Sites sociaux

Twitter à rajouter
Post-it
Bilan du Site Fondus :

Mise en commun des documents
Design du site en attente
Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier

Derniers sujets
» Travail de Chiara
Jeu 19 Oct - 11:12 par chiara

» Des Animaux de Toile
Lun 8 Mai - 11:05 par Apsara

» Galerie de Luna Pensive
Mer 12 Avr - 13:18 par chiara

» L'Ambre et le Jais [fic en cours]
Jeu 1 Sep - 10:17 par Apsara

» Les références non celtiques dans Harry Potter
Mer 8 Juin - 14:00 par Apsara

» Galerie d'Apsara
Mer 23 Déc - 8:38 par Apsara

» Galerie d'Yxanne
Lun 22 Déc - 8:10 par Circée

» Bienvenue chez les Fondus !
Mar 22 Juil - 8:29 par Apsara

» De l'Amour ou le cas Voldemort
Sam 22 Juin - 20:41 par chiara

» Au temps pour tous. Reconstructions-
Mar 14 Mai - 14:23 par Luna Pensive

Sondage

Doit-on garder un seul topic ou demander un topic par membre pour les présentations

60% 60% [ 6 ]
40% 40% [ 4 ]

Total des votes : 10


Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Page 6 sur 21 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 13 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Apsara le Ven 1 Mai - 13:18

Nau. a écrit:les vampires peuvent aussi avoir un enfant .... aucun artifice n’a été nécessaire pour faire croire à sa mort
Les enfants de tels vampires, ainsi que Severus et Ellis, seraient donc non pas mort-nés mais "nés-morts" ( ce qui ne les empêche apparemment pas de vieillir, de leur naissance à l'âge adulte).
l'idée du sauvetage de Rogue par Neville
Moizaussi, j'ai beaucoup aimé...
Dans ce chapître, je sens
Tout à fait!
C'est que ta façon d'écrire me parle, Nau.
m'enfin voila
Ainsi enveloppée dans la lourde cape, elle n’avait plus à souffrir du froid mais son corps continuait à être parcouru de petits tremblements.
Ca traduit bien son émotion, sa fascination...
Tout semblait à la fois figé et animé.
Tout-à-fait : la nuit semble toujours immobile au premier abord puis...les bruits traduisent une vie invisible...
J'ai toujours trouvé incongru que les vagues ne s'arrètent pas une fois la nuit tombée.

Apsara
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 6553
Date d'inscription : 11/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Nausicaa le Sam 2 Mai - 12:29

Apsara a écrit:Les enfants de tels vampires, ainsi que Severus et Ellis, seraient donc non pas mort-nés mais "nés-morts"
Oui, c'est ça ! Razz
(Oups... blasé Je viens de m'apercevoir que j'ai donné une réponse spoilante dans mon précédent message au sujet de la naissance d'Ellis, justement. Mais heureusement, ça ne spoile que le chapitre suivant Rolling Eyes ).


C'est que ta façon d'écrire me parle, Nau.
m'enfin voila
Tu m'en vois ravie ! Content


Tout semblait à la fois figé et animé.
Tout-à-fait : la nuit semble toujours immobile au premier abord puis...les bruits traduisent une vie invisible... J'ai toujours trouvé incongru que les vagues ne s'arrètent pas une fois la nuit tombée.
Oui, moi aussi !
Pour en revenir à l'histoire, j'essayais de m'imaginer ce que ça pouvait justement donner là-bas, à Poudlard, avec toutes les créatures bizarres qui peuplent les lieux, pour finalement arriver à la conclusion que la créature la pire se trouvait en fait juste à côté de Lily à ce moment-là... pale
(Comme quoi, la fascination peut aussi faire oublier pas mal de choses... sifflote ).
avatar
Nausicaa
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 5822
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 41
Localisation : Right here, right now!

http://www.le-prince-de-sang-mele.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Nausicaa le Mer 6 Mai - 23:48

Et ça continue, encore et encore... Rolling Eyes
Bonne lecture ! Content



******* CHAPITRE 25 : GÉNÉRATIONS *******

Version imprimable



Le match de Quidditch contre les Serdaigle fut remporté haut la main par l’équipe de Serpentard. La chute spectaculaire de Lily, survenue lors de sa participation précédente, fut oubliée de tous. Elle y songea cependant tout au long de la rencontre, se demandant comment s’y prendrait Ellis pour la secourir si elle devait à nouveau tomber de son balai. Bien qu’absent de la foule massée dans les gradins, elle imagina ce dernier se tenir quelque part, peut-être à des lieues de là, prêt à bondir pour la rattraper sans que personne dans l’assistance ne puisse s’en apercevoir.

Elle se surprit même à vouloir tenter la chute, simplement par curiosité, mais résista à la tentation en se remémorant l’accusation d’Ellis de vouloir aller trop loin dans le jeu et de se mettre volontairement en danger. Elle s’était alors contentée de filer à toute vitesse - mais une vitesse tellement dérisoire à côté de celle goutée la veille - téméraire comme jamais, infaillible.

Le couple vedette fut acclamé, plus encore que lors des victoires passées. La fête annoncée eut bien lieu dans la salle commune des Serpentard et elle se renouvela à la fin du mois, plus grande encore, lorsque l’équipe vert et argent se vit remettre la coupe de Quidditch après l’ultime match de la saison.

D’autres virées inattendues avec Ellis succédèrent à la première, en fonction de leurs emplois du temps respectifs ainsi que de celui de Scorpius. Le soir était le moment qu’il semblait préférer pour venir l’enlever même si au fil des jours, le soleil se couchait de plus en plus tard et leur imposait de devoir voler plus rapidement qu’en pleine nuit pour ne pas être repérés. Bien qu’elle supporta de mieux en mieux les terribles pics de vitesse, Lily continuait d’éprouver un malaise tout légitime à sa constitution. La contrepartie, dans ces cas-là, était qu’elle avait ensuite le loisir d’assister aux plus magnifiques couchers de soleils qu’il lui avait été donné de voir.

Le lieu de leurs conversations variait aussi selon le point de vue nécessaire à Ellis pour guetter le moment où celles-ci devaient prendre fin. Lily préférait ainsi se percher sur les versants d’adret, plus confortables que ceux au Nord, parce que la végétation y poussait plus dense. La vue du château y était sensiblement moins belle, le lac étant alors partiellement dissimulé par l’immensité des bâtiments, mais néanmoins grandiose. Il aurait été impossible de s’en lasser un jour.

Lily posa autant de questions à Ellis que son esprit put en imaginer. Il répondait toujours. Parfois de façon détournée, comme il s’était toujours montré habile à le faire, parfois très franchement, et les faits éludés ne l’étaient que pour un motif assez important, qu’il prenait alors soin de lui signaler.

Une question parut un jour le surprendre significativement. Lily venait de lui demander plus de renseignements concernant sa faculté de lire dans les esprits et d’appréhender l’avenir. Ellis lui avait expliqué que ces deux disciplines, liées d’une façon étroite, étaient toujours délicates à utiliser car elles fonctionnaient de manière sensitive, impossible à décrire, et qu’il fallait toujours les interpréter avec beaucoup de précaution, sans jamais savoir si l’on détenait ou non le fin mot des choses. Le moyen le plus efficace, avait-il précisé, était de « lire dans le sang ». Lily avait compris qu’Ellis faisait allusion à l’acte même du vampirisme, celui qu’il s’abstenait de pratiquer, l’Étreinte, mais il n’avait pas voulu s’étendre plus longuement sur le sujet.

- Est-ce que tu peux avoir accès à des choses en nous que nous ne pouvons nous-mêmes pas saisir ?

- Comme quoi ? avait-il voulu savoir après un moment d’absence.

- Des sentiments, s’entendit-elle préciser. Des choses en nous que nous refoulons, ou que nous sommes incapable d’appréhender de façon raisonnée...

- C’est possible, oui, s’était-il limité à répondre en détournant les yeux comme il faisait à chaque fois qu’il avait décidé de mettre fin à un sujet de discussion.

Elle n’avait quasiment rien su de plus concernant l’objet qu’il était venu chercher à Poudlard pour Severus Rogue. S’agissant de ce dernier, les propos d’Ellis étaient invariablement suintant d’amertume et il occultait tout ce qui touchait de près ou de loin à son enfance et à sa famille. Elle savait ainsi encore moins de choses sur sa mère que sur son père car Ellis avait une très bonne raison de se taire à son sujet. Lily l’avait deviné dès lors qu’elle avait cherché à savoir comment il était « venu au monde ».

- Ne me dis pas qu’il faut que je te donne une leçon de choses ! avait répliqué Ellis en mettant dans ses paroles une dose d’humour toute inhabituelle.

Lily s’était sentie rougir en comprenant à quoi il faisait allusion mais avait néanmoins réussi à se justifier :

- Mais les vampires ne sont pas censés naître, de façon naturelle, je veux dire.

- En effet, avait-il commenté en retrouvant son sérieux coutumier. Tu viens de mettre le doigt sur une autre singularité me concernant.

Il lui avait ensuite expliqué qu’il était « né vampire » et n’avait pas été « fait vampire » comme la plupart de ses semblables. Il avait aussi laissé entendre que son cas était très rare même s’il n’était pas isolé. Il était passé très vite sur les causes d’une telle naissance, évoquant simplement le fait que les potions substituts de sang en étaient les principales responsables.

- Ta mère est aussi un vampire, alors ?

- Oui, et c’est la seule chose que je pourrai te dire à son sujet.

- C’est pour ne pas déroger à la règle que tu ne peux pas en parler ? (Ellis avait acquiescé) Pourtant tu me parles bien de ton père ?

- C’est différent, tu as deviné toute seule qui il était et ce qu’il était.

Lily ne remit ainsi plus le sujet de ses origines maternelles sur le tapis, comprenant qu’il aurait été inconvenant d’enjoindre Ellis à passer outre les lois vampiriques établies en révélant l’identité de cette dernière.

- Et ce substitut de sang, est-ce qu’il opère du même processus que la potion tue-loup que Severus Rogue préparait au professeur Lupin lorsque mon père était élève ici ?

Après s’être étonné que l’information fut parvenue jusqu’à elle, signe que leurs pères respectifs leur avaient dévoilé les moindres détails de leurs aventures passées, Ellis avait admis qu’effectivement, la base de la formule des deux potions était similaire. Elle visait à neutraliser la Bête qui coexistait avec la part humaine présente chez un loup-garou comme chez un vampire.

Lily avait alors voulu savoir s’il n’y avait pas un moyen de mettre au point une potion définitive, ultime, qui annihilerait une fois pour toute sa part non-humaine. Ellis n’avait pas répondu immédiatement. Il s’était contenté, dans un premier temps, d’assurer qu’une telle potion ne pouvait pas être créée. Lorsqu’elle avait à nouveau évoqué la chose, quelques jours plus tard, il avait alors laissé entendre que le combat définitif contre la Bête se situait à un autre niveau, distinct de la prise de potions, ou tout du moins couplé avec.

- Tu es en train d’insinuer qu’un retour à l’humanité est possible ?

- Certaines légendes vampiriques le prétendent, avait-il répondu, l’air soudain plus grave.

- Tu aimerais redevenir humain ? s’était-elle alors étonnée, provocant la propre surprise d’Ellis.

- Devenir humain, avait-il corrigé avant d’ajouter que c’était en effet quelque chose auquel il aspirait.

- Oh... avait-elle laissé échapper, songeuse, mesurant avec beaucoup de difficulté ce qui le poussait ainsi à fuir ce qu’il était. Comment ?

- Les légendes ne le précisent pas, elles se bornent à dire que c’est possible, simplement possible.

- Est-ce que certains vampires ont réussi ? Tu en connais ?

- Il se dit que certains y sont parvenus, mais personne ne sait véritablement qui, quand, ni comment. Comme pour toute légende.

- Severus Rogue cherche aussi à redevenir humain, avait-elle alors soufflé, reliant très vite cette donnée à la raison de son retour.

Ellis s’était contenté de confirmer en silence. Comprenant qu’il n’osait pas en révéler plus que ce qu’il pouvait, Lily préféra alors juguler les autres questions qui se bousculaient en elle. Mais elle comprenait à présent ce qui avait dû motiver Ellis à endosser sa mission alors qu’il ne nourrissait que peu d’estime à l’égard de son père. S’il avait accepté d’aider Severus Rogue, c’était certainement pour que ce dernier lui montre la voie à suivre pour changer leur nature profonde.

- Et si tu n’y arrivais jamais ? murmura-t-elle après un long moment. Si tu devais rester un vampire pour toujours ? Tu ne crois pas qu’il vaudrait mieux que tu essayes de vivre avec ça, avec ce que tu es vraiment, au lieu d’essayer de changer ?

- Vivre avec ça ? se cabra Ellis. Tu n’as pas la moindre idée de ce que j’endure en étant ce que je suis ! Tu crois qu’il s’agit d’une simple question de conscience de soi, qu’il faudrait seulement que je m’assume !

- Non, fit-elle en essayant d’adoucir le ton sans pour autant s’incliner. Je voulais simplement te faire comprendre que tu es peut-être meilleur que ce que tu crois.

Il voulut mettre fin à la discussion, détournant le regard, semblant contenir en lui la colère attisée par cette hypothèse. L’avait-il seulement jamais considérée ?

- Peut-être, continua-t-elle, que ce vers quoi ton père veut que tu ailles, veut que vous alliez, n’est pas la bonne voie à suivre...

D’un bond Ellis se leva du sol d’herbes folles sur lequel ils étaient assis et commença à s’éloigner le long du terrain en pente douce. Lily se releva aussi, avec beaucoup moins d’aplomb et de souplesse, pour le suivre d’un pas assuré, craignant un instant qu’il ne prenne son envol et la laisse seule sur place. Parvenue près de lui, elle demanda, d’une voix posée, dénuée cette fois de toute virulence :

- Qu’en pensent les autres vampires ?

- Les autres ? s’étonna-t-il en se retournant pour la dévisager, maintenant plus soucieux qu’irrité.

- Oui, tu as bien dû être amené à rencontrer d’autres vampires. Est-ce qu’ils pensent tous comme vous ?

- Non, maugréa-t-il, nous sommes à vrai dire très peu nombreux à penser ainsi. Mais c’est différent. Et si tu tiens à le savoir, il est même plutôt préférable que nous ne nous souciions pas de rencontrer d’autres vampires. À leur yeux, nous sommes des parias. (Il se mit à chuchoter comme pour lui-même). Maudits dans la malédiction...

- En quoi est-ce différent ?

- La plupart de mes semblables le sont devenus par choix, moi je n’ai pas choisi d’être ce que je suis !

La réponse déstabilisa Lily, faisant vibrer en elle une corde qui lui était familière.
Les générations de vampires se créaient normalement par le sang, par l’échange consenti du fluide vital entre un vampire et un humain, lors de l’Étreinte, et non par la mise au monde dans tout ce qu’elle a d’humaine et d’arbitraire. Les ersatz de sang et leurs effets sur les Rogue avaient ainsi déplacé leur capacité à engendrer.

Lily se tut et il n’y eut plus d’autres paroles prononcées ce soir-là avant qu’Ellis ne la repose près de l’entrée du château.

- Severus Rogue est aussi « né vampire », alors ?

Pour toute réaction, Ellis se mit à scruter les alentours alarmé avant de revenir à elle, lui assurant à la fois que sa maladresse n’avait pas été entendue et qu’elle avait deviné juste. Lily continua, d’une petite voix peinée :

- C’est horrible de transmettre une telle malédiction à son fils...

Ellis la contempla un instant, le visage inexpressif, comme lorsqu’elle le soupçonnait de chercher à contrôler les émotions les plus fortes.

- Oui, ça l’est, murmura-t-il avant de la laisser seule et de repartir au plus profond de la nuit.

Leurs entrevues se firent dès lors plus rares, plus espacées. Lily voulut se convaincre que cela était dû au fait qu’elle avait peu à peu épuisé son lot de questions. Dans le même temps, aucune mention de la marche à suivre pour emprunter le passage secret menant aux anciens cachots de Severus Rogue n’avait été faite depuis qu'Ellis avait avoué que c’était là l’unique raison de lui dévoiler la vérité le concernant. Il prenait ainsi un soin curieux à ne plus revenir sur sa mission, comme s’il hésitait maintenant à l’accomplir.

Lily en vint à se demander si sa foi en les desseins de son père avait fini par se modifier. Doutait-il de ce pour quoi il était là ? D’ailleurs que ferait-il ensuite, une fois l’objet convoité par Severus Rogue revenu à celui-ci ? Quitterait-il Poudlard ? L’idée de ne plus le revoir l’attristait plus qu’elle n’aurait su le dire, espérant que cette pensée était peut-être réciproque...

Le moment venu, Ellis ne prit pas la peine de la convier à l’un de leur rendez-vous sur les hauts de Poudlard pour lui annoncer la date fatidique de leur passage à l’action.

- Pendant l’épreuve théorique de DCFM, avait-il déclaré de but en blanc en plein milieu d’un cours de potion.

- Mais, tu me demandes de manquer mon épreuve ! Je sais bien qu’il faut que ce soit à un moment où tout le monde est occupé, mais de là à nous faire rater notre...

- Pas l’épreuve de B.U.S.E., l’avait-il interrompu à voix basse, la priant de faire de même. Celle d’A.S.P.I.C. Elle aura lieu le premier vendredi de juin...

- … l’après-midi, s’était-elle empressée d’ajouter avant qu’il n’aille au bout de sa phrase. Je le sais, puisque Scorpius y sera.

Elle avait accompagné sa remarque d’un regard soudain méfiant, s’interrogeant sur la coïncidence des dates.

- À ce moment-là, avait-il alors expliqué, nous serons parmi les premiers à avoir terminé nos examens.

Ce qui était en effet le cas. Les épreuves de cinquième année devaient prendre fin le matin même tandis que les élèves des autres classes - du moins pour certains de ceux de septième année - seraient encore occupés aux leurs, après le déjeuner. Quant aux pensionnaires également libérés de leurs obligations, il y avait fort à parier qu’ils préfèreraient profiter de moments de détente bien mérités à l’extérieur plutôt que de rester confinés dans le château.

- Pourvu qu’il ne pleuve pas, ce jour-là, avait observé Lily.

- Je ferai en sorte que non, avait assuré Ellis sans réagir au nouvel accès d’admiration de sa voisine de table.


Dernière édition par Nausicaa le Mar 12 Mai - 17:21, édité 1 fois
avatar
Nausicaa
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 5822
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 41
Localisation : Right here, right now!

http://www.le-prince-de-sang-mele.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Apsara le Jeu 7 Mai - 21:44

Wink Chui prem's, cette fois !
De bien intéressantes précisions sur les vampires satisfait ...qui débouchent sur des questions, comme d'ab. blasé
Les ersatz de sang et leurs effets sur les Rogue avaient ainsi déplacé leur capacité à engendrer.

" les Rogue" : il se serait passé le même phénomène pour la mère de Severus...
"déplacé leur capacité à engendrer.":scratch scratch Qu'est-ce que Nau. entend par là ??? Une variante de l' "immaculée conception" ? cherchez dehors

- Severus Rogue cherche aussi à redevenir humain
Souhaite-t-il tout simplement pouvoir mourir ?

En tout cas, je trouve qu'Elllis et Lily sont de plus en plus proches et que le lien entre eux se renforce...
La suiiite ! applaudis

_________________

"In tasso veritas"

               
" Ce serait encore plus beau si je pouvais le montrer à quelqu'un" (Samivel)

Y'a des jours "avec" et y'a des jours "sans". Les jours "sans", faut faire avec...
avatar
Apsara
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 6553
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 68
Localisation : Entre mes deux oreilles...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Nausicaa le Jeu 7 Mai - 22:58

Apsara a écrit:Wink Chui prem's, cette fois !


Les ersatz de sang et leurs effets sur les Rogue avaient ainsi déplacé leur capacité à engendrer.
" les Rogue" : il se serait passé le même phénomène pour la mère de Severus...
"déplacé leur capacité à engendrer.":scratch scratch Qu'est-ce que Nau. entend par là ??? Une variante de l' "immaculée conception" ?
Alors, quelques précisions sur certaines terminologies vampiriques s'imposent. Content

Pour que tout le monde soit bien sur la même longueur d'ondes, les vampires naissent, normalement, par l'Étreinte ou le Baiser (on appelle aussi ça le Don Ténébreux, chez A. Rice, en tout cas). Avec accord mutuel (normalement, aussi) entre le vampire et l'humain, le premier vide le seconde de son sang pour l'amener aux limites de la mort (ou de la vie, selon le point de vue). Ensuite de quoi, le vampire fait boire son sang à l'humain, son sang vampirique, chargé de tous les pouvoirs qu'il détient déjà, (voire plus...). Le nouveau né est ainsi appelé enfant ou infant et son créateur, père. Il existe d'ailleurs pléthore de termes empruntés au champ lexical de la famille, chez les vampires.

(NB, chez d'autres auteurs, un humain peut devenir vampire par une simple morsure, comme pour un loup-garou, sans échange de sang (et de tout ce que le sang peut véhiculer...m'enfin voila ). Je trouve pour ma part ça bien dommage, très réducteur de ce qu'est censée être la "naissance vampirique" : un choix, un partage, un échange, etc... Au lieu de tout ça, le vampirisme se résume alors à une infection... non mais Bref, fin de la parenthèse... A bon entendeur... sifflote ).

Quand il est question de « déplacer la capacité à engendrer » ça signifie que les Rogue n'engendrent plus comme des vampires normaux mais presque comme de véritables humains. La potion qui est censée les rendre plus humains semble avoir modifié leur constitution. Là où "engendrer" (j'ai hésité longtemps avec le terme "enfanter" qui convient très bien aussi puisqu'en vampire ça se traduit par "infanter") se fait par l'Étreinte chez les vampires, chez les Rogue, ça se fait (également) de manière humaine, si j'ose dire. C'est en tout cas comme ça que Dumbledore avait expliqué à Lily (Evans) la naissance de Rogue, et comme ça qu'Ellis explique ici sa propre naissance. La potion y est vraisemblablement pour quelque chose (mais, il n'y a pas d'immaculée conception, on est d'accord... héhé ).

- Severus Rogue cherche aussi à redevenir humain
Souhaite-t-il tout simplement pouvoir mourir ?
Haha... That is the question... m'enfin voila (Ça fait plaisir de voir que tu te souviens de la première partie, Apsara ! Nan, parce que j'ai dû pratiquement tout ré-expliquer à Bill, hier... blasé ).
Donc, oui, pour rebondir avec les terminologies vampiriques, il faut aussi garder en tête qu'à chaque fois qu'on parle d'"humain" on peut remplacer le terme par "mortel"... Rolling Eyes

En tout cas, je trouve qu'Elllis et Lily sont de plus en plus proches et que le lien entre eux se renforce...
Ouaip... Mais quelle sorte de lien ?... sifflote

Allez, la suite est prête mais elle n'atterrira que la semaine prochaine !
Bisou


Dernière édition par Nausicaa le Ven 8 Mai - 14:43, édité 1 fois
avatar
Nausicaa
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 5822
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 41
Localisation : Right here, right now!

http://www.le-prince-de-sang-mele.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Apsara le Ven 8 Mai - 13:17

chez les Rogue, ça se fait (également) de manière humaine,
Mise au point bien venue ! Embarassed Avais tout faux, moi
Donc, le problème des relations entre Severus et la môman d\'Ellis reste entier...:
- relations \"humaines\" mais sans que Rogue souhaite la naissance d\'Ellis ( si j\'ai bien compris)
- affraid étreinte de Rogue sur Ellis ?!?!?! Suite à une ruse de sa mère ? NOn, pas si glauque, Nau...!
(Ça fait plaisir de voir que tu te souviens de la première partie, Apsara !
merchi
Nan, parce que j\'ai dû pratiquement tout ré-expliquer à Bill, hier...

Bill...


Dernière édition par Apsara le Ven 8 Mai - 13:23, édité 1 fois

_________________

"In tasso veritas"

               
" Ce serait encore plus beau si je pouvais le montrer à quelqu'un" (Samivel)

Y'a des jours "avec" et y'a des jours "sans". Les jours "sans", faut faire avec...
avatar
Apsara
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 6553
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 68
Localisation : Entre mes deux oreilles...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Syrinx le Ven 8 Mai - 13:22

bon une fois de plus j'ai perdu mon post alors qu'il était quasiment fini... non mais (et je ne sais même pas pourquoi !)
Qu'est-ce que je disais déjà ?
Ah oui ! qu'à passer en premier Apsara avait posé les mêmes questions que ce que j'aurais posées, notamment celle du "déplacemen de la capacité à engendrer".
J'ai donc déjà la réponse. juste une remarque sur :
Je trouve pour ma part ça bien dommage, très réducteur (...), le vampirisme se résume alors à une infection... (...) A bon entendeur...
ne serait-ce pas un coup de pied à S Meyer ? (et à d'autres peut-être, mais mes lecture vampiriques étant encore limitées...)

En tout cas, je trouve qu'Elllis et Lily sont de plus en plus proches et que le lien entre eux se renforce...
Ouaip... Mais quel sorte de lien ?...
ça dépend si cette seconde partie est un remake de la première (un né vampire, une Lily, ça me rappelle vaguement qqch...) mais suivras-tu le "plan" non non, je ne me méfie pas du tout des surprises sénaristiques
Et puis j'attends la suite avec impatience, bientôt de l'action et L'Objet (enfin !)
Bisou

_________________
L'ambre et le jais



chapitre 21
 
avatar
Syrinx
thé noir
thé noir

Messages : 2712
Date d'inscription : 14/01/2008
Age : 35
Localisation : au milieu des fuites, pour changer !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Apsara le Ven 8 Mai - 13:25

à passer en premier Apsara avait posé les mêmes questions
sifflote pour une fois que ce n'est pas l'inverse..!

_________________

"In tasso veritas"

               
" Ce serait encore plus beau si je pouvais le montrer à quelqu'un" (Samivel)

Y'a des jours "avec" et y'a des jours "sans". Les jours "sans", faut faire avec...
avatar
Apsara
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 6553
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 68
Localisation : Entre mes deux oreilles...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Nausicaa le Ven 8 Mai - 15:07

Apsara a écrit:Donc, le problème des relations entre Severus et la môman d\'Ellis reste entier...:
Twisted Evil

- relations \"humaines\" mais sans que Rogue souhaite la naissance d\'Ellis ( si j\'ai bien compris)
Possible... comme possible que ce soit faux. Mais selon l'angle "fleur bleue" que tu as mis en avant l'autre fois, ça peut être en effet un bon cas de figure...

- étreinte de Rogue sur Ellis ?!?!?! Suite à une ruse de sa mère ? NOn, pas si glauque, Nau...!
Bon, déjà, pour ma défense (si jamais je venais à en avoir besoin... sifflote ) je tiens à précicser que lorsqu'on "fait dans le vampire", on se risque, aussi, aux cas de figure "glauques"... Cela étant dit, je ne comprends pas bien comment tu en es venue à l'idée que Rogue avait dû étreindre Ellis pour le faire vampire... scratch Eileen ne l'avait pas fait à Rogue, je veux dire, je ne pense pas avoir jamais laissé entendre ça dans l'histoire... Après, pour ce qui est de la ruse, c'est autre chose... Beaucoup d'idée, en tout cas... Rolling Eyes

Syrinx a écrit:
Je trouve pour ma part ça bien dommage, très réducteur (...), le vampirisme se résume alors à une infection... (...) A bon entendeur...
ne serait-ce pas un coup de pied à S Meyer ? (et à d'autres peut-être, mais mes lecture vampiriques étant encore limitées...)
sifflote En fait, c'était de toi que je parlais quand je disais "bon entendeur"... Content (CQFD). Mais, il me semble qu'il y a d'autres histoires où ça se passe comme ça aussi, donc, pas de coup de pied (ou alors pas trop fort Content ).

En tout cas, je trouve qu'Elllis et Lily sont de plus en plus proches et que le lien entre eux se renforce...
Ouaip... Mais quelle sorte de lien ?...
ça dépend si cette seconde partie est un remake de la première (un né vampire, une Lily, ça me rappelle vaguement qqch...) mais suivras-tu le "plan" non non, je ne me méfie pas du tout des surprises sénaristiques
Arf, comme je sais que vous commencez à bien me connaître, je dirais juste que si l'histoire devait suivre le même "plan", ça serait un peu trop simple, non ? sifflote

Et puis j'attends la suite avec impatience, bientôt de l'action et L'Objet (enfin !)
Oui oui ! Ras-le-bol des entretiens avec le vampire ! bounce

Allez merci ! Content
Bisou
avatar
Nausicaa
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 5822
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 41
Localisation : Right here, right now!

http://www.le-prince-de-sang-mele.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Syrinx le Ven 8 Mai - 16:41

Arf, comme je sais que vous commencez à bien me connaître, je dirais juste que si l'histoire devait suivre le même "plan", ça serait un peu trop simple, non ?
mais l'histoire n'est pas déjà pas tout à fait la même, Lily ne participe pas à la préparation d'une potion, mais va participer à récupération d'un objet, différence dans la similitude... (différence encore réduite si l'objet en question est le livre de potion d'Eileen)
et je verrais bien une différence dans le final aussi, pour une histoire assez similaire, sans être une copie conforme, non plus... paroles tordues, je sais, mais je me méfie de l'effet rowlinien, qui a tendance à faire modifier des choses dès que les lecteurs devinent. Enfin c'est surtout une fin que j'espère, après tu brouilles tellement les pistes dans tes réponses aux reviews, que je ne suis plus sûre de rien.

Oui oui ! Ras-le-bol des entretiens avec le vampire !
non j'aime bien les entretiens, on apprend plein de choses, c'est juste que j'aime bien aussi voir les vampires en action... bounce

_________________
L'ambre et le jais



chapitre 21
 
avatar
Syrinx
thé noir
thé noir

Messages : 2712
Date d'inscription : 14/01/2008
Age : 35
Localisation : au milieu des fuites, pour changer !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Apsara le Ven 8 Mai - 20:51

Cela étant dit, je ne comprends pas bien comment tu en es venue à l'idée que Rogue avait dû étreindre Ellis pour le faire vampire...
Ben justement...
selon l'angle "fleur bleue"
...les relations "à l'humaine", Severus réalisant avec une autre ce qu'il n'a jamais réalisé avec Lily, ne me semblent pas cadrer avec ce que l'on sait de lui.
Reste le cas de figure : Ellis ne pouvant se dire "fils" de Severus que dans la "vampirité", parce que ce serait ce dernier qui l'aurait fait vampire en l'étreignant.

_________________

"In tasso veritas"

               
" Ce serait encore plus beau si je pouvais le montrer à quelqu'un" (Samivel)

Y'a des jours "avec" et y'a des jours "sans". Les jours "sans", faut faire avec...
avatar
Apsara
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 6553
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 68
Localisation : Entre mes deux oreilles...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Nausicaa le Ven 8 Mai - 21:46

Syrinx a écrit:mais je me méfie de l'effet rowlinien, qui a tendance à faire modifier des choses dès que les lecteurs devinent.
Ah nannannannannan Grand Nan de Mana . L'"effet rowlinien" (qui reste encore à prouver, hein...) ne passera pas par moi. Soyez-en certains. Mon truc est trop réglé comme du papier à musique pour que je puisse me permettre de changer quoique ce soit ! Shocked Je préférerais largement me prendre la tête à répondre de façon alambiquée si quelqu'un venait à tomber juste dans ses théories (ce qui est peut-être déjà le cas... m'enfin voila ) que de me prendre la tête à tout changer ! Vous pouvez me croire ! Nirvana

non j'aime bien les entretiens, on apprend plein de choses, c'est juste que j'aime bien aussi voir les vampires en action...
Yes ! Content C'est ben vrrrai ! (Comme dirait quelqu'un que j'connais...).
Ah ben justement, la voilà ! Laughing :

Apsara a écrit:Severus réalisant avec une autre ce qu'il n'a jamais réalisé avec Lily, ne me semblent pas cadrer avec ce que l'on sait de lui.
Hmm... Rolling Eyes Ca se discute...
Magui Gri Gri, sur le site dédié, a émis à ce propos une façon de voir les choses pas bête du tout...
Je m'en va coller ici notre amorce de discussion (psst, Magui, si tu passes par là, n'hésite pas à poster aussi ! Content ).
Magui gri gri a écrit:Donc sa mère est une vampire qui voulait elle aussi maîtriser sa bête et à trouvé Sev, le seul capable de l'aider parce que créateur du seul substitut efficace... Et lui a eu un faible pour une femme qui pouvait partager sa souffrance (peut-être aussi qu'elle était rousse aux yeux verts, histoire de le hanter encore plus du souvenir de Lily...)... Un truc comme ça?^^
Ce à quoi j'ai répondu que si Ellis n'avait rien voulu dire, je n'allais sûrement pas le faire à sa place, maintenant... Donc, euh... oui, peut-être ! sifflote

Reste le cas de figure : Ellis ne pouvant se dire "fils" de Severus que dans la "vampirité", parce que ce serait ce dernier qui l'aurait fait vampire en l'étreignant.
Pas faux comme façon d'appréhender les choses, sauf que là, Ellis vient de confirmer à Lily qu'il était bien, "né vampire". Et ça serait quand même un coup de bol incroyable que Rogue ait pu tomber sur un môme venu d'on ne sait où qui lui ressemblait aussi bien (ou alors... non mais Non, si je me mets moi-même à chercher des solutions pour valider les théories, ça va plus... Suspect ).

c'est pas moi
avatar
Nausicaa
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 5822
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 41
Localisation : Right here, right now!

http://www.le-prince-de-sang-mele.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Leïa Tortoise le Mar 12 Mai - 17:03

Comme d'hab', j'arrive après la bataille, donc tout a été déjà dit, et je ne fais qu'approuver et plussoyer!

De plus en plus intéressant, c'est ça qui ressort le plus!

Mais je ne peux pas partir sans y aller de mon petit pinaillage...

Lily s’était sentie rougir en comprenant à quoi il faisait allusion mais avait néanmoins réussit à se justifier :
avait réussi

Il avait aussi laisser entendre que son cas était très rare même s’il n’était pas isolé. Il était passé très vite sur les causes d’une telle naissance, évoquant simplement le fait que les potions substituts de sang en étaient les principales responsables.
Hinhin!
(laissé entendre)

- Ta mère est aussi un vampire, alors ?
- Oui, et c’est la seule chose que je pourrai te dire à son sujet.
Hinhin bis! (je commence à repenser à Lily... serait-il possible que... elle ait eu une certaine visite pendant la fameuse nuit d'Halloween? non, hin?)

Doutait-il de ce pourquoi il était là ?
de ce pour quoi (je crois)

Vivement la suiiite!!!
avatar
Leïa Tortoise
thé noir
thé noir

Messages : 2059
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 31
Localisation : Parisie

http://totitree.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Nausicaa le Mar 12 Mai - 17:34

Leïa Tortoise a écrit:Mais je ne peux pas partir sans y aller de mon petit pinaillage...
Laughing Ayé, c'est changé. Merci !

- Ta mère est aussi un vampire, alors ?
- Oui, et c’est la seule chose que je pourrai te dire à son sujet.
Hinhin bis! (je commence à repenser à Lily... serait-il possible que... elle ait eu une certaine visite pendant la fameuse nuit d'Halloween? non, hin?)
Hou... toi, tu aurais fait un tour sur mon petit lexique vampirique que ça ne m'étonnerait pas... Ou simplement, tu t'y connais un peu en Halloween, Samain ou Samhain, Soween et autres joyeusetés... sifflote

Vivement la suiiite!!!
Content Demain soir, si tout va bien...

Bisou
avatar
Nausicaa
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 5822
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 41
Localisation : Right here, right now!

http://www.le-prince-de-sang-mele.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Leïa Tortoise le Mar 12 Mai - 17:57

toi, tu aurais fait un tour sur mon petit lexique vampirique que ça ne m'étonnerait pas... Ou simplement, tu t'y connais un peu en Halloween, Samain ou Samhain, Soween et autres joyeusetés...
Ah non, même pas! Enfin maintenant que tu dis ça, ça me donne une autre piste, lol!
C'est juste qu'avec les nouveaux éléments du dernier chapitre, autre façon vampire d'engendrer etc, je le rapprochais à mon raisonnement "je vois mal Severus être infidèle à Lily, donc si mère il y a, j'aurais tendance à essayer de trouver la soluce qui rendrait ça possible avec elle..."

Hmm... Samain, All Hallows, la porte de l'Autre Monde ouverte, le séjour des morts... Hinhin... (Soween? Jamais vu cette orthographe! va falloir que j'aille creuser dans ton lexique, moi!)

[edit: j'en reviens. Effectivement, ça pourrait pas tomber mieux, didondoudou...]


Dernière édition par Leïa Tortoise le Mar 12 Mai - 21:28, édité 1 fois
avatar
Leïa Tortoise
thé noir
thé noir

Messages : 2059
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 31
Localisation : Parisie

http://totitree.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Nausicaa le Mar 12 Mai - 18:39

sifflote La bonne occasion de me taire que je viens de louper, moi...

Bon, sinon, parce que moi non plus je ne connaissais pas le Soween - bêtement recopié d'un autre lexique spécial vampires - je suis tombée là-dessus en cherchant :

Le mot Halloween est en fait une combinaison du "All Hallows Eve" chrétien et du "Soween" païen. (Soween, en celte, signifiant "fin de l'été"). Bref, toujours pareil quoi...
avatar
Nausicaa
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 5822
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 41
Localisation : Right here, right now!

http://www.le-prince-de-sang-mele.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Apsara le Mar 12 Mai - 21:49

Léïa a écrit:(je commence à repenser à Lily... serait-il possible que... elle ait eu une certaine visite pendant la fameuse nuit d'Halloween?
Tu parles de Lily N°1 ? Et de la nuit de sa mort ? Quel rapport avec Eillis qui est de la généraion de ses petits-enfants ?

_________________

"In tasso veritas"

               
" Ce serait encore plus beau si je pouvais le montrer à quelqu'un" (Samivel)

Y'a des jours "avec" et y'a des jours "sans". Les jours "sans", faut faire avec...
avatar
Apsara
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 6553
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 68
Localisation : Entre mes deux oreilles...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Nausicaa le Mer 13 Mai - 23:32

Apsara a écrit:
Léïa a écrit:(je commence à repenser à Lily... serait-il possible que... elle ait eu une certaine visite pendant la fameuse nuit d'Halloween?
Tu parles de Lily N°1 ? Et de la nuit de sa mort ? Quel rapport avec Eillis qui est de la généraion de ses petits-enfants ?
Tu m'excuseras si je ne réponds pas (de toute façon la question ne m'est pas adressée... sifflote ). héhé

Suite ! Bonne lecture ! Content



******* CHAPITRE 26 : SURSAUTS *******

Version imprimable



Les jours s’égrenèrent ensuite très vite jusqu’aux examens. Le temps des révisions fut passablement laborieux même si les épreuves en elles-mêmes se déroulèrent somme toute assez bien. Lily n’aurait pas mis sa main à couper qu’elle avait fait des prouesses mais elle était assez confiante quant à des résultats honorables. Elle regretta cependant que son questionnaire de DCFM ne fasse mention d’aucune allusion aux vampires car c’était en fin de compte le sujet qu’elle avait le plus étudié durant l’année.

Au jour J, lors du déjeuner, il régnait une ambiance étrange dans la Grande Salle, réunissant bon nombre d’élèves euphoriques d’avoir enfin terminé leurs examens et d’autres encore préoccupés par les dernières épreuves restant à passer après le repas. Attablée avec Scorpius parmi les Serpentard, Lily ne céda pas à son propre énervement.

- Allez, l’incita ce dernier d’un sourire détendu, inutile de contenir ton soulagement pour compatir avec moi. Il ne me reste qu’une seule épreuve et sans me vanter, ça n’est pas celle dans laquelle je suis le plus mauvais.

Un peu désorientée par la remarque elle esquissa un petit haussement d’épaules amusé et répondit :

- Ce soir, ce sera vraiment la fin.

- Oui, reprit-il. (L’entrain sur son visage fondit soudain en une déception). Ma scolarité à Poudlard, sera terminée...

Cette autre fatalité ainsi rappelée à son esprit tourmenté, Lily ne chercha plus à retenir son anxiété. Après Poudlard, Scorpius lui avait fait part de son projet de suivre son père et son grand-père à travers le monde afin de les assister dans leurs « affaires », comme il le faisait déjà occasionnellement. Sans céder à d’arrières pensées dignes de celles de Harry, elle avait été curieuse de savoir en quoi consistaient au juste ces « affaires ». Scorpius avait expliqué qu’il ne s’agissait que d’ennuyeuses négociations commerciales, et que ça n’était pas ce qui motivait son choix. En les accompagnant, il voyait là l’opportunité de découvrir d’autres lieux, d’autres personnes et surtout de nouvelles perspectives.

En effet, l’idée de se contenter de reprendre le flambeau familial et de faire fructifier la petite fortune des Malefoy en investissements juteux ne paraissait guère le séduire. Il avait depuis longtemps dû faire une croix sur son souhait de démarrer une carrière de joueur professionnel de Quidditch – impensable pour un Malefoy – mais ne semblait pas résolu pour autant à se contenter de suivre la voie royale tracée par sa famille.

Et bien que l’initiative fut tout à son honneur, Lily ne pouvait s’empêcher d’en être navrée, car Scorpius allait ainsi être loin d’elle, et ce dès les premiers jours de vacances. Il devait se rendre en Italie pour y demeurer une bonne partie de l’été, suite à quoi un court retour au Manoir Malefoy précèderait un plus important séjour en Égypte. Ils pourraient s’écrire mais les messages allaient mettre un temps fou à leur parvenir...

- Tu es sûr qu’on ne pourra pas se voir, même un tout petit peu, lorsque tu vas revenir en Angleterre au mois d’août ?

- Je te le répète, ça ne serait pas raisonnable que tu viennes au manoir comme tu as pu le faire à Pâques, répondit Scorpius, l’air aussi désolé que toutes les autres fois où il s’en était déjà excusé. J’aurais peut-être pu arriver à quelque chose s’il n’y avait eu que mon père, mais t’inviter à venir chez nous alors que mon grand-père sera présent reste encore une très mauvaise idée.

Sans vouloir insister, Lily se demanda quand et comment les rancœurs partagées par leurs deux familles finiraient par s’estomper pour de bon. Chez elle, après l’officialisation de leur couple lors des précédentes vacances, son père s’était montré encore plus distant qu’auparavant. Pire que de désapprouver son choix ou de la sermonner, sa réaction, maintenant qu’il avait soit-disant placé toute sa confiance en elle, semblait se borner à montrer le plus grand détachement vis-à-vis de tout cela. Et pour la première fois depuis que Lily était à Poudlard, sa chouette, Iris, ne la harcelait plus...

- J’aimerais pouvoir te proposer de venir chez moi, avait-elle déploré, mais je crois que c’est trop tôt aussi... Ce à quoi je pensais plutôt, c’était que nous aurions pu nous retrouver en terrain neutre.

- Écoute, fit Scorpius en passant son bras autour de ses épaules pour la serrer contre lui et déposer un baiser sur ses cheveux, je te promets d’essayer de nous arranger ça.

Il avait retrouvé son ton confiant et enjôleur. Ils s’attardèrent un moment sans plus rien dire, avant que l’heure ne soit venue de quitter les lieux afin que la Grande Salle soit transformée en salle d’examen par les bons soins des professeurs. Tous les élèves se rendirent à l’extérieur du château à l’exception des plus anxieux, comme Rose, qui préférèrent rester dans le hall d’entrée.

Dans la cour, l’après-midi s’annonçait des plus estivaux, comme si la pleine saison avait plusieurs semaines d’avance. Le voile chaud du soleil sur son visage remémora subitement la situation à Lily. Elle chercha sans la trouver la silhouette élancée d’Ellis parmi la foule qui commençait à s’éparpiller dans le parc.

- Bonne chance pour tout à l’heure, envoya une voix derrière eux.

- Merci, Albus, répondit Scorpius avec toute la retenue cordiale que les deux garçons arboraient en présence l’un de l’autre depuis le mois d’avril. À toi aussi.

- Lily, fit son frère après avoir à son tour remercié Scorpius d’un hochement de tête, Hugo te cherchait pour te dire qu’il y avait une « traque au calmar » prévue cet après-midi sur la rive ouest du lac, si ça te dit.

- Ah, dommage, plaisanta Scorpius à l’attention de Lily, j’aurais donné cher pour te voir patauger dans l’eau en attendant que le calmar géant vienne te chatouiller les orteils !

- Et moi j’aurais donné cher simplement pour y participer, se lamenta Albus. La dernière fois que j’ai pu y jouer, j’étais en quatrième année ! Pourvu que le temps reste au beau fixe encore quelques jours, qu’on puisse refaire ça avant le départ.

Lily ne manifesta pas grand enthousiasme à la proposition mais fit mine de promettre d’y songer. Puis la cloche sonna le moment de la reprise des examens. Lily offrit à Scorpius un petit baiser porte-bonheur avant de souhaiter aussi une bonne chance à son frère – d’une façon bien moins distinguée – puis les laissa rejoindre la file d’élèves qui retournait au château.

La cour fut déserte en quelques minutes. Les bruits venant du hall s’estompèrent vite pour laisser place au silence. Lily hésita d’abord à retourner à l’intérieur, sachant qu’il était encore un peu trop tôt pour regagner sa salle commune, puis prit finalement la direction du parc.

Visiblement, la séance de barbotage dans le lac avait dû séduire pas mal de monde car les environs n’étaient plus parsemés que de petits groupes d’élèves isolés. Sans l’avoir cherché cette fois, ses yeux tombèrent sur Ellis, installé dans l’herbe, à l’ombre d’un épais fourré. Il était penché sur ce qui semblait être un parchemin et s’abstenait de relever la tête vers elle. Elle ne céda pas à l’envie d’aller le rejoindre et continua sa promenade sans point de chute précis. Elle avança ainsi jusqu’aux abords des serres, préférant marcher pour évacuer la tension, puis revint sur ses pas de la manière la moins empressée possible. Comme Ellis n’était plus à sa place, elle jugea que le moment devait être venu. Quelque chose parut se tordre dans son ventre. Elle tenta encore de maîtriser la cadence de ses pas mais fut tout de même à l’entrée du château très rapidement.

Le hall était vide, tout comme les couloirs souterrains. Le silence enveloppait les lieux comme figés dans le temps alors que Lily se rapprochait de l’entrée de la salle commune des Serpentard sur la pointe des pieds.

- Si quelqu’un te croisait, il se demanderait certainement pourquoi tu prends tant de précaution à te rendre ici.

Bien que familière, la voix incisive la fit sursauter. Tapi dans l’obscurité, Ellis l’attendait pourtant à l’endroit où ils avaient convenus qu’il soit.

- C’est vrai, concéda-t-elle sans vouloir le regarder et admettre qu’elle était nerveuse. Trophée.

À ce mot, le mur devant eux révéla son entrée secrète. Ellis laissa entendre un petit reniflement amusé auquel Lily ne souhaita pas accorder d’attention, se hâtant de pénétrer à l’intérieur de la salle pour constater que personne ne s’y trouvait. Elle parcourut également les dortoirs, très vite, avant de revenir sur le pas de la porte pour inviter Ellis à entrer à son tour.

- C’est uniquement lors de la première venue dans un lieu qu’il est nécessaire de nous inviter à entrer, fit-il remarquer.

- Je le sais, répondit-elle de façon un peu trop abrupte. Excuse-moi d’être allée vérifier que la voie était libre !

Ellis sembla vouloir répondre mais se contenta d’un vague soupir et d’un haussement de sourcils en entrant. Lily comprit alors seulement que ses sens acérés avaient dû lui assurer depuis longtemps qu’ils étaient effectivement seuls en ces lieux.

- Assez perdu de temps, fit-elle alors d’un ton coupable en se dirigeant vers la salle d’eau jouxtant les dortoirs.

- Du calme, intervint alors Ellis en la suivant. Nous ne sommes pas en train de commettre un crime.

- Hmm, acquiesça Lily sans se retourner, se voyant mal lui révéler qu’une impression étrange, un pressentiment, la tourmentait pourtant.

Une fois entrés dans les toilettes, Ellis s’avança devant l’alignement de lavabos et tira sa baguette magique de sa robe tandis que Lily attendait près de l’entrée, ne pouvant s’empêcher de tendre sa piètre oreille humaine vers la salle commune.

- Dissendium, fit-il en donnant un petit coup de baguette sur le robinet du lavabo qui se trouvait au centre.

Aussitôt le lavabo se rétracta dans le mur, dans un frottement sonore de pierre et de faïence, pour laisser place à une ouverture à peine plus étroite qu’une porte mais haute de seulement un mètre.

- Ça descend, expliqua Ellis lorsqu’il dû remarquer l’air dubitatif que Lily arborait alors. Il y a une série de marches qui mène juste au-dessus du courant d’eau. À ce niveau, il ne doit y avoir que quelques centimètres. Tu pourras sauter dedans sans te préoccuper de la profondeur.

- Pourquoi ? l’interrompit-elle, toujours inquiète. Il faudra que je m’en soucie, après ? Tu avais pourtant dit qu’il ne serait pas nécessaire de nager.

- Certaines portions du passage sont plus basses que d’autres, poursuivit-il calmement, ce qui fait que l’eau sera peut-être plus haute à certains endroits. Mais je maintiens que tu ne devrais pas avoir besoin de nager pour progresser.

- Hrmpf, fit Lily en le rejoignant pour se pencher avec méfiance dans l’embrasure.

Du trou lugubre d’où l’on ne distinguait que les premières marches étroites, parvenait un air frais et un bruit d’eau vive, paradoxalement apaisant. Aucune odeur particulière, si ce n’était celle de la pierre, ne montait des profondeurs.

- Il ne s’agit pas d’un égout, précisa Ellis lorsqu’elle releva la tête vers lui, mais d’un conduit d’eau provenant tout droit du lac. Lorsque tu seras arrivée en bas, il faudra que tu marches dans le sens du courant jusqu’à te retrouver face à une impasse. Sers-toi du même sort que je viens d’utiliser pour y faire apparaître le passage dissimulé. Une fois de l’autre côté, remets le mur en place avec le contre-sort, Assendium. Il faudra ensuite tarir le flux d’eau en prononçant un sortilège de Sécheresse à l’attention de la fontaine.

Lily répéta à voix basse les formules des sorts dont elle allait avoir besoin tout en retirant ses chaussures, fébrilement. Elle tenta ensuite de ne pas faire attention au froid du sol sous ses pieds nus et avança recroquevillée pour passer l’ouverture.

- Lumos, fit-elle en se munissant de sa baguette magique, les deux premières marches descendues.

C’est seulement lorsque la lumière emplit la cavité qu’elle en appréhenda la profondeur. Des murs étroits soutenaient un plafond en pente juste assez haut pour qu’elle puisse se redresser, et les marches se succédaient, abruptes, vers un fond qu’on ne pouvait encore distinguer. Lily envoya un regard en arrière vers Ellis qui l’encouragea à continuer d’un hochement de tête assuré.

Elle amorça alors sa descente, très lentement, sa baguette tendue vers le bas, en s’agrippant aux aspérités du mur de l’autre main. Le bruit de l’eau devint plus présent au fur et à mesure qu’elle s’enfonça, et derrière elle, le puits de lumière venant des toilettes s’estompa peu à peu pour céder à nouveau la place à l’obscurité. Après une vingtaine de marches, les parois commencèrent à devenir humides, puis des reflets mouvants apparurent enfin dans le halo de lumière. L’escalier prit fin peu après.

Lily s’asseya alors sur la dernière marche, les jambes dans le vide. Bien que le bout de ses orteils put toucher la surface de l’eau noire, il était impossible d’en évaluer la profondeur comme la hauteur du saut à effectuer. Le courant, même s’il était bien visible, ne semblait pas fort. Elle allongea un peu plus sa jambe droite pour plonger entièrement le pied dans l’eau et fut étonnée de ne pas la trouver froide - peut-être parce que ses pieds étaient déjà gelés. De sa main libre, elle releva ensuite le bas de sa robe de sorcière avant de se laisser doucement glisser de la marche.

La chute fut moins élevée que ce qu’elle avait anticipé, ce qui lui fit perdre l’équilibre un instant et l’obligea à lâcher sa robe pour se retenir de justesse à la paroi gluante. Elle avança sans attendre dans l’eau qui ne lui arrivait en fin de compte qu’aux mollets, sa baguette toujours en avant. Le plafond était encore très bas et le sol semblait fait de la même pierre que le reste de la galerie. Le niveau monta ensuite peu à peu, jusqu’aux cuisses d’abord, puis jusqu’à la taille, la forçant à progresser encore plus rapidement pour ne pas laisser le froid, bien perceptible à présent, engourdir ses jambes. La galerie amorça ensuite une montée et la ligne d’eau s’abaissa à nouveau jusqu’à s’engouffrer dans une brèche au bas du mur qui barrait enfin le chemin.

Lily jeta le sortilège et la paroi s’abaissa jusqu’à disparaître dans le sol pour laisser place à une ouverture toute aussi étroite que celle qui se trouvait dans les toilettes. La pièce située au bout était tout aussi sombre que le tunnel. En s’avançant, Lily put néanmoins percevoir la dénivellation entre les deux endroits à la lueur de sa baguette. Elle prit appui sur la fontaine qui saillait de l’autre côté du mur, finissant de tremper ses vêtements dans l’eau glaciale qui s’échappait maintenant du conduit ouvert, et une fois parvenue à terre, elle s’empressa de faire remonter la paroi en tapotant la pierre au travers des éclaboussures. Lorsque le mur fut revenu à sa place initiale, Lily sursauta en découvrant la figure terrifiante d’une gargouille sculptée dans la fontaine. L’eau se mit ensuite à jaillir de la bouche de pierre hideuse pour s’écouler en un mince filet dans le bassin situé en-dessous.


Dernière édition par Nausicaa le Lun 18 Mai - 10:19, édité 2 fois
avatar
Nausicaa
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 5822
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 41
Localisation : Right here, right now!

http://www.le-prince-de-sang-mele.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Nausicaa le Mer 13 Mai - 23:32

Á nouveau, l’eau était le seul bruit qui venait troubler le silence pesant des lieux. L’écho produit laissait deviner que la pièce était grande et certainement vide. Ne se hasardant pas à tenter de la visiter seule, Lily reporta immédiatement son attention sur la fontaine afin de lancer le sortilège de Sécheresse.

Le jet sortant de la bouche de la gargouille mit un petit moment à se tarir et le mur s’affaissa à nouveau presque immédiatement après. Ellis avait déjà bondi près de Lily avant qu’elle ne s'aperçoive de son arrivée.

- Merci, fit-il d’une voix absente en s’éloignant aussitôt de la sphère de lumière émise par la baguette de Lily, tout absorbé par la découverte des lieux.

C’est en voulant lui répondre qu’elle prit conscience qu’elle grelottait de froid, son claquement de dents étouffant la moitié des sons qui sortirent de sa bouche. Ellis réapparut soudainement en pointant sa baguette sur elle et ses vêtements détrempés devinrent secs et chauds comme s’ils avaient été suspendus devant un bon feu.

- Merci, dit-elle à son tour avant d’essayer de le suivre dans l’obscurité où il avait déjà replongé.

Autour d’eux, la pièce se révélait être aussi vide et grande que ce qu’elle supposait être à l’oreille.

- C’est la salle de classe ? se hasarda-t-elle à demander pour retrouver le contact avec Ellis plus que pour s’entendre confirmer la chose.

Un « oui » s’éleva loin derrière elle. Elle tenta de suivre la direction de la voix, aussi vite que possible et stoppa net en arrivant à hauteur d’une nouvelle ouverture dans le mur, une porte en arcade marquant l’entrée d’une pièce attenante à la première.

- Ellis ? appela-t-elle en passant la porte.

- Ici, répondit la voix grave tout à côté d’elle, la faisant sursauter.

Elle dirigea la lueur de sa baguette sur lui. Il était en train de parcourir l’endroit des yeux, dans le noir quasi total, comme s’il n’osait plus avancer.

- C’est quoi cette pièce, au juste ? Une réserve ? demanda-t-elle en découvrant un pan de mur couvert d’étagères chargées de bocaux poussiéreux.

- C’était son bureau, se contenta-t-il de répondre, toujours atone.

- Alors c’est ici qu’il faut chercher ?

Pour toute réponse, Ellis se mit à la dévisager d’un air pensif. Lily redouta alors de l’entendre dire qu’il n’avait plus besoin de son aide et préférait qu’elle s’en aille. Il n’en fit pourtant rien et avança lentement dans la pièce en embrasant les torches suspendues au mur par de brefs mouvements de baguette successifs.

Alors que la précédente semblait être immense et vide, cette pièce se révélait petite et encore toute aménagée. Les murs concaves étaient entièrement parés d’étagères sur lesquelles s’alignaient, outre les bocaux, pots et fioles, nombre de livres, le tout classé avec soin. Un plan de travail était disposé au centre, surmonté d’un assortiment d’instruments servant à l’élaboration de potions. Près d’une cheminée, deux fauteuils de cuir usé trônaient de part et d’autre d’une petite table basse arrondie sur laquelle étaient encore posés plusieurs livres et parchemins.

Étonnamment, il n’y avait qu’une infime couche de poussière sur les meubles et les objets comme si l’endroit, parfaitement clos, avait traversé les années en attendant d’être à nouveau visité.

Comprenant qu’Ellis ne l’excluait pas de la partie en prenant la peine d’éclairer les lieux alors qu’il n’en avait nul besoin, Lily demanda à nouveau :

- Même si je me doute que tu ne me révèleras pas ce qu’il est question de trouver, tu peux peut-être me dire où nous sommes censés chercher, exactement ?

- Je ne le sais pas moi-même, répondit Ellis en continuant de scruter chaque parcelle de la pièce sans rien toucher.

Elle déambula alors avec précaution sans céder à l’envie d’ouvrir les livres dont certains portaient d’étranges titres évocateurs, traitant à n’en pas douter de magie noire.

- Est-ce que tout ce qui se trouve ici était à Severus Rogue ? demanda-t-elle après plusieurs longues minutes.

Ellis la gratifia d’un regard agacé, comme si la question l’avait empêché de se concentrer sur sa tâche. Légèrement confuse, Lily crut bon d’expliquer où elle voulait en venir :

- Je trouve ça un peu étrange que toutes ses affaires soient restées ici alors qu’il n’était plus Maître des Potions pendant ses deux dernières années à Poudlard.

- Il venait ici néanmoins, affirma Ellis tout en reprenant son inspection. Il venait ici même bien avant d’être Maître des Potions.

- Avant ? s’étonna-t-elle. Tu veux dire, lorsqu’il était élève ?

Ellis ne se donna pas la peine de confirmer ce qu’elle avançait. Il était assez évident d’en venir à cette conclusion puisqu’elle imaginait mal Severus Rogue pénétrer à Poudlard du temps où il avait été Mangemort.

- C’est à lui que servait le passage, alors, continua-t-elle comme si elle avait pensé à voix haute.

- Fine déduction, ne put s’empêcher de commenter sarcastiquement Ellis sans se retourner. En effet, il venait ici effectuer ses propres recherches, mettre au point les potions dont je t’ai parlé. C’était en quelque sorte son laboratoire personnel.

- Est-ce que c’est le professeur Dumbledore qui lui en avait autorisé l’accès ? (Ellis lui envoya un rapide coup d’oeil étonné). Oui, continua-t-elle de se répondre elle-même. C’était certainement son genre. Il avait fait de même pour le professeur Lupin, à l’époque. D’ailleurs quand on y pense, quelle audace d’avoir accueilli sous le même toit un vampire et un loup-garou...

- Je qualifierais plutôt ça d’inconscience, maugréa Ellis.

- Et est-ce que Slughorn a pris le relais de Dumbledore, depuis ?

- Non. Slughorn n’est au courant de rien, si c’est ce que tu insinues.

Elle ne rebondit pas sur l’information et continua de repasser les nouvelles données dans sa tête.

- Un endroit souterrain... murmura-t-elle après un long silence, reprenant les termes qu’avait eu Ellis lors d’une de leurs discussions au sujet des vampires. Un refuge.

- Oui. Un tel lieu est indispensable pour nous ressourcer et nous permettre de relâcher les tensions lorsque cela est nécessaire.

- Et toi, où est-ce que tu trouves refuge, si c’est une nécessité ?

- Dans un endroit meublé avec beaucoup moins de soin qu’ici, souffla-t-il en procédant à l’étude d’une nouvelle rangée d’étagères. Beaucoup plus exigu aussi. Mais très intimiste, quoi qu’il en soit, et confortable, par certains aspects.

- Oh ! laissa échapper Lily en devinant à quel lieu il faisait allusion. Mais tu m’as dit que les cercueils n’étaient qu’anecdotiques !

- Je t’ai dit que ça n’était pas une obligation. En revanche, cela s’avère être très pratique lorsque l’on n’a rien d’autre à disposition.

Lily essaya de chasser de sa tête l’image sordide d’Ellis allongé dans le cercueil vide de son propre père, même si elle savait pertinemment que cette solution n’avait pas fait partie du « plan » initial. Il s’écoula encore un très long moment avant que le silence ne soit à nouveau rompu, à l’initiative d’Ellis, cette fois-ci.

- Tiens, dit-il en lui tendant un vieux livre tout abîmé. Après ça, tu pourras oublier tous les autres ouvrages que tu auras pu lire à notre sujet.

Lily s’approcha de lui pour prendre le livre d’un « merci » à peine audible, et contempla avec curiosité la couverture de cuir élimé, vierge de toute inscription. En le feuilletant brièvement, elle s’aperçut qu’il ne s’agissait pas véritablement d’un livre mais d’un manuscrit, où l’encre passée mais néanmoins toujours visible formait une écriture minuscule, en pattes de mouche, très difficile à lire. L’intérieur était aussi décrépit que la reliure, à tel point qu’il était étonnant de voir les pages jaunies et écornées tenir encore en place.

- Le Livre de Nod ? demanda-t-elle en lisant le titre sur la page de garde, tracé avec la même petite écriture disgracieuse.

- C’est un titre comme un autre, fit observer Ellis avec détachement.

Contrariée par sa réponse et comprenant que l’intérêt principal de son geste n’avait été qu’un moyen de la tenir tranquille pendant qu’il continuait de chercher - voire de détourner son attention -, elle referma le livre et le plaça à l’intérieur de sa robe de sorcière.

- Ma lecture peut attendre, non ? répondit-elle au regard dubitatif que lui décocha alors Ellis.

- J’imagine que oui, fit-il après un autre soupir, excessivement sonore.

Il retourna alors à son inventaire minutieux. Lily décida de prendre place dans l’un des deux fauteuils de cuir et se contenta de l’observer dans la lumière vacillante des torches, sans plus lui adresser la parole. Ellis ne s’arrêtait sur aucun objet en particulier, si bien qu’il était impossible de savoir sur quoi se portait son attention, livre, ingrédient, instrument ou tout autre objet présent en ces murs.

Soudain, il se retourna brusquement vers elle, la faisant encore sursauter.

- Le passage ! fit-il d’un ton affolé en s’élançant vers la sortie.

C’est seulement lorsqu’elle se mit debout pour se lancer à sa suite que Lily comprit ce qu’il avait voulu dire. Dans leur empressement, ni l’un ni l’autre n’avait pensé à refermer le passage derrière eux. Et quelqu’un venait vraisemblablement de l’emprunter à son tour. Quelqu’un qui tenait à présent Ellis en respect dans l’embrasure de la porte...
avatar
Nausicaa
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 5822
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 41
Localisation : Right here, right now!

http://www.le-prince-de-sang-mele.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Syrinx le Jeu 14 Mai - 23:35

bien évidemment très bien coupé m'enfin voila

le livre de Nod refait son apparition..., Lily va tout savoir, quand elle sortira du souterrain, si le nouveau venu veut bien la laisser sortir (à moins qu'il ne lui ordonne ?)
Et puis il y a la séparation annoncée d'avec Scorpius... je me demande bien ce qu'il prépare, vraiment, et ce que sont les affaires des Malefoy (tu le diras, hein ?)

Ah ça me fait mal de savoir que je vais devoir attendre plus que de raison pour lire la suite...

bonne continuation en attendant Bisou

_________________
L'ambre et le jais



chapitre 21
 
avatar
Syrinx
thé noir
thé noir

Messages : 2712
Date d'inscription : 14/01/2008
Age : 35
Localisation : au milieu des fuites, pour changer !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Leïa Tortoise le Ven 15 Mai - 16:34

Hou, bien coupé, ça oui!
Hmm, quelque chose me dit que c'est un Malefoy qui s'est glissé derrière eux, me trompe-je? J'ai l'impression qu'on arrive enfin à un noeud d'intrigues où tout se rejoint... non?

Lily essaya de chasser de sa tête l’image sordide d’Ellis allongé dans le cercueil vide de son propre père
Hmm, j'ai l'esprit pragmatique: en pratique, il fait comment? Il creuse à chaque fois pour aller s'enterrer et se déterrer? scratch

Encore un chapitre très intéressant, en tous cas! Tu sais nous passionner!

Minute pinaillage:

Sans céder à d’arrières pensées
le d' fait pas naturel, casse la fluidité du reste...

mais les messages allaient mettre en temps fou à leur parvenir...
sûrement un petit oubli: UN temps

Et maintenant, rhâââ, vivement la suiiiite!!!!

(et, pssiiit, Apsara!
Tu parles de Lily N°1 ? Et de la nuit de sa mort ? Quel rapport avec Eillis qui est de la généraion de ses petits-enfants ?
Oui je parlais bien de la n°1! Et même si Ellis est censément de la génération de Lily II, n'oublions pas que les vampires vivent trèès longtemps. Pour eux, les générations humaines et les années qui passent, c'est un peu du pipi de chat (si j'ose dire)... Si tu ne vois toujours pas le rapport, je t'invite à zieuter le lexique de Nau' sur son site à l'article "Halloween"!)
avatar
Leïa Tortoise
thé noir
thé noir

Messages : 2059
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 31
Localisation : Parisie

http://totitree.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Apsara le Ven 15 Mai - 22:42

Léïa a écrit:Oui je parlais bien de la n°1! ... Et même si Ellis est censément de la génération de Lily II, n'oublions pas que les vampires vivent trèès longtemps....je t'invite à zieuter le lexique de Nau' sur son site à l'article "Halloween"!)
J'ai zieuté...Tu ne supposes tout de même pas dire qu'Ellis soit le demi frère de Harry?
Impossible, puisqu'il dit que sa mère était vampire...

Tu penses que c'est sa mère qui serait la fille de Lily N°1?
(je commence à repenser à Lily... serait-il possible que... elle ait eu une certaine visite pendant la fameuse nuit d'Halloween?
Veux-tu dire après sa mort ? (Avant, on connait le déroulement de la soirée) Entre "avoir de la visite" et accoucher 9 mois plus tard...je ne vois pas comment ça serait vraisemblable même dans le monde surnaturel . A moins qu'il n'y ait une "gestation-minute"chez les morts ayant des relations avec les vampires !?!?!?

Bon, retour à la review...
Moi aussi, je touve l'attitude de Scorpius envers Lily fort tiède, tout-à-coup...
S'il avait vraiment envie de la voir durant l'été, il ferait preuve d'un peu plus d'imagination...
Quant-à Ellis, il semble vraiment savoir ce qu'il cherche, contrairement à ce qu'il dit...
Et qui a replacé les effets personnels de Severus dans son ancienne salle de classe ? Pourquoi ne pas les avoir détruits ? Et pourquoi condamner l'accès ? Et pourquoi...? Et...Bon, je m'arrète Exclamation

_________________

"In tasso veritas"

               
" Ce serait encore plus beau si je pouvais le montrer à quelqu'un" (Samivel)

Y'a des jours "avec" et y'a des jours "sans". Les jours "sans", faut faire avec...
avatar
Apsara
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 6553
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 68
Localisation : Entre mes deux oreilles...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Leïa Tortoise le Sam 16 Mai - 10:53

ai zieuté...Tu ne supposes tout de même pas dire qu'Ellis soit le demi frère de Harry?
Impossible, puisqu'il dit que sa mère était vampire...
Ah j'avais pas pensé sous cet angle! Mais oui c'était bien mon idée, en gros... Sauf que je vois ça comme vraiment "à part"

Veux-tu dire après sa mort ? (Avant, on connait le déroulement de la soirée) Entre "avoir de la visite" et accoucher 9 mois plus tard...je ne vois pas comment ça serait vraisemblable même dans le monde surnaturel . A moins qu'il n'y ait une "gestation-minute"chez les morts ayant des relations avec les vampires !?!?!?
Ah voui je n'avais pas pensé au détail de la gestation. Peut-être que Severus l'a transformée en vampire par leur euh liaison? (une fois morte, oui oui, c'est ce que je me disais) Sauf que dans ce cas, elle serait elle aussi dans les parages... ça ne colle pas vraiment. Hmm. N'empêche que tu ne m'ôtera pas cette pensée de la tête ^^ Et les chapitres nous le diront!

(edit: petite songerie: cela dit, 9 mois plus tard, ça nous amène au soltice d'été et Lugnasad, fête celtique du dieu Lug, associée à la lumière, feu, etc. Ca ne nous mène pas bien loin, mais au cas où...)
avatar
Leïa Tortoise
thé noir
thé noir

Messages : 2059
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 31
Localisation : Parisie

http://totitree.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Nausicaa le Sam 16 Mai - 12:37

Je n'aurai pas le temps de répondre en détails à toutes les nouvelles review, (là, maintenant mais je le ferai bien assez tôt Content ), je laisse juste un petit truc avant d'aller profiter du soleil reviendu.

C'est cette dernière note de Leïa qui m'a donné envie de placer l'idée :
Leïa Tortoise a écrit:petite songerie: cela dit, 9 mois plus tard, ça nous amène au soltice d'été et Lugnasad, fête celtique du dieu Lug, associée à la lumière, feu, etc. Ca ne nous mène pas bien loin, mais au cas où...)
Sans préciser si ça a un quelconque rapport avec l'histoire ici présente, avez-vous déjà essayé de "remonter" pile poil 9 mois en arrière avant la date de naissance de Harry ?...

sifflote

A plus ! Bonne journée, bon week-end et même bonnes vacances pour certaines ! Content
avatar
Nausicaa
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 5822
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 41
Localisation : Right here, right now!

http://www.le-prince-de-sang-mele.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Apsara le Sam 16 Mai - 16:48

"remonter" pile poil 9 mois en arrière avant la date de naissance de Harry ?...
Oeuf corse ! C'est pourquoi j'ai imaginé dans ma fic. sur Peter ( tiens, faudrait bien...) que les Potter se sont mariés à cette date mâââgique ...
affraid Ne me dis pas que Severus se serait immiscé dans leur nuit de noces !!! cherchez dehors
Ou pire : Lily se retrouve enceinte de Séverus après Halloween et épouse James ensuite!!!

Elle tenta encore de maîtriser la cadence de ses pas mais fut tout de même à l’entrée du château très rapidement..
En tant que grande impatiente, j'ai beaucoup goûté la véracité de cette phrase...


profiter du soleil reviendu.
blasé Il est interdit de narguer les malheureux nordistes .

_________________

"In tasso veritas"

               
" Ce serait encore plus beau si je pouvais le montrer à quelqu'un" (Samivel)

Y'a des jours "avec" et y'a des jours "sans". Les jours "sans", faut faire avec...
avatar
Apsara
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 6553
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 68
Localisation : Entre mes deux oreilles...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Nausicaa le Lun 18 Mai - 10:53

Apsara a écrit: affraid Ne me dis pas que Severus se serait immiscé dans leur nuit de noces !!! cherchez dehors Ou pire : Lily se retrouve enceinte de Séverus après Halloween et épouse James ensuite!!!
Non, ben alors j'te l'dis pas ! lol! (Nan mais quand même...Rolling Eyes )

Bon, après ça, je vais essayer de reprendre les reviews dans l'ordre :

Syrinx a écrit:le livre de Nod refait son apparition...
Et voui... C'est que c'est presque un personnage à lui seul, ce livre...

Lily va tout savoir, quand elle sortira du souterrain, si le nouveau venu veut bien la laisser sortir (à moins qu'il ne lui ordonne ?)
Faudra voir...

Et puis il y a la séparation annoncée d'avec Scorpius...
Et oui... Neutral Mais ce n'est pas une véritable « séparation », simplement un au-revoir...

je me demande bien ce qu'il prépare, vraiment, et ce que sont les affaires des Malefoy (tu le diras, hein ?)
Oui oui, pas d'inquiétude, ce sera dit, et en détails même ! Content

Ah ça me fait mal de savoir que je vais devoir attendre plus que de raison pour lire la suite...
Ah bah oui mais bon... Bonnes vacances ! Bisou


Leïa Tortoise a écrit:Hmm, quelque chose me dit que c'est un Malefoy qui s'est glissé derrière eux, me trompe-je?
Un Malefoy ? Possible... m'enfin voila

J'ai l'impression qu'on arrive enfin à un nœud d'intrigues où tout se rejoint... non?
Oui, oui, là je peux te répondre par un « oui » bien franc. On arrive effectivement à l'un des nœuds d'intrigues.

Lily essaya de chasser de sa tête l’image sordide d’Ellis allongé dans le cercueil vide de son propre père
Hmm, j'ai l'esprit pragmatique: en pratique, il fait comment? Il creuse à chaque fois pour aller s'enterrer et se déterrer? scratch
Euh, j'avoue que je n'ai pas vraiment en tête les détails techniques, mais ça doit être un truc que les vampires savent faire ! (Puisque je n'ai là encore pas inventé le principe). Après, faut aussi se dire qu'il ne doit pas y aller si souvent que ça non plus (pas comme les autres vampires qui doivent se réfugier du soleil). C'est seulement quand il en a vraiment besoin, quand il doit se « calmer » (ce qui a donc déjà dû arriver depuis qu'il est ici... Rolling Eyes ).

Apsara a écrit:Moi aussi, je touve l'attitude de Scorpius envers Lily fort tiède, tout-à-coup... S'il avait vraiment envie de la voir durant l'été, il ferait preuve d'un peu plus d'imagination...
Hey... C'est p't'être qu'il ne peut pas vraiment faire autrement... No

Quant-à Ellis, il semble vraiment savoir ce qu'il cherche, contrairement à ce qu'il dit...
Il ne dit pas qu'il ne sait pas ce qu'il cherche mais qu'il ne sait pas vraiment chercher exactement... D'ailleurs si ça se trouve, ce qu'il cherche n'est peut-être même pas là, dans le bureau... Rogue a dû en déduire, par rapport à ce que lui avait dit Harry au sujet de ses effets personnels, que le « truc à chercher » pouvait se trouver là, c'est tout.

Et qui a replacé les effets personnels de Severus dans son ancienne salle de classe ? Pourquoi ne pas les avoir détruits ? Et pourquoi condamner l'accès ? Et pourquoi...? Et...Bon, je m'arrète :!
Qui exactement, je ne sais pas si ça a grande importance, mais Harry a bien dit à Rogue que c'était sur une demande de Dumbledore que cela avait été fait. On peut imaginer ça comme une sorte de mausolée (mais sans mort !)... Ah, ce Dumbledore ! Laughing

Allez, avant de repartir, un nouveau petit coup de généalogie vampirique :

Apsara a écrit:
Léïa a écrit:Oui je parlais bien de la n°1! ... Et même si Ellis est censément de la génération de Lily II, n'oublions pas que les vampires vivent trèès longtemps....je t'invite à zieuter le lexique de Nau' sur son site à l'article "Halloween"!)
J'ai zieuté...Tu ne supposes tout de même pas dire qu'Ellis soit le demi frère de Harry? Impossible, puisqu'il dit que sa mère était vampire...
Oui, Ellis a bien dit que sa mère était vampire (et pour se simplifier les choses, on va garder en tête que ce qu'il dit est vrai, hein, parce que sinon, on y arrivera jamais). Mais, il ne dit pas depuis quand elle est vampire... Si ça se trouve, elle ne l'était pas lorsqu'il est né...

Leïa Tortoise a écrit:
Veux-tu dire après sa mort ? (Avant, on connait le déroulement de la soirée) Entre "avoir de la visite" et accoucher 9 mois plus tard...je ne vois pas comment ça serait vraisemblable même dans le monde surnaturel . A moins qu'il n'y ait une "gestation-minute"chez les morts ayant des relations avec les vampires !?!?!?
Ah voui je n'avais pas pensé au détail de la gestation. Peut-être que Severus l'a transformée en vampire par leur euh liaison? (une fois morte, oui oui, c'est ce que je me disais) Sauf que dans ce cas, elle serait elle aussi dans les parages... ça ne colle pas vraiment. Hmm. N'empêche que tu ne m'ôtera pas cette pensée de la tête ^^ Et les chapitres nous le diront!
Oui, oui, ils finiront bien par le dire, eux. m'enfin voila (Mais, pas bête, l'idée de gestation éclair...).

Bisou
avatar
Nausicaa
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 5822
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 41
Localisation : Right here, right now!

http://www.le-prince-de-sang-mele.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 21 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 13 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum