé Drago a probablement influé sur sa décision.
Curieusement, je me suis subitement senti mieux une ou deux heures après qu’elle m’ait quitté.
- Probablement au moment où Neville Londubat a tué Nagini.
- Londubat ? C’est lui qui a tué Nagini ?
- Surprenant, n’est-ce pas ? Le Choixpeau lui a fourni pour cela l’épée de Gryffondor.
Ce garçon a fait un remarquable travail sur lui-même ces derniers mois.
- Je n’ai rien su des détails de la victoire de Potter. Une fois chez moi, j’ai écouté la radio jusqu’au moment où on a annoncé la fin du Seigneur de Ténèbres. Ensuite, je me suis coupé du monde, comme vous le disiez, autant pour me protéger que pour me consacrer à ma propre progression .
Je l’avais prévu aussi bien dans le cas, où ayant été découvert, j’aurais dû quitter l’Ecole au cours de cette dernière année scolaire que dans celui de la disparition de Voldemort.
- S’il est vrai qu’un Mangemort ne peut guère vous détruire, à tout le moins pourrait-il perturber votre quête personnelle, que vous méritez largement de mener à bien !
Finalement, vous vous êtes, en quelque sorte, enterré chez vous !
- Exactement !
- Permettez-moi, à ce propos, de vous féliciter pour votre sortilège « Sarcophago ». Votre demeure est vraiment un tombeau. Mimi vous a-t-elle dit qu’il est si efficace qu’elle a renoncé à traverser vos volets ?
- Merci, Dumbledore !
Non, je ne le savais pas. De votre côté, il était très astucieux d’avoir eu recours à notre portoloin australien.
- J’avais toujours pensé que ce récipient, grâce auquel vous me faisiez parvenir l’onguent pour soigner ma main quand vous séjourniez chez vous, aurait quelque jour son utilité !
- Et ainsi donc, vous pensez que, cette fois, c’est moi qui pourrais être l’ « Elu » ?
- Mon cher Severus, pendant ces longues années j’ai eu le temps de découvrir toutes les facettes de votre personnalité et je pense que rares sont ceux qui réunissent autant de qualités propres à mener à bien cette tâche. »
Crispation dubitative de la bouche du professeur Snape…
« Même Harry Potter. » renchérit le professeur Dumbledore « Parfaitement !
Il va donc falloir que vous coiffiez le Choixpeau comme lors de votre entrée à l’Ecole. » ajouta-t-il malicieusement.
Avec un imperceptible soupir, le professeur Snape posa vivement la coiffure sur sa tête.
Il ne tarda pas à grimacer, le Choixpeau exigeant qu’il s’asseye sur le tabouret rituel, comme lorsqu’il avait onze ans.
Il resta quelques minutes impassible jusqu’à ce qu’il s’écrie :
« Quoi ?! » et se lève brusquement.
Le portrait du professeur Dumbledore haussa les sourcils en réprimant un sourire. Severus Snape coiffé du Choixpeau miteux et se mettant à arpenter le bureau à grandes envolées de robe était une scène fort réjouissante !
« Ce maudit chapeau m’a dit que j’avais toutes les qualités requises mais qu’il fallait que je trouve une formule, une sorte de dédicace de mon cru, avant qu’il ne me donne le secret !
- Vraiment ?
- Oui ! » dit Severus Snape en jetant la coiffure sur le fauteuil directorial. « Il dit qu’il n’est détenteur que du sortilège permettant d’imprégner la pierre de la volonté du sorcier et, ainsi, de lui donner la force de soutenir l’Ecole.
Il ne me le révèlera que s’il l’estime convenable !
- Oh, oh ! Il semble que notre bon vieux Choixpeau ait davantage de pouvoirs que je ne le soupçonnais ! » dit le portrait en coulant un regard vers la coiffure gisant sur le siège.
Le Choixpeau courba le bout de sa coiffe en un petit salut et dit :
« En me confiant la tâche de la répartition,
Les Fondateurs m’ont fait le garant de l’union.
C’est donc moi le seul juge de l’incantati-on
Propre à équilibrer notre instituti-on.»
Severus reprit ses allées et venues dans le bureau, coiffa de nouveau le Choixpeau, une fois, deux fois, trois fois, essayant une nouvelle formulation mais le rejeta à chaque fois avec une exclamation de mécontentement.
Le professeur Dumbledore finit par intervenir :
« Severus, avez-vous bien saisi pourquoi j’ai pensé que vous étiez le sorcier de la situation ?
- Je commence à me demander si je le suis bien. » grommela ce dernier.
« N’en doutez pas ! Au cours de cette année scolaire vous avez fait montre non seulement
de l’habileté du Serpentard que vous êtes, mais aussi d’une loyauté sans faille à la cause de l’Ordre du Phénix et d’une opiniâtreté dignes de Poufsouffle, jointes au courage d’un Griffondor pour protéger les élèves des Carrow, en particulier !
- Vous me l’aviez demandé.
- Certes et je suis satisfait d’avoir, ce soir, l’opportunité de vous dire combien j’ai apprécié votre action en ce sens, en particulier quand les élèves sortaient de ce bureau couverts d’hématomes sans montrer de signe de douleur !
- Jusqu’à ce que les Carrow trouvent ça trop suspect…
- D’après ce que m’a dit Minerva, vous les cherchiez le soir de la bataille.
- Je me doutais qu’ils voulaient prendre Potter mais Minerva m’a intercepté. »
Nouveau silence, nouveau soupir.
« Vous parliez de mon habileté. Je crois qu’il ne m’en a jamais fallu autant que durant ce duel ! Combattre Minerva de façon convaincante, sans la blesser, tout en me protégeant. ! J’ai bien cru la partie perdue quand j’ai du fuir…
- Vous avez mené la chose très intelligemment. Vous raisonnez aussi bien qu’un Serdaigle ! »
Le Choixpeau approuva en s’inclinant.
« - Bref, vous réunissez les qualités des quatre fondateurs » conclut le professeur Dumbledore.
Severus baissa pensivement la tête, réfléchit longuement puis remit le Choixpeau avant de l’arracher rageusement de sa tête :
« Il me dit que j’ai l’idée qu’il attendait mais qu’il me faut soigner sa formulation !
- Ne me dites pas qu’il veut que la mettiez en vers ? » demanda le professeur en réprimant une forte envie de rire.
Comme un lion en cage, le professeur Snape reprit ses allées et venues.
Il finit par remettre le Choixpeau qui s’écria bientôt :
« On ne saurait mieux dire ! Bravo ! »
Quelques minutes plus tard, ayant reçu le secret permettant d’ensorceler la pierre serpentine, le professeur Severus Snape reposait le Choixpeau sur son tabouret.
Il se tourna vers le portrait d’Albus Dumbledore.
« Je dois vous dire adieu maintenant, Albus. Je n’aurai pas le temps de revenir après avoir enchanté la pierre ; c’est la nouvelle Lune mais nous sommes encore proches du solstice d’été et la nuit est courte.
- Non, pas « Adieu .», au revoir, Severus.
Au jour où vous me rejoindrez, où votre portrait, accroché à côté du mien, montrera que vous êtes allé au terme de votre propre chemin ! »


Comme vous voyez, je me suis également efforcée d'être cohérente avec les fics de Nausicaa, que je remercie pour ses critiques constructives sur ce chapitre ! Bisou

_________________

"In tasso veritas"

               
" Ce serait encore plus beau si je pouvais le montrer à quelqu'un" (Samivel)

Y'a des jours "avec" et y'a des jours "sans". Les jours "sans", faut faire avec...
avatar
Apsara
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 6534
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 68
Localisation : Entre mes deux oreilles...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au temps pour tous. Reconstructions-

Message par Suzywa le Mer 4 Juil - 22:10

Et bien, j'ai été surprise de retrouver Severus.

Joli chapitre bouche-trou qui détaille les coulisses du récit de JKR.
applaudis

Dis-moi, Apsara. Ce chapitre ressemble à une fin... C'est pas le cas, hein ?
avatar
Suzywa
thé noir
thé noir

Messages : 1000
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 57
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au temps pour tous. Reconstructions-

Message par Apsara le Mer 4 Juil - 22:25

Ce chapitre ressemble à une fin... C'est pas le cas, hein ?
Nan ! Ca approche, mais y'a encore un chapitre
Spoiler:
( avec une surprise)
et un épilogue ( moi aussi, j'en ai fait un, y'a pas d'raison ! )

_________________

"In tasso veritas"

               
" Ce serait encore plus beau si je pouvais le montrer à quelqu'un" (Samivel)

Y'a des jours "avec" et y'a des jours "sans". Les jours "sans", faut faire avec...
avatar
Apsara
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 6534
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 68
Localisation : Entre mes deux oreilles...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au temps pour tous. Reconstructions-

Message par Suzywa le Mer 4 Juil - 22:29

Sad C'est presque fini alors !? Je le sentais bien !

et un épilogue ( moi aussi, j'en ai fait un, y'a pas d'raison ! )
Ca c'est bien sûr ! Laughing
avatar
Suzywa
thé noir
thé noir

Messages : 1000
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 57
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au temps pour tous. Reconstructions-

Message par Syrinx le Ven 6 Juil - 13:43

ça y est j'ai enfin rattrapé ma lecture en retard...


Severus... Tiens donc ! je m'y attendais, parce qu'en fait j'avais la fic de Nau en tête et que pour moi du coup il ne pouvait pas etre mort (Cela dit pourquoi lisais-je ta fic en partant avec les à prioris de Nau ??? scratch ça.... mystère !)

mais bon je suis bien contente aussi de le revoir notre Snape.
Dommage qu'on est pas son poème... m'enfin voila

Quant à Harry propriétaire du chateau... j'avoue avoir oublié comment et pourquoi (j'ai rattrapé mon retard en deux fois, sans reviewé entre temps), mais je pense qu'aucun sorcier n'y trouvera à redire (ah si ! ça me revient, héritage au parent le plus proche en vie, j'ai bon ?)

reste plus qu'à attendre la suite...

_________________
L'ambre et le jais



chapitre 21
 
avatar
Syrinx
thé noir
thé noir

Messages : 2705
Date d'inscription : 14/01/2008
Age : 35
Localisation : au milieu des fuites, pour changer !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au temps pour tous. Reconstructions-

Message par Apsara le Sam 7 Juil - 9:33

ça y est j'ai enfin rattrapé ma lecture en retard...
Marchi, Syrinx !

Severus... Tiens donc ! je m'y attendais, parce qu'en fait j'avais la fic de Nau en tête et que pour moi du coup il ne pouvait pas etre mort (Cela dit pourquoi lisais-je ta fic en partant avec les à prioris de Nau ??? ça.... mystère !)
Sans doute parce que, quand on relit la série, nulle part on ne trouve quoique ce soit qui infirme cette séduisante hypothèse...ce qui fait que les fics de Nau. peuvent "coller" à l'histoire d'origine.
De même pour celles de Suzy. qui, bien qu'exploitant d'autres pistes, "résonnent" parfaitement avec les écrits de J.K.
Et puis, au début de mon histoire, Harry et Hermione ne retrouvent pas le corps de notre Severus...l'idée a du faire son chemin chez toi, mine de rien...

héritage au parent le plus proche en vie, j'ai bon ?
applaudis

Dommage qu'on est pas son poème...


reste plus qu'à attendre la suite...
J'y retourne ! Bisou

_________________

"In tasso veritas"

               
" Ce serait encore plus beau si je pouvais le montrer à quelqu'un" (Samivel)

Y'a des jours "avec" et y'a des jours "sans". Les jours "sans", faut faire avec...
avatar
Apsara
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 6534
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 68
Localisation : Entre mes deux oreilles...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au temps pour tous. Reconstructions-

Message par Apsara le Mer 11 Juil - 15:39

Résumé des chapitres précédents :
Après l'écroulement de Poudlard suite au sortilège de Serpentard, les moldus peuvent voir le château qui risque d'être vendu. D'autre part, sa reconstruction implique l'application à la pierre de remplacement d'un sort que le Choixpeau ne révélera qu'au sorcier qui en sera digne.
La fin du mois de juin approche sans que le Choixpeau ait agrée un sorcier digne d'ensorceler la nouvelle pierre.
Harry apprend que son arrière grand'père était le demi-frère de Voldemort.

Pour mes éventuels nouveaux lecteurs, je précise que cette fan fic est basée uniquement sur les livres ( pas sur les films) avec lesquels je m'efforce d'être cohérente...ainsi qu'avec les fics de Nausicaa, que je remercie pour ses critiques constructives !


Chapitre XIV
Aspics

Le domaine de Poudlard semblait s’adonner à une sieste voluptueuse dans la tranquille chaleur de ce dernier samedi de juin.
Ayant terminé les consolidations urgentes, les ouvriers ne travaillaient plus qu’en semaine.
En attendant le résultat de leurs A.S.P.I.C.S, les élèves de septième année avaient regagné leurs foyers tandis que les enseignants terminaient, dans la fraîcheur des salles de Magikéa enchantées par un « Perfecto Climax » les dernières corrections ainsi que la préparation de la remise des diplômes.
Bien qu’elle se consacrât à cette tâche avec son sérieux coutumier, Minerva Mac Gonagall se concentrait difficilement sur l’organisation de la cérémonie : la veille au soir, elle avait reçu un hibou officiel du Ministère la nommant directrice de l’Ecole.
Elle en était très heureuse mais, bien que Kingsley y fît allusion à « une solution en cours de finalisation permettant à l’Ecole de ne pas tomber dans le domaine public Moldu », elle se sentait d’autant plus responsable de l’impasse dans laquelle se trouvait la reconstruction.
Donner à cette fin d’année scolaire le côté festif qu’on en attendait alors que rebâtir le château était encore impossible lui paraissait inconvenant !
Un elfe de maison surgit dans la salle où elle travaillait en compagnie de quelques collègues « Madame la Directrice ! Le Choixpeau n’est pas descendu !
- Comment dites-vous ?
- Un tabouret a été installé, comme tous les samedis, sous le grand hêtre en attendant les candidats, mais il n’est pas venu se poser dessus ! »
Avec un petit soupir, le professeur Mac Gonagall se leva et se rendit auprès du siège :
« Choixpeau ! Voulez-vous descendre, je vous prie ? »
Un courant d’air chaud fit désagréablement monter la température, tandis que le vénérable couvre-chef venait se poser sur son siège.
« - Me voici ! Que me voulez-vous, Madame la Directrice ?
- Comment, ce que je veux ? ! Mais comme tous les samedis : que vous soyez prêt à tester les candidats !
- Quels candidats ? » demanda le Choixpeau d’un ton goguenard
Minerva, indignée par cette insolence et déjà incommodée par le passage de la fraîcheur des salles à la chaleur extérieure, serait tombée en pâmoison si le professeur Chourave, qui l’avait suivie, n’avait lancé le sort « Panka » qui fit balancer les ramures de l’arbre.
« Que voulez-vous dire, Choixpeau ? » demanda le professeur d’herbologie
« Mais, que la pierre serpentine a été enchantée, bien sûr !
- QUOI ? Mais quand donc ? Et par qui ?
- De vous dire par qui
Il ne m’appartient pas.
Car je suis le garant
De son anonymat.»
Et le Choixpeau remonta dans le bureau directorial.

On alla au village chercher Walter O’Nedge et on descendit avec précaution au sein du chantier, auprès de la pierre.
L’architecte des Monuments Magiques portait sa boîte déjà utilisée pour tester les roches. Il en coiffa les écouteurs et la munit d’un tube terminé par un cornet qu’il appliqua à la pierre.
Il sourit, enleva ses écouteurs et manœuvra quelques bouton afin que tous puissent entendre une voix rauque prononcer :
« Là où n’est point habileté,
Insipide est l’intelligence,
Courage n’est que témérité,
Et vaine la persévérance. »

La nuit suivante, Minerva Mac Gonagall enfourcha de nouveau son balai et remonta au bureau directorial.
« Bonsoir, Minerva, je vous attendais ! » lança le portrait du Professeur Dumbledore.
« Je m’en doute. » répondit celle-ci d’un ton acide « Je suppose que, comme d’habitude, vous étiez au courant et n’avez rien dit !
- Calmez-vous, ma chère consœur et permettez-moi tout d’abord de vous féliciter pour votre promotion.
- Merci » répondit la « consœur », glaciale
« Et puis, comment aurais-je pu vous prévenir ?
- Eh, bien mais, par le Choixpeau, par exemple, sans qu’on ait besoin de le questionner.
- Vous savez maintenant qu’il doit garder le nom de l’enchanteur secret. Il ne m’aurait pas obéi.
- Ou par l’elfe qui fait le ménage ici.
- Il n’est pas passé depuis l’évènement.
- Oh, vous…
Enfin…il n’y a rien de plus a dire, je suppose…à part « Au revoir. » puisque vous allez poursuivre votre chemin désormais, comme vous me l’aviez dit.
- Tout-à-fait !
Mais je vais cependant vous annoncer une chose : je ne pars pas seul.
- Vraiment ?
- Oui, notre toujours jeune Mimi Geignarde a exprimé le souhait de cesser sa longue carrière de spectre de toilettes et je lui ai offert de poursuivre sa route en ma compagnie.
- C’est une bonne chose ! Ce n’était pas vraiment un choix pour une aussi jeune fille que de passer ainsi sa mort.
- Et ce ne sont pas les futures utilisatrices des toilettes du deuxième étage qui s’en plaindront !
- Eh bien, au revoir Albus » conclut Minerva, émue « Nous nous reverrons le jour où mon portrait se trouvera à côté du vôtre.
- Au jour où votre portrait sera non loin du mien, Minerva ! » fit le Professeur Dumbledore avec un petit clin d’œil.
- Non …loin…
Oooohhh ! » s’exclama Minerva Mac Gonagall.
Elle avait enfin compris ce qui lui avait paru incongru la première fois qu’elle était revenue dans ce bureau, tandis qu’une avalanche de déductions et de conséquences de sa découverte déferlaient dans ses pensées !
- Albus, oh, Albus…
- Je sais que je peux compter sur votre discrétion Minerva.
- Naturellement et plus que jamais ! »
Elle posa sa main sur la peinture de la main du professeur.
« - Au revoir, mon ami. » murmurèrent-ils tous deux.

La remise des A.S.P.I.C.S.avait été fixée à la fin de la première semaine de juillet.
Certains sorciers, au Ministère en particulier, auraient souhaité que l’on donnât un côté particulièrement solennel à cette fête de fin d’année en y mêlant la commémoration du premier anniversaire de la mort du professeur Dumbledore ainsi que des réjouissances pour la destruction de Voldemort et l’enchantement de la nouvelle pierre serpentine.
Les professeurs avaient, d’un commun accord, préféré une fête plus familiale pour la remise des A.S.P.I.C.S…
Le parc resterait ensuite ouvert à qui voudrait venir se recueillir sur la tombe du professeur Dumbledore et il serait temps de faire une belle inauguration quand les travaux seraient totalement terminés !
Quant-à la fin de Voldememort, elle n’avait pas cessé de donner lieu à des fêtes dans toute la communauté sorcière depuis le début du mois de mai.
Kingsley avait donc pu éviter à la collectivité de Poudlard une journée trop cérémonieuse.
Cependant, il avait précisé dans un hibou à Minerva Mac Gonagall:
« J’aurai à faire quelques annonces officielles et je te demande de convier, en plus des familles des élèves de septième année, tous les combattants, sans oublier les habitants de Pré-au-Lard, ainsi que les membres de l’ordre du Phénix. ».

Hermione et la famille Weasley attendaient Harry auprès des grilles du parc, grandes ouvertes.
Depuis une semaine, Harry s’était fréquemment rendu au Ministère, même ce matin pour d’ultimes signatures.
Impatiente, Hermione demandait toutes les cinq minutes à Percy si vraiment Kingsley ne lui avait rien dit pour s’entendre répondre par la négative.
« De toute façon, qu’est-ce qu’il aurait pu dire » grogna Ron « puisque Harry s’est occupé seul de tout ça avec Kingsley. C’est que ça doit rester secret !
- Au moins, il aurait pu dire si tous les parchemins étaient prêts. »
Enfin, un double craquement signala l’arrivée de Harry et de Kingsley.
« Tout est fait, enfin ! » dit joyeusement ce dernier « Et je peux vous faire une prédiction : ce sera une très belle journée ! »
Ils se dirigèrent vers la grande pelouse où une estrade avait été dressée devant un vaste parterre de chaises évoquant douloureusement les préparatifs de l’enterrement du professeur Dumbledore.
Cependant, dans la lumière d’été dansant sur le lac et éclatant sur les fleurs couvrant le marbre blanc, sa tombe évoquait, davantage que la tristesse, la vie longue et flamboyante d’un sorcier d’exception et l’affection que tous lui portaient.

« Ohé ! » cria une voix joyeuse.
« Neville ! » dit Hermione « Je…euh…
« Allez, dis-le que tu ne m’avais pas reconnu ! »
On échangea des salutations et Neville reprit :
« Comme vous voyez, les médicomages ont guéri mes brûlures mais, pour le moment, je n’ai pas voulu qu’ils essayent de faire repousser mes cheveux.
- Il a raison d’être fier de cette marque de son héroïsme ! » lança sa grand’mère qui se tenait un peu plus loin en compagnie d’un couple.
« Venez. » repris Neville « Peut-être mes parents se souviendront-ils de vous. »
Augusta Londubat ajouta :
« - Depuis que leur fils leur a fait le récit de la destruction de Voldemort, ils vont un peu mieux et les psychomages ont estimé que leur participation à cette fête ne pourrait que leur être bénéfique. »
Franck Londubat serra les mains des arrivants, le regard un peu vague et murmura plusieurs fois « Poudlard. » en souriant.
« Il a tout de suite reconnu l’Ecole en arrivant.» dit sa mère, émue « Ca a été son premier mot depuis dix-sept ans. »
Alice Londubat ne dit rien mais embrassa Harry, le regard brillant avant de prendre la main de son fils en l’entraînant vers les sièges.
« Bon, on va s’installer » dit celui-ci « A plus tard ! »
Un peu à l’écart, un médicomage venu de Sainte Mangouste veillait, assisté de madame Pomfresh, sur quelques convalescents : Lavande Brown, le visage fatigué, remise de ses fractures mais encore sérieusement commotionnée, Rita Skeeter qui n’avait pas encore totalement repris son aspect humain (sa bouche et ses mains tenaient encore davantage de l’Insecte que de l’Homme)…

Minerva Mac Gonagall monta sur l’estrade et, après une courte allocution, demanda une minute de silence pour toutes les victimes de Voldemort, en particulier les morts de la Bataille de Poudlard..
En dehors des familles et des amis des victimes, une autre personne était particulièrement émue : Arabella Figgs, conviée en tant que membre de l’Ordre du Phénix, qui n’était venue à l’Ecole qu’une fois, dans son jeune âge, pour y voir son frère disputer un duel de sorciers.

Filius Flitwick, Horace Slughorn et Pomona Chourave rejoignirent Minerva et chacun appela les élèves de sa maison afin de leur remettre leur diplôme.
Le professeur Slughorn souligna les remarquables efforts de Grégory Goyle et le professeur Flitwick le bel avenir promis à Luna Lovegood dans les Beaux Arts Magiques.
Le professeur Mac Gonagall appela ensuite les élèves de sa maison.
Dès que Neville Londubat se leva, il fut salué par les applaudissements de toute l’assemblée que couvraient presque les « Bravo, Neville ! » de sa grand’mère.
Lui, voyait surtout son père et sa mère applaudissant et riant, oui, riant et pleurant à la fois ! Très rouge, il ne put que dire « Merci à vous ! » et retourna bien vite auprès de cette famille qui semblait revenir à la vie ..
Minerva appela en dernier Ron et Harry et les complimenta pour leur mémoire qui n’aurait pas existé sans leur lutte contre Voldemort, ce qui déclencha, de nouveau, une longue ovation. Minerva fit signe à Hermione de rejoindre ses amis sur l’estrade afin qu’elle en eut sa part légitime.
Tandis que les « Bravos » s’estompaient, Hermione et Ron retournèrent auprès des Weasley tandis que Kingsley rejoignait Minerva et Harry sur le podium.
« Mes amis »dit-il « le Ministre de la Magie que je suis devenu est heureux de se trouver parmi vous aujourd’hui, porteur de bonnes nouvelles.
Vous avez pu apprendre par la presse que, depuis quelques jours, une nouvelle pierre serpentine soutient notre chère Ecole.
Vous devez également savoir que ceci ne suffit pas à la mettre à l’abri de l’éventuelle convoitise des Moldus.
Il se trouve qu’une heureuse conjoncture a permis à notre cher Harry Potter d’intervenir et de réaliser ce dont il va maintenant vous parler. Ceci n’a été possible que par un effet inattendu d’une certaine loi préparée par les mangemorts à leur profit et qui a déjà été abrogée.
Je remercie tous mes collaborateurs du Ministère qui ont dû travailler très activement durant la semaine passée, monsieur Percy Weasley en particulier, afin que tout soit prêt pour le beau jour qui nous réunit.
Je te laisse la parole, Harry.
- Merci, monsieur le Ministre.
Je serai bref.
Cette loi, en effet, m’a permis de faire valoir mes droits à…hériter de Poudlard, ce que j’ai fait afin qu’il ne passe pas dans le domaine public Moldu.
Cependant, il est exclu que je garde la propriété de l’Ecole et, grâce à l’action de notre Ministre, qui a crée le « Domaine de Poudlard » une « personne morale » et non une simple construction sur un terrain, je peux remettre à l’Ecole ce document par lequel je fais don de Poudlard à lui-même. »
Sous de nouveaux applaudissements, Harry remit au professeur Mac Gonagall, qui arborait un sourire radieux, un parchemin scellé de rouge. Prise de court, celle-ci donna l’accolade au jeune sorcier sous de nouvelles ovations de l’assemblée.
Quand elle se rassit, elle lança joyeusement à madame Pince :
« Irma, je crois qu’il va nous falloir ajouter un département « Archives » à la bibliothèque ! »
Quand le calme fut revenu, Kingsley Shacklebot sortit un épais parchemin de son maroquin et reprit la parole :
« Nous ne remercierons jamais assez Harry Potter, effectivement.
Grâce à sa générosité, notre Ecole est désormais à l’abri de la convoitise de tout sorcier
Comme le Ministère, de simples sortilèges de dissimulation pourront la protéger d’une découverte fortuite par les moldus.
Tout est bien, pensez-vous.
Sans doute en était-il de même pour nos fondateurs aux beaux jours de leur entente.
Cependant, même nos meilleurs devins ne peuvent savoir ce qui pourra arriver dans les siècles à venir, c’est pourquoi j’ai été particulièrement heureux de recevoir avant-hier ce précieux document, alors que nous mettions la dernière main au don de Harry Potter. »
Il présenta le parchemin à l’assemblée et reprit.
« Vous vous souviendrez sans doute que, ces derniers mois, j’ai assuré la protection de Monsieur le Premier Ministre Moldu.
C’est un homme très estimable et très ouvert aussi n’ai-je eu aucune hésitation à lui demander son discret appui auprès de l’administration moldue tant que notre Ecole courait un danger, ce qu’il a fait très volontiers.
Mais il a fait bien davantage ! »
Il marqua un temps :
« Mes amis, grâce à l’intervention spontanée en très haut lieu de Monsieur le Premier Ministre Moldu, je suis fier de vivre avec vous un moment historique et je vous demande de vous lever. »
Les sorciers s’entre-regardèrent avec des murmures de surprise et, quand tous furent debout, Kingsley lut lentement.




...et petit clin d'oeil aux fics de Suzywa, également... Bisou


Dernière édition par Apsara le Mar 17 Juil - 16:27, édité 1 fois

_________________

"In tasso veritas"

               
" Ce serait encore plus beau si je pouvais le montrer à quelqu'un" (Samivel)

Y'a des jours "avec" et y'a des jours "sans". Les jours "sans", faut faire avec...
avatar
Apsara
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 6534
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 68
Localisation : Entre mes deux oreilles...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au temps pour tous. Reconstructions-

Message par Syrinx le Lun 16 Juil - 14:22

Ah!!! mais ça va pas d'arrêter le chapitre ici ?! qu'est-ce qu'il a fait le premier ministre moldu ? (c'était qui d'ailleurs ? ...c'est quoi l'année déjà ?)

Bon après ça y est Minerva sait à qui ils doivent tous l'enchantement de la serpentine. Et elle ne dira rien ? vraiment y en a qui ont pas de chance, on ne retiendra jamais d'eux leurs bonnes actions... trop injuste !

clin d'oeil aussi à la fic de Suzy avec Mrs Figg Very Happy

Par contre je crois qu'il y a un "mélangeage" de pinceaux (mais si, ça existe comme mot) :
« - Depuis que leur fils leur a fait le récit de la destruction de Voldemort, ils vont un peu mieux et les psychomages ont estimé que leur participation à cette fête ne pourrait que leur être bénéfique. »
Franck Londubat serra les mains des arrivants, le regard un peu vague et murmura plusieurs fois « Poudlard. » en souriant.
« Il a tout de suite reconnu l’Ecole en arrivant.» dit sa fille, émue « Ca a été son premier mot depuis dix-sept ans. »
Tu voulais parler de sa mère ou de son fils, plutôt, non ?
A moins que Franck et Alice Londubat aient une fille aussi ??! la soeur de Neville ?? Suspect

Sinon ben vivement la suite parce que là... ça finit en queue de poisson !

_________________
L'ambre et le jais



chapitre 21
 
avatar
Syrinx
thé noir
thé noir

Messages : 2705
Date d'inscription : 14/01/2008
Age : 35
Localisation : au milieu des fuites, pour changer !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au temps pour tous. Reconstructions-

Message par Apsara le Lun 16 Juil - 17:31

qu'est-ce qu'il a fait le premier ministre moldu ?
Je pense qu'il a juste fait connaître en haut lieu l'élimination de Voldemort grâce à la communauté sorcière. Si le premier ministre Moldu connait son existence, je pense que la souveraine aussi

(c'était qui d'ailleurs ? ...c'est quoi l'année déjà ?)
1998, Bill Clinton ; d'où mon idée de l'envoyer faire un tour en France quand il s'est agi de le protéger durant la bataille.
on ne retiendra jamais d'eux leurs bonnes actions... trop injuste !
On pourra révéler la vérité le jour où, ayant atteint Golconde, il mourra en paix et son portrait apparaîtra à côté de celui de Dumbledore...
Franck Londubat serra les mains ]...[
« Il a tout de suite reconnu l’Ecole en arrivant.» dit sa fille
Sa fille= Augusta,la mère-grand de Neville.
ça finit en queue de poisson !
Voui...J'ai préféré arrêter sur ce coup de théâtre : après tout, qu'importe la réaction du monde sorcier ?
Il est vrai, comme me l'a fait observer Luna, que j'aurais pu beaucoup étoffer toute l'histoire en décrivant tout ce qui se passe hors de l'Ecole mais je "ne le sentais pas" vraiment.

Allez, je vais tâcher de poster l'épilogue avant de partir vers le Sud.
Bisou Syrinx !

_________________

"In tasso veritas"

               
" Ce serait encore plus beau si je pouvais le montrer à quelqu'un" (Samivel)

Y'a des jours "avec" et y'a des jours "sans". Les jours "sans", faut faire avec...
avatar
Apsara
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 6534
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 68
Localisation : Entre mes deux oreilles...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au temps pour tous. Reconstructions-

Message par Syrinx le Mar 17 Juil - 13:37

Je pense qu'il a juste fait connaître en haut lieu l'élimination de Voldemort grâce à la communauté sorcière. Si le premier ministre Moldu connait son existence, je pense que la souveraine aussi
oui évidemment je pense que la reine doit etre au courant...

1998, Bill Clinton ; d'où mon idée de l'envoyer faire un tour en France quand il s'est agi de le protéger durant la bataille.
Suspect Y aurait pas un soucis géographique là ? Clinton est américain (à moins qu'il y en ait un autre anglais ? scratch ). Or Poudlard est en Ecosse, donc je vois pas de rapport avec les ricains... (sauf découpage territorial sorcier très différent de celui des moldus)
Par contre en 98, le ministre britannique était Tony Blair (je viens de regarder).

Ou... j'ai loupé une ligne à un moment ??

Bill Clinton, d'où mon idée de l'envoyer faire un tour en France quand il s'est agi de le protéger durant la bataille.
Clinton (ou Blair) c'est pas moi avait un lien avec la France ?? (A part que Voldemort n'y faisait pas de dégats... et les moldus français trépignaient avant le mondial de foot pendant la bataille de Poudlard... et hurlaient joyeusement durant la remise des diplomes, alors que le mondial avait commencé...)


Sa fille= Augusta,la mère-grand de Neville.
Là aussi je suis larguée... Augusta = grand mère de Neville, OK,
mais Franck et Alice = parents de Neville. Je te cite :
« Venez. » repris Neville « Peut-être mes parents se souviendront-ils de vous. »
Augusta Londubat ajouta :
« - Depuis que leur fils (donc Neville) leur a fait le récit de la destruction de Voldemort, ils (Franck et Alice) vont un peu mieux (...)"
Donc... Franck = fils d'Augusta OU Augusta = mère de Franck (Alice étant rattachée aux Londubat par mariage) et je comprends donc pas pourquoi Augusta devient la fille de Franck dans
« Il (Franck) a tout de suite reconnu l’Ecole en arrivant.» dit sa fille, émue

J'ai comme l'impression qu'on voit pas l'arbre généalogique des Londubat de la même façon Suspect

_________________
L'ambre et le jais



chapitre 21
 
avatar
Syrinx
thé noir
thé noir

Messages : 2705
Date d'inscription : 14/01/2008
Age : 35
Localisation : au milieu des fuites, pour changer !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au temps pour tous. Reconstructions-

Message par Apsara le Mar 17 Juil - 16:26

Par contre en 98, le ministre britannique était Tony Blair
Clinton...Bien sur, que je voulais dire "Tony Blair" ( je suis vraiment hyper crevée : phase de décompression au bout d'une dizaine de jours de vacances mais c'est pas une excuse !) Regarde Fiston, c\'e Si je ne m'abuse ( chui plus sûre de rien, du coup ) Blair aime le sud ouest de la France, non ?
« Il (Franck) a tout de suite reconnu l’Ecole en arrivant.» dit sa fille, émue
Oùlàlà...T'as raison !!! Je corrige mon texte tout de suite !

_________________

"In tasso veritas"

               
" Ce serait encore plus beau si je pouvais le montrer à quelqu'un" (Samivel)

Y'a des jours "avec" et y'a des jours "sans". Les jours "sans", faut faire avec...
avatar
Apsara
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 6534
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 68
Localisation : Entre mes deux oreilles...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au temps pour tous. Reconstructions-

Message par Syrinx le Mar 17 Juil - 22:22

ah ben voilà je comprends mieux maintenant !
pour Tony Blair maintenant que tu le dis je crois effectivement qu'il aimait bien le sud de la France... très copain avec Jospin, maire de Cintegabelle (dans mon coin) si je me rappelle bien

et puis pr la phase de décompression je comprends bien ch'uis un peu pareille je dors durant les 2-3 premiers jours de mes vacances... au fait je suis en congé vendredi... mais rien à craindre pour la semaine prochaine, au boulot ils ont prévu de mettre au rythme vacances avant l'heure (dès ce soir en fait...)

_________________
L'ambre et le jais



chapitre 21
 
avatar
Syrinx
thé noir
thé noir

Messages : 2705
Date d'inscription : 14/01/2008
Age : 35
Localisation : au milieu des fuites, pour changer !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au temps pour tous. Reconstructions-

Message par Nausicaa le Mer 10 Oct - 21:10

Ouais ! Youpi ! J'ai lu la fin ! Ayé ! (C'est pas que j'y mets pas de la bonne volonté, c'est que je pense jamais à emporter les chapitres avec moi quand je peux lire tranquillou MAIS off line).

Je refarfouille dans mes petites notes prises à la volée (et pas à la volette. "Mon petit oiseau... ♪ ♫)

Quel déconneur, ce Choipeau, avec sa comptine "tu voudrais bien savoir qui c'est, eh ben non, j'te l'dirai pas !" Laughing Pas de grande mise en scène pour la révélation, d'ailleurs. Seuls quelques élus savent le fin mot de l'histoire (dont, nous, lecteurs) et j'ai bien aimé cette retenue. Ton choix d'arrêt dans le feu de l'action s'y marie très bien, du coup.

Apsara a écrit:On pourra révéler la vérité le jour où, ayant atteint Golconde, il mourra en paix et son portrait apparaîtra à côté de celui de Dumbledore...
Ah.<-point Ah.<-point Ah.<-point
(Eh mais tu sais qu'y'en a qui sont morts, comme ça, en attendant que ça arrive... sifflote ).

Bon, sinon, contente pour Mimi. (C'est bien que quelqu'un se soit soucié de son "avenir" à elle aussi, en y pensant).

Et puis le message, THE message de la reine. The Queen herself, quand même ! merchi Ça, je ne m'y attendais pas, dis-donc ! (Mais maintenant ça me fait me poser des questions. Pourquoi nous avoir claqué la scène avec le Premier Ministre, si la Reine était elle-même dans les "petits papiers magiques" ?... (J'en suis pas si sûre que vous semblez l'être, Syrinx et toi, en fait. Mais bon...).

Et puis du coup, j'ai aussi bien rigolé des échanges post postage du chapitre, avec Clinton et "sa fille" !

En tout cas, l'essentiel est que "tout est bien qui finit bien"… Et que tu as réussi à nous faire vivre une jolie aventure post aventure, bien bouclée et tout ce qui faut avec, Apsara ! applaudis Merci ! (Ça donne envie d'y reviendre, à Poudlard... Rolling Eyes )

Je vais aller faire coucou à Jas, maintenant. (Enfin, quand je dis "maintenant", ça veut dire qu'elle sera la prochaine sur ma liste de chapitres que je vais emporter avec moi... Wink )




PS : La devise de ce post pourrait être : Tout vient à point à qui sait attendre... Wink

_________________
"I don't drink coffee I take tea my dear."

avatar
Nausicaa
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 5812
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 41
Localisation : Right here, right now!

http://www.le-prince-de-sang-mele.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au temps pour tous. Reconstructions-

Message par Apsara le Jeu 11 Oct - 14:50

Nausicaa a écrit:Seuls quelques élus savent le fin mot de l'histoire (dont, nous, lecteurs) et j'ai bien aimé cette retenue.
En ne développant pas, j'ai voulu non seulement ne rien écrire qui contredise les bouquins mais aussi j'ai voulu rester cohérente avec ta fic. Et comme on n'en connait pas encore la fin...

(Eh mais tu sais qu'y'en a qui sont morts, comme ça, en attendant que ça arrive... )

Ton choix d'arrêt dans le feu de l'action s'y marie très bien, du coup.
Euh, voui...enfin...pas tout-à-fait : je traîne depuis des mois pour écrire l'épilogue. Nau' : Ah ! Oh alors au temps pour... moi ! ^^
Je sais ce que je tiens à y mettre mais, comme c'est très court, je voudrais étoffer et, du coup, je m'embarque dans des digressions sans fin...
Pourquoi nous avoir claqué la scène avec le Premier Ministre, si la Reine était elle-même dans les "petits papiers magiques" ?
Excellente objection, qui m'a bien titillée déjà dans les bouquins : The Queen savait-elle ?
Je pense que, si les Premiers Ministres sont au courant de l'existence des sorciers, les souverains ne peuvent que l'être également . Je les imagine se passant le secret sur leur lit de mort mais , vis-à-vis des sorciers comme pour le reste, ils ne font rien durant leur "règne" purement honorifique...sauf sur éventuelle suggestion du Premier Ministre.
A moins que le Ministre de la Magie n'aille également présenter ses devoir au Souverain tout comme il contacte tout nouveau Premier Ministre Moldu. c'est bien la moindre des courtoisies !
Allez, du coup, je m'y remets !
Marchi, Nau ! Bisou

_________________

"In tasso veritas"

               
" Ce serait encore plus beau si je pouvais le montrer à quelqu'un" (Samivel)

Y'a des jours "avec" et y'a des jours "sans". Les jours "sans", faut faire avec...
avatar
Apsara
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 6534
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 68
Localisation : Entre mes deux oreilles...

Revenir en haut Aller en bas

Chapitre XV Epilogue

Message par Apsara le Ven 9 Nov - 18:37

Et la voici, la voilà, la fin des fins !
A chaque relecture, je modifie une petite chose, et parti comme c'est, ça risque de trop traîner...Donc...

Chapitre XV
Epilogue

En ce bel après-midi du 31 juillet, installé à la longue table dressée dans le jardin du « Terrier » Harry était heureux , chez lui dans sa famille de cœur.
Comme d’habitude, le repas avait été savoureux .Pour le moment, Ginny et Hermione avaient suivi Molly à la cuisine :
« J’ai besoin d’aide pour parachever le dessert !» avait dit celle-ci en souriant
Harry rêvassait.
Arthur avait déclaré au début du déjeuner :
« Cette fois, Harry, il te faudra attendre la fin du repas pour avoir ton cadeau ! »
Bien qu’intrigué par ce singulier, Harry se sentait si bien qu’il n’était pas impatient ; il savourait le moment présent comme il avait savouré chaque journée depuis la remise des diplômes.
Le décret lu par Kingsley avait provoqué un grand émoi dans la communauté sorcière mais Harry et ses amis s’en étaient tenus à l’écart : dans la sécurité revenue, ils vivaient de vraies vacances, transplanant à leur guise, ensemble ou séparément.
Pour le jeune sorcier, c’étaient les premières de sa vie sans contrainte, sans angoisse et il en profitait pleinement.
Harry avait reçu le hibou confirmant son inscription à sa formation d’Auror, pour laquelle il était plus commode qu’il demeurât à Londres donc au square Grimault.
Avec Ginny, Ron et Hermione, il avait passé quelques soirées à imaginer des moyens de rendre l’austère demeure plus accueillante.
Harry se demanda si c’est là qu’il viendrait habiter avec Ginny…
Au début de juillet, ils étaient retournés ensemble à Godrics Hollow.
Des graffitis victorieux avaient enrichi les inscriptions de la porte du cottage des Potter, embarrassant un peu Harry.
Les jeunes gens avaient fait le tour de la bâtisse, couchant sous leurs pas les herbes hautes, bruissantes d’insectes.
L’arrière de la maison n’avait pas souffert et offrait, dans la douceur de l’été, un visage accueillant, éclairé d’un rosier grimpant d’un jaune orangé. Quelques marguerites avaient poussé à travers un banc de métal rouillé.
« C’était une jolie maison. » avait dit Ginny et Harry s’était demandé s’il pourrait envisager d’y vivre. Après tout, il n’avait du drame que des souvenirs très flous et elle était bien plus accueillante que le square Grimault !
De retour devant la façade le sentiment de tristesse était cependant très fort et les graffitis montraient que la communauté sorcière s’était plus ou moins approprié la maison…
Harry rangea l’idée de restaurer et habiter le cottage dans un coin de sa tête : il avait le temps d’y penser d’ici la fin de sa formation d’Auror.
Depuis quelques jours, il avait réalisé qu’il devenait également majeur aux yeux des Moldus et était donc totalement indépendant des Dursley, ce qui n’était pas sans renforcer son bien-être.
Harry fut tiré de sa rêverie par Bill et Fleur qui disposaient sur la table de profonds récipients remplis de glaçons qui rafraîchissaient des bouteilles d’épais verre sombre.
Bill avait eu des congés inattendus, les Gobelins préférant ne pas avoir de témoins durant la reconstruction de Gringotts.
Le jeune couple en avait profité pour se rendre dans la famille de Fleur. Ensuite, celle-ci avait fait découvrir la France à son époux.
« Enfin un voyage de noces ! » avait-elle commenté !

En distribuant de hauts verres à pied, Fleur expliqua :
« Nous avons rapporté du champagne de mon pays. C’est un moine français Moldu nommé Dom Pérignon qui a mis au point cette boisson mais les sorciers français en boivent autant que les Moldus ! Il se sert dans des flûtes.» précisa la jeune femme.
Ron saisit la sienne en adressant à Harry, dans le dos de sa belle-sœur, une mimique dubitative, tandis que Molly, aidée de Ginny et d’Hermione, apportait le gâteau sur la table : mesurant deux bons mètres, il avait la forme d’un balai de quidditch !
Une rangée de dix-huit bougies se balançait doucement au-dessus.
« Bravo Molly ! » s’écria Harry
Elle le remercia d’un sourire tandis que Bill ouvrait les bouteilles et que Fleur remplissait les flûtes.
« Euh… » fit Ron « les bougies…Elles viennent bien du « Sorcier Facétieux ? »
- Bien vu petit frère. Nous dirons que c’est la contribution de Fred. » répondit Georges, avec un pauvre sourire, tandis qu’un léger souffle d’air accentuait le balancement des bougies « Allez, Harry, voyons si tu réussis à les éteindre d’un coup ! »
. Harry compris que sa seule chance était de les prendre en enfilade. Il alla se placer au bout du manche et prit la plus grande inspiration qu’il put…
Réussi !
« Bravo ! A Harry ! Bon Anniversaire ! »
Le tintement des flûtes entrechoquées fut suivi d’un court silence tandis que l’on commençait à boire. Ron le rompit bientôt :
« Magique ! Je suis sûr que ce moine était des nôtres ! »
Au milieu des rires, Molly Weasley commença à servir le gâteau :
« A toi l’honneur, bien sûr, Harry. » dit-elle « Un morceau de manche ou des brindilles ?
- Des brindilles, s’il vous plait, Molly. »
Le jeune sorcier tendit son assiette et, quand Molly y déposa sa part, l’endroit du gâteau où elle l’avait prélevée fut remplacé par de véritables rameaux de bouleau sous les « Oohh… ! » de l’assemblée.
« L’idée est de Georges,» tint à préciser Molly « et tout le monde a participé à la mise au point du sortilège !
- Pas une mince affaire, je peux te le dire» commenta Ron « et sans Hermione…
- Arrête… » coupa-t-elle en rosissant tandis que Molly continuait à découper le gâteau.
Pour chaque part servie, une nouvelle portion d’un véritable balai apparaissait sous les rires et les bravos !
« Magnifique ! » approuva Harry.
Quand chaque assiette fut garnie, on s’écria de nouveau « Bon Anniversaire, Harry ! » devant le superbe Eclair de feu flambant neuf allongé sur la table. Tous s’étaient cotisés pour remplacer celui perdu par Harry lorsque les mangemorts poursuivaient la moto de Hagrid. Le modèle avait été modifié et amélioré depuis la chute de Voldemort et portait une plaque rutilante : « Série limitée « Flyve ».
En participant à la réalisation du gâteau, Fleur avait commenté :
« Flyve ? Voldevie en somme ? »
Harry, ravi remercia tous ses amis :
« Je ne sais pas si je vais pouvoir vraiment déguster le gâteau de Molly tellement j’ai hâte de me retrouver en vol !
- Attends encore un peu, Harry » dit Hagrid qui s’approchait, la main gauche cachée derrière son dos.
« J’ai participé à l’achat de ton balais, bien sûr, mais j’avais envie de te faire ce cadeau
depuis un an !»
Et, tendant son bras gauche devant lui, il dit dans un souffle :
« Bon Anniversaire, Harry. »
Son poing portait une jolie chouette effraie à la face blanche en forme de cœur.
Le cœur de Harry lui sauta à la gorge.
Il murmura :
« Merci. » et se leva en tendant son poing droit où l’oiseau sauta sans hésitation.
Le contact des serres, ferme et léger à la fois, ranima des sensations que Harry avait refoulées depuis un an.
Ses lunettes s’embuèrent tandis qu’il caressait le doux plumage : d’un roux sombre sur le dos, il passait par des nuances de caramel doré, presque roses à l’approche du ventre d’un blanc pur.
Ginny s’approcha derrière Harry, passa ses bras autour de sa taille, posa son menton sur son épaule et murmura à son oreille :
« Aimerais-tu l’appeler « Aurore ? »

_________________

"In tasso veritas"

               
" Ce serait encore plus beau si je pouvais le montrer à quelqu'un" (Samivel)

Y'a des jours "avec" et y'a des jours "sans". Les jours "sans", faut faire avec...
avatar
Apsara
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 6534
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 68
Localisation : Entre mes deux oreilles...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au temps pour tous. Reconstructions-

Message par Luna Pensive le Ven 9 Nov - 19:05

coucou Apsasra

Je ne lis pas plus haut car je dois rattraper des mois de ta fic !

Mais je sens l'envie de le faire qui se précise... qui sait ce sera peut-être pour ce week end.
(voir dans Polluage "Procrastination"
avatar
Luna Pensive
thé noir
thé noir

Messages : 2400
Date d'inscription : 12/01/2008
Localisation : Ouest de la France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au temps pour tous. Reconstructions-

Message par Apsara le Ven 9 Nov - 21:18

Ne t'en fais pas , Luna ! A dire vrai, je me suis toujours demandé pourquoi la règle du jeu était de publier les chapitres au fur et à mesure de leur écriture.
Il est vrai qu'on est impatient d'avoir les avis des lecteurs et que ça peut aider à améliorer la suite mais une prochaine fois ( s'il y en a une ) j'essaierai de tout écrire avant de commencer à publier.
Donc, finalement, je crois que tout lire d'un coup n'est pas plus mal non plus !
A quand tu voudras !

_________________

"In tasso veritas"

               
" Ce serait encore plus beau si je pouvais le montrer à quelqu'un" (Samivel)

Y'a des jours "avec" et y'a des jours "sans". Les jours "sans", faut faire avec...
avatar
Apsara
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 6534
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 68
Localisation : Entre mes deux oreilles...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au temps pour tous. Reconstructions-

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum