Sites sociaux

Twitter à rajouter
Post-it
Bilan du Site Fondus :

Mise en commun des documents
Design du site en attente
Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

Derniers sujets
» Des Animaux de Toile
Lun 8 Mai - 11:05 par Apsara

» Galerie de Luna Pensive
Mer 12 Avr - 13:18 par chiara

» L'Ambre et le Jais [fic en cours]
Jeu 1 Sep - 10:17 par Apsara

» Les références non celtiques dans Harry Potter
Mer 8 Juin - 14:00 par Apsara

» Galerie d'Apsara
Mer 23 Déc - 8:38 par Apsara

» Galerie d'Yxanne
Lun 22 Déc - 8:10 par Circée

» Bienvenue chez les Fondus !
Mar 22 Juil - 8:29 par Apsara

» De l'Amour ou le cas Voldemort
Sam 22 Juin - 20:41 par chiara

» Au temps pour tous. Reconstructions-
Mar 14 Mai - 14:23 par Luna Pensive

» Derrière les Détraqueurs - Potterfiction en cours
Sam 2 Mar - 14:36 par Apsara

Sondage

Doit-on garder un seul topic ou demander un topic par membre pour les présentations

60% 60% [ 6 ]
40% 40% [ 4 ]

Total des votes : 10


Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Page 3 sur 21 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 12 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Apsara le Jeu 19 Mar - 21:04

tissu qui la recouvrait, lequel était ... sa cape d'invisibilité.
- Il ne me reste que quelques souvenirs sans grande importance,
Alors pourquoi prendre soin de dissimuler cette boîte dans la cape ? non mais

Et qu'en est-il des objets m'ayant appartenu ?
Lequel de ses effets personnels Rogue peut-il penser que Harry ait récupéré ? scratch ( et de quelle baguette s'agit-il ? )

ne vous attendez pas à ce que je vous simplifie la tâche
Là, je ne vois pas ce qu'il peut vouloir dire : on dirait qu'il charge Harry d'une mission ...

pour ne pas la perdre encore plus...
une petite fille étroitement serrée dans les bras de son père.
Huh Vraiment plus que des rancoeurs d'ado. dirait-on...

Apsara
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 6508
Date d'inscription : 11/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Syrinx le Jeu 19 Mar - 21:31

Quoi ? j'ai pas retenu la bonne potion ?
Severus n'a pas eu besoin de la goutte du mort vivant pour se faire passer pour mort ?
bah, tout bien considéré, c'est vrai qu'il en avait peut-être pas besoin... il s'est simplement mis en veille ? en hibernation ? il avait pas avalé sa sanguette et il nous a fait une crise d'hypoglycémie ? (ouh... je déraille moi) Il réssucite tant qu'on lui a pas transpercé le coeur avec un pieu en argent ? Tant qu'on l'a pas démembré ? brulé les morceaux ? (heu désolée pour le gore, mais c'est pas moi qui aie inventé ça...) quel est le point faible de tes vampires, Nau' ?

_________________
L'ambre et le jais



chapitre 21
 
avatar
Syrinx
thé noir
thé noir

Messages : 2696
Date d'inscription : 14/01/2008
Age : 35
Localisation : au milieu des fuites, pour changer !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Apsara le Jeu 19 Mar - 22:13

[quote] [ Il réssucite tant qu'on lui a pas transpercé le coeur avec un pieu en argent ? /quote] Bon sang Laughing mais c'est bien sûr !
Etant donné que personne ne savait ( à part Nausicaa Leukolenos ! merchi ) que Rogue était un vampire, on n'a pris aucune précaution particulière pour l'enterrer ... donc ce fut un jeu d'enfant que de sortir , une nouvelle fois, de son tombeau !
Maizalors...il n'a pas donné ses souvenirs au Harry de 17 ans parce qu'il allait mourir...

_________________

"In tasso veritas"

               
" Ce serait encore plus beau si je pouvais le montrer à quelqu'un" (Samivel)

Y'a des jours "avec" et y'a des jours "sans". Les jours "sans", faut faire avec...
avatar
Apsara
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 6508
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 67
Localisation : Entre mes deux oreilles...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Nausicaa le Ven 20 Mar - 9:53

Laughing HaHa ! Ca a cogité, hier soir ! Et bien ! Wink

Syinx a écrit:quel est le point faible de tes vampires, Nau' ?
Hey ! Mes vampires sont OC (Original Character), j'n'invente rien (enfin... autant que faire se peut...).
Mais... (parce que vous êtes en train de tourner autour du pot et que j'avais pas envie de vous le dire avant) :

Naguini pouvait-il réellement tuer un vampire ?
OUI ! m'enfin voila
(J'avais d'ailleurs déjà plus ou moins répondu à ça il y a un moment, quand on avait parlé de Touffu, aussi).

C'est pour ça que :
Maizalors...il n'a pas donné ses souvenirs au Harry de 17 ans parce qu'il allait mourir...
Ben si, quand même... Content

Par contre, désolée, mais je ne pourrai pas répondre aux questions les plus intrigantes (mission, toussa... sifflote ).


PS : Et puisqu'on est dans le sujet (Nagini, gore, etc) je vous file un lien vers un superbe fanart :
Attention, ça fait mal !
Aïe !

_________________
"I don't drink coffee I take tea my dear."

avatar
Nausicaa
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 5786
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 40
Localisation : Right here, right now!

http://www.le-prince-de-sang-mele.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Apsara le Ven 20 Mar - 21:21

Naguini pouvait-il réellement tuer un vampire ?OUI !
Mes vampires sont OC (Original Character), j'n'invente rien
héhé S'cuse moi d'insister ( arapède de service... ) mais, quoiqu'il arrive à un vampire OC, est-il mort tant qu'on ne lui a pas fiché un pieu dans le coeur ( ou autre joyeuseté du même tonneau...) ?

_________________

"In tasso veritas"

               
" Ce serait encore plus beau si je pouvais le montrer à quelqu'un" (Samivel)

Y'a des jours "avec" et y'a des jours "sans". Les jours "sans", faut faire avec...
avatar
Apsara
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 6508
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 67
Localisation : Entre mes deux oreilles...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Nausicaa le Sam 21 Mar - 7:47

Apsara a écrit: héhé S'cuse moi d'insister ( arapède de service... ) mais, quoiqu'il arrive à un vampire OC, est-il mort tant qu'on ne lui a pas fiché un pieu dans le coeur ( ou autre joyeuseté du même tonneau...) ?
Quand tu dis "mort" tu veux dire "vraiment mort", "détruit" (parce que sinon, un vampire est, par définition, déjà "mort").
Alors pour répondre je te cite une entrée du lexique vampirique qui se trouve sur le site du Prince :

Grande Réparation :
Rituel de destruction totale du vampire, qui consisterait, après l'avoir terrassé d'une balle ou d'un pieu dans le cœur, à le décapiter – voire le démembrer - et à l'incinérer.


C'est plus clair, là ? héhé

PS : Désolée pour la recette, de bon matin comme ça... pale

_________________
"I don't drink coffee I take tea my dear."

avatar
Nausicaa
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 5786
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 40
Localisation : Right here, right now!

http://www.le-prince-de-sang-mele.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Apsara le Sam 21 Mar - 17:22

un vampire est, par définition, déjà "mort").
Clignote Qu'est-ce que j'ai zappé Embarassed ? Quand Severus est-il mort ?
J'avais compris que, pour toi, après avoir longtemps lutté contre les instincts... sanguinaires transmis par sa mère, il avait fini par y succomber, devenant ainsi vampire mais sans passer par la case "cercueil". Car il est bel et bien vampire, non seulement pour toi mais aussi pour J.K. Rowling puisqu'on le voit quitter Poudlard en s'envolant d'une fenêtre : p. 640 "...une forme massive, semblable à une chauve-souris, voler dans l'obscurité..."
N'était-il que partiellement vampire alors ? Seulement initié au vol par V.D.M. ?
Naguini pouvait-il réellement tuer un vampire ?OUI !
Pour toi, est-ce donc à ce moment qu'il est devenu un vampire " à part entière" ? scratch Un mort qui revient saigner les vivants ?

De toute façon, je m'explique alors mal comment on a pu l'enterrer sans procéder à la Grande Réparation...

_________________

"In tasso veritas"

               
" Ce serait encore plus beau si je pouvais le montrer à quelqu'un" (Samivel)

Y'a des jours "avec" et y'a des jours "sans". Les jours "sans", faut faire avec...
avatar
Apsara
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 6508
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 67
Localisation : Entre mes deux oreilles...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Leïa Tortoise le Sam 21 Mar - 18:28

De toute façon, je m'explique alors mal comment on a pu l'enterrer sans procéder à la Grande Réparation...
Parce qu'on ne savait pas qu'il était vampire, je pense.
avatar
Leïa Tortoise
thé noir
thé noir

Messages : 2059
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 31
Localisation : Parisie

http://totitree.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Syrinx le Sam 21 Mar - 19:18

Qu'est-ce que j'ai zappé ? Quand Severus est-il mort ?
Je crois que ce que Nau voulait dire, c'est que les vampires sont morts, parce que ça tient de leur état, c'est indissociable. Mais mort ne voulant pas dire, dans leurs cas, réduit à l'état d'un cadavre sans âme et sans conscience. Si je me rappelle bien le livre de Nod, ils sont damnés, condamnés à rester dans le monde des vivants sans trouver de repos et soumis à une soif incessante. (mais j'extrapole peut-être, induite par une autre référence ?). Je dirais que d'humains, ils deviennent vampires, lors de la morsure, en mourant... les vampires seraient donc morts par définition (ce qui expliquerait aussi leur immortalité... on ne meurt qu'une fois)
Le seul hic avec Severus, c'est qu'il n'a jamais été mordu, il est né vampire (et donc mourrait en même temps qu'il naissait ? ouh... ça devient bizarre, à moins, que ce soit justement ça sa force, la source de sa puissance, il est un vampire vivant)
bon s'il faut je déraille complet, mais réponses alambiquées de Nau obligent, il faut se creuser les méninges. je peux creuser dans la mauvaise direction.
Je suppose qu'il y a un jeu sur les mots dans le post de Nau, alors je dirais bien que Naguini a tué Severus, sauf que les vampires sont immortels, tant qu'ils ne subissent pas la grande réparation (argent, démembrement, incinération). Ainsi comme personne ne savait que Severus était un vampire, on l'a cru mort (ce qui n'était pas faux dans l'absolu), mais surtout mort dans le sens où tout était définitivement fini pour lui, et on l'a enterré un peu vite.
Là où je n'arrive pas à me décider c'est si Severus a joué le mort (par une potion) ou s'il était encore réellement mort, enfin... dans les vapes... il avait quand même été mordu par un serpent venimeux, récipiendaire d'une partie de l'âme de Voldemort, et s'était vidé de son sang. Il fallait peut être un peu de temps pour que son immortalité le ramène à la conscience.

_________________
L'ambre et le jais



chapitre 21
 
avatar
Syrinx
thé noir
thé noir

Messages : 2696
Date d'inscription : 14/01/2008
Age : 35
Localisation : au milieu des fuites, pour changer !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Apsara le Sam 21 Mar - 23:16

Syrinx, tu as très bien repris ce qui me tracasse
Je dirais que d'humains, ils deviennent vampires, lors de la morsure, en mourant...
Le seul hic avec Severus, c'est qu'il n'a jamais été mordu,
...
Maintenant, "Le guide des vampires " de Nau. dit qu'un vampire peut faire boire un peu de son sang à une victime quasi exangue ce qui en fait à son tour un vampire .
Nau. aurait-elle imaginé qu'un vampire serait arrivé dans la cabane hurlante afin de faire boire son sang à Severus qui agonisait, saigné par Nagini ? Pour que ce soit cohérent, il aurait fallu qu'il ne soit pas encore totalement vampire, alors que ( héhé pardon de m'autociter...)

Car il est bel et bien vampire, non seulement pour toi mais aussi pour J.K. Rowling puisqu'on le voit quitter Poudlard en s'envolant d'une fenêtre : p. 640 "...une forme massive, semblable à une chauve-souris, voler dans l'obscurité..."
N'était-il que partiellement vampire alors ? Seulement initié au vol par V.D.M. ?

_________________

"In tasso veritas"

               
" Ce serait encore plus beau si je pouvais le montrer à quelqu'un" (Samivel)

Y'a des jours "avec" et y'a des jours "sans". Les jours "sans", faut faire avec...
avatar
Apsara
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 6508
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 67
Localisation : Entre mes deux oreilles...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Nausicaa le Dim 22 Mar - 8:11

Shocked
Sans que ça spoile quoique ce soit, voilà comment je vois les choses :

Toute la subtilité (et la prise de tête) vient de la définition que l'on porte aux concepts de "vie" et de "mort" s'agissant des vampires...
Comme l'a dit Syrinx, quand je disais que Rogue était déjà mort, c'était en effet "par définition". Un vampire est un être non-mort et non-vivant. Physiologiquement parlant, son coeur ne bat pas, il ne respire pas, son corps est froid, dur, blême, comme celui d'un cadavre.

C'est pour ça qu'on ne peut pas dire qu'un vampire meurt, c'est un pléonasme. Wink C'est grâce à cette ambiguïté que Rogue se paye la tête de Harry au début du chapitre 18 :

"- C’est impossible, haleta-t-il. Vous êtes mort. Je vous ai vu mourir.
- Une seule bonne réponse sur trois, Potter.
"

(C'est aussi grâce à ça que j'ai pu ne pas totalement mentir quand j'affirmais que Rogue était bien mort entre la première partie et la seconde... héhé ).

Par contre, après la Grande réparation, on peut dire qu'un vampire est anéanti, pour faire la distinction.

Selon mon idée, Rogue n'a pas été "fait" vampire mais est effectivement "né" vampire, ce qui est quelque chose d'extraordinaire (mais, bon... les vampires, c'est pas ordinaire non plus... sifflote ). Donc, oui, on peut dire qu'il est mort en même temps qu'il est né (la démonstration arrivera un jour où l'autre, elle est là dans ma tête Content ).

Après, vient la donnée Nagini. Quand je disais que Nagini pouvait "tuer" un vampire, je disais qu'effectivement, elle pouvait faire en sorte qu'il soit anéanti...

Mais... Mais vous comprendrez le pourquoi de ce comment un peu plus tard... Rolling Eyes

Et encore une fois, il y a de bonnes idées dans vos essais... Wink Elle en a envie, de son portrait à la Picasso, Apsara...sifflote


Bisou


Dernière édition par Nausicaa le Dim 22 Mar - 16:11, édité 1 fois

_________________
"I don't drink coffee I take tea my dear."

avatar
Nausicaa
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 5786
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 40
Localisation : Right here, right now!

http://www.le-prince-de-sang-mele.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Apsara le Dim 22 Mar - 13:31

Rogue n'a pas été "fait" vampire mais est effectivement "né" vampire
Bon, ceci posé, je comprends mieux...sauf que je ne vois toujours pas comment Mac.Go. et les autres ont pu le laisser enterrer sans "Grande Réparation " (Apsar'apède !) héhé
Après, vient la donnée Nagini. ... Mais vous comprendrez le pourquoi de ce comment un peu plus tard...
Là, aucun problème ; je te fais confiance !
Elle en a envie, de son portrait à la Picasso, Apsara...sifflote
Tout-à-fait ! Je pourrai enfin libérer mes instincts icônoclastes !

_________________

"In tasso veritas"

               
" Ce serait encore plus beau si je pouvais le montrer à quelqu'un" (Samivel)

Y'a des jours "avec" et y'a des jours "sans". Les jours "sans", faut faire avec...
avatar
Apsara
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 6508
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 67
Localisation : Entre mes deux oreilles...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Leïa Tortoise le Dim 22 Mar - 14:03

Donc, oui, on peut dire qu'il est mort en même temps qu'il est né (la démonstration arrivera un jour où l'autre, elle est là dans ma tête ).
Moi c'est surtout ça que j'attend!
(parce que dans l'image traditionnelle du vampire, ceux-ci ne peuvent se "reproduire", enfin s'accoupler, si je ne m'abuse...)
avatar
Leïa Tortoise
thé noir
thé noir

Messages : 2059
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 31
Localisation : Parisie

http://totitree.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Nausicaa le Dim 22 Mar - 16:19

Apsara a écrit:
Rogue n'a pas été "fait" vampire mais est effectivement "né" vampire
Bon, ceci posé, je comprends mieux...sauf que je ne vois toujours pas comment Mac.Go. et les autres ont pu le laisser enterrer sans "Grande Réparation " (Apsar'apède !) héhé
Ben, c'est ce qu'a dit Leïa un peu plus avant : personne ne savait pour la nature particulière de Rogue (sauf Dumbledore, Lily Evans et Lupin... Mais comme ils n'étaient plus là pour le préciser au moment de l'inhumation... sifflote ). Et puis, quand même, McGo et/ou autre (Harry) ne lui auraient pas fait ça ! affraid

Donc, oui, on peut dire qu'il est mort en même temps qu'il est né (la démonstration arrivera un jour où l'autre, elle est là dans ma tête ).
Moi c'est surtout ça que j'attend! (parce que dans l'image traditionnelle du vampire, ceux-ci ne peuvent se "reproduire", enfin s'accoupler, si je ne m'abuse...)
Dans la partie I déjà, Dumbledore donnait une amorce d'explication à la maternité d'Eileen (recherche de son humanité, grâce à son "régime particulier"). Mais c'est vrai que là, je suis un peu plus OCC, question "image traditionnelle"... Encore que... Si on fait un petit tour chez les succubes et les incubes... Rolling Eyes

_________________
"I don't drink coffee I take tea my dear."

avatar
Nausicaa
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 5786
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 40
Localisation : Right here, right now!

http://www.le-prince-de-sang-mele.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Leïa Tortoise le Dim 22 Mar - 19:30

ben c'est pas des vampires, les "-cubes"... M'enfin je comprend la démarche, et j'attend de voir ^^
avatar
Leïa Tortoise
thé noir
thé noir

Messages : 2059
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 31
Localisation : Parisie

http://totitree.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Apsara le Lun 23 Mar - 22:32

personne ne savait pour la nature particulière de Rogue
...quand on voit quelqu'un s'envoler sous l'aspect d'une chauve -souris... What a Face ça doit éveiller quelques soupçons...(p. 640 "...une forme massive, semblable à une chauve-souris, voler dans l'obscurité..." )

_________________

"In tasso veritas"

               
" Ce serait encore plus beau si je pouvais le montrer à quelqu'un" (Samivel)

Y'a des jours "avec" et y'a des jours "sans". Les jours "sans", faut faire avec...
avatar
Apsara
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 6508
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 67
Localisation : Entre mes deux oreilles...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Nausicaa le Mar 24 Mar - 9:52

Apsara a écrit:
personne ne savait pour la nature particulière de Rogue
...quand on voit quelqu'un s'envoler sous l'aspect d'une chauve -souris... What a Face ça doit éveiller quelques soupçons...(p. 640 "...une forme massive, semblable à une chauve-souris, voler dans l'obscurité..." )
Serais-tu en train d'insinuer que JK Rowling a clairement fait comprendre que Rogue en était un ?!?! Shocked

L'"aspect chauve-souris", comme je l'avais compris, c'était toujours avec cette histoire de cape flottant dans les airs, et la vision qu'en avait Harry depuis le tout début de sa rencontre avec Rogue...
Quant au vol, je pense que les autres sorciers ont simplement fait le lien avec Voldemort en se disant que le Seigneur des Ténèbres avait trouvé une super technique pour voler sans balais et avait filé le tuyau à son bras droit... (Mais c'est vrai qu'ils n'ont pas vraiment creusé le sujet... m'enfin voila )

Mais, qu'est-ce que je suis en train de faire, moi ?! J'me mets à démonter mon joujou toute seule... Clignote

_________________
"I don't drink coffee I take tea my dear."

avatar
Nausicaa
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 5786
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 40
Localisation : Right here, right now!

http://www.le-prince-de-sang-mele.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Apsara le Mar 24 Mar - 10:10

Serais-tu en train d'insinuer que JK Rowling a clairement fait comprendre que Rogue en était un ?!?! Shocked
Ca plus le coup de la morsure par Touffu dont nous avons déjà débattu.... sifflote
Mais, qu'est-ce que je suis en train de faire, moi ?! J'me mets à démonter mon joujou toute seule... Clignote
Et moi à laisser libre cours à une nature longtemps refoulée...

_________________

"In tasso veritas"

               
" Ce serait encore plus beau si je pouvais le montrer à quelqu'un" (Samivel)

Y'a des jours "avec" et y'a des jours "sans". Les jours "sans", faut faire avec...
avatar
Apsara
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 6508
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 67
Localisation : Entre mes deux oreilles...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par estelle from LR le Mar 24 Mar - 10:20

Il me semblait que JK Rowling avait clairement dit, dans son interview post sortit Tome 7, que Rogue n'etait pas une animagi chauve souris, pour la simple raison que leur cerveau etait trop petit, aux chauve souris, et qu'elles oublierait instantanement qu'elles sont des animagi et donc pas capable de se retransformer par la suite.

Je cherche la reference dans le chat.


Dernière édition par estelle from LR le Mar 24 Mar - 10:48, édité 1 fois
avatar
estelle from LR
thé oolong
thé oolong

Messages : 881
Date d'inscription : 14/01/2008
Age : 34
Localisation : Cardiff

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Apsara le Mar 24 Mar - 10:29

estelle from LR a écrit:Il me semblait que JK Rowling avait clairement dit, dans son interview post sortit Tome &, que Rogue n'etait pas une animagi chauve souris, pour la simple raison que leur cerveau etait trop petit, aux chauve souris, et qu'elles oublierait instantanement qu'elles sont des animagi et donc pas capable de se retransformer par la suite.
How shocking ! Je m'inscris en faux contre cette opinion vilement discriminatoire de ces adorables petites bêtes !

_________________

"In tasso veritas"

               
" Ce serait encore plus beau si je pouvais le montrer à quelqu'un" (Samivel)

Y'a des jours "avec" et y'a des jours "sans". Les jours "sans", faut faire avec...
avatar
Apsara
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 6508
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 67
Localisation : Entre mes deux oreilles...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Nausicaa le Mar 24 Mar - 10:36

Apsara a écrit:
estelle from LR a écrit:Il me semblait que JK Rowling avait clairement dit, dans son interview post sortit Tome &, que Rogue n'etait pas une animagi chauve souris, pour la simple raison que leur cerveau etait trop petit, aux chauve souris, et qu'elles oublierait instantanement qu'elles sont des animagi et donc pas capable de se retransformer par la suite.
How shocking ! Je m'inscris en faux contre cette opinion vilement discriminatoire de ces adorables petites bêtes !
scratch Et Pettigrew, alors !? (Sans compter Skeeter) Clignote
Puis si je me souviens bien d'une allusion aux animagi trop petits et leur cerveau toussa, je ne me rappelle d'aucun démenti flagrant (si ce n'est le seul, au sujet des vampires, et bancal Cool ) de JK Rowling à propos de Rogue... scratch

Et moi à laisser libre cours à une nature longtemps refoulée...
Hannanmaisnan, tu me fais peur, aujourd'hui, Apsara...

_________________
"I don't drink coffee I take tea my dear."

avatar
Nausicaa
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 5786
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 40
Localisation : Right here, right now!

http://www.le-prince-de-sang-mele.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Apsara le Mar 24 Mar - 10:59

Hannanmaisnan
scratch Gné??

_________________

"In tasso veritas"

               
" Ce serait encore plus beau si je pouvais le montrer à quelqu'un" (Samivel)

Y'a des jours "avec" et y'a des jours "sans". Les jours "sans", faut faire avec...
avatar
Apsara
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 6508
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 67
Localisation : Entre mes deux oreilles...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Nausicaa le Mar 24 Mar - 12:46

Apsara a écrit:
Hannanmaisnan
scratch Gné??
Non, rien de bien grave, t'inquiète... sifflote (C'est juste que ça fait un peu peur, les gothiques... comme toi...)

Content

_________________
"I don't drink coffee I take tea my dear."

avatar
Nausicaa
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 5786
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 40
Localisation : Right here, right now!

http://www.le-prince-de-sang-mele.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Nausicaa le Jeu 26 Mar - 13:40

Hi ! Voici le chapitre 20.

NB : Il est un tout petit peu plus long que d'habitude mais je n'ai pas pu faire la coupure avant. (Euh... par contre, j'ai pris un certain retard dans l'écriture. Alors il se pourrait que la prochaine publication traîne un tout petit peu aussi...).

Bonne lecture ! Content


******* CHAPITRE 20 : CONVERGENCES *******

Version imprimable



Lily ne mentionna pas à son père le fait étrange qui avait eu lieu dans la pensine. Elle ne réalisa d’ailleurs que bien plus tard la raison de cette omission. Pourtant, le regard échangé avec le professeur Rogue continua de la marquer pendant les heures qui suivirent. Bien plus que les allégations au sujet des Malefoy, qu’elle refusait d’admettre ni seulement d’envisager. Ce contact ne pouvait être réel. Et s’il n’avait été que pure coïncidence, l’impression qui persistait n’en était pas moins déroutante... Une impression encore loin d’être brumeuse le lendemain soir, lorsque Lily rejoignit Ellis au lieu de leur rendez-vous.

Même si la majorité des pensionnaires avaient déserté les lieux pour les vacances et que ceux demeurant à l’école se trouvaient à cette heure dans leurs salles communes, déambuler dans Poudlard en robe de soirée décolletée, les cheveux parsemés de paillettes et retenus en chignon sur le haut de la nuque au moyen de sa baguette magique avait quelque chose d’assez incommodant. Lily n’eut heureusement à souffrir aucun commentaire de la part des seuls élèves qu’elle vint à croiser entre les sous-sols et le rez-de-chaussée, étant eux-mêmes parés pour la fête de Scorpius.

Ellis se tenait assis au bas des marches du grand escalier lorsqu’elle émergea dans le hall d’entrée. Il portait une tenue identique à son uniforme, à ceci près que les couleurs sang et or de sa maison en étaient absentes. Une ample cape noire, rejetée sur ses épaules, se répandait derrière lui sur les marches de marbre. Un parfait costume de vampire, ne put s’empêcher de penser Lily en modérant le sourire qui se posa de fait sur ses lèvres.

- Tu es prêt ? dit-elle en arrivant devant lui.

Il leva lentement la tête vers elle et se mit debout dans un froissement de tissu, sans répondre. Si n’importe qui d’autre l’aurait probablement gratifiée d’un compliment sur sa toilette, elle fut contente qu’Ellis ne le fasse pas. Et pour ne pas croiser plus longuement son sempiternel regard muet elle se remit aussitôt en marche, revenant sur ses pas sans l’attendre. Derrière l’escalier, elle passa la petite porte menant aux sous-sols et la lui tint ouverte. Leurs pas résonnèrent en rythme sec sur les marches de pierre. Là encore, Lily n’éprouva étrangement aucun malaise dans le silence qui continuait de régner entre eux, se prenant à songer que cela était certainement dû à une simple question d’habitude...

Lorsqu’ils atteignirent le bas de l’escalier en colimaçon, des bruits de pas rapides s’ajoutèrent aux leurs. Un garçon de sixième année, en costume vert émeraude, les dépassa en courant sans faire cas d’eux, faisant vaciller dans son élan la lumière faiblarde des torches suspendues aux murs. Lily se retourna un instant vers Ellis puis continua d’ouvrir la marche dans le couloir étroit sans mot dire. Ils progressèrent à bonne allure pendant un moment. Puis, lorsque le passage devint un peu plus large, elle ralentit de manière à le laisser s’approcher de côté.

- Tu savais, demanda-t-elle en guettant sa réaction, qu’autrefois, il y avait une salle de classe ici ?

- J’en ai entendu parler, répondit Ellis sans que son visage ne vêtisse la moindre modification.

- C’était la salle de potions du professeur Rogue. Elle se trouvait quelque part ici, ajouta-t-elle en désignant un long mur droit sans ouverture. Les lieux ont été condamnés juste après sa mort. Je crois que c’est le professeur Dumbledore - enfin, son portrait - qui a demandé à ce que ce soit fait.

- C’était sans doute une bonne idée de ne plus faire cours dans un endroit aussi glacial, se contenta de faire observer Ellis en se tournant vers elle. D’ailleurs tu n’as pas froid, habillée comme ça ?

Lily pencha la tête de côté, considérant d’abord l’habileté de son interlocuteur, puis répondit avec un petit sourire téméraire :

- Je suis habituée au froid. Quand on vit ici, dans les sous-sols d’un château, on se fait à ça aussi.

Les yeux noirs glissèrent un bref instant sur sa robe avant de se détourner d’elle.

- Ma salle commune est un peu plus loin par là, fit Lily en pressant le pas pour s’engager dans un des deux couloirs apparus à un embranchement.

Puis, arrivés devant une impasse, elle prononça à haute voix le mot « venin » et une entrée se matérialisa dans le mur.

- Bienvenue chez les Serpentard, fit-elle en s’avançant dans le passage.

Ellis entra à sa suite. Les quelques élèves encore présents dans la pièce regardèrent brièvement dans leur direction avant de retourner à leurs préparatifs. Un couple disparaissait par la cheminée dans une gerbe d’étincelles.

- Par là, les dortoirs des garçons et là ceux des filles, continua Lily en guise de visite guidée expéditive.

Son invité procéda à une lente observation des lieux, se gardant d’émettre tout commentaire.

- Je te laisse un tout petit instant, ajouta Lily en prenant la direction qu’elle venait d’indiquer. J’ai oublié quelque chose.

Dans le dortoir des cinquième année, deux filles étaient en train de s’escrimer à changer la couleur de leurs escarpins pour les assortir à leurs robes. C’est à peine si elles remarquèrent Lily passer prendre la petite pochette de soirée préparée sur son lit et attraper sa cape au passage. Elle garda le tout plié contre elle pour revenir dans la salle commune où Ellis ne semblait pas avoir bougé et continuait de contempler les lieux sans trahir l’impression qui pouvait se dégager de sa visite. Elle regretta de ne pouvoir être aussi habile que lui pour afficher calme et détachement. La nervosité dont elle était atteinte grandissait maintenant de façon exponentielle, prenant à la fois sa source dans l’euphorie, la crainte et la curiosité.

- Tu as raison, fit-elle en montrant sa cape, il vaut mieux que je prenne quelque chose si la fraîcheur venait à me surprendre. On y va ?

- Après toi, répondit la voix posée.

Bien que le foyer de la cheminée fut suffisamment spacieux pour permettre à deux personnes de voyager en même temps, ils tombèrent d’accord sur le fait de passer l’un après l’autre.

Lily fut ainsi la première à arriver au Manoir Malefoy, par une non moins immense cheminée, dans un salon désert, richement meublé et outrageusement éclairé d’une multitude de bougies disposées dans de hauts chandeliers. Les deux élèves les ayant précédés par le réseau de cheminées étaient en train de suivre un elfe de maison vers la sortie. De l’autre côté de la lourde porte montait un air de musique lointain.

Ellis apparut dans l’âtre quelques secondes après Lily. Il s’avança à son tour dans le salon avec le même regard observateur qu’il avait eu dans la salle commune des Serpentard et se contempla dans un miroir au cadre doré suspendu au manteau de marbre de la cheminée. Leurs regards se croisèrent dans le reflet, silencieux, avant qu’une voix fluette et timorée ne les interpellent.

L’elfe de maison apparut derrière une longue table ouvragée et leur débita sa formule de bienvenue - certainement la même qu’il avait dû servir à chaque invité tout au long de cette soirée. Il les informa ainsi que son « jeune maître Malefoy n’allait pas tarder à arriver et qu’ils étaient attendus à l’endroit où il se ferait un plaisir de les conduire, après qu’ils aient bien voulu lui confier leurs effets ». Tous deux lui remirent leur cape - Ellis perdant dès lors son aspect de chauve-souris - mais Lily préféra conserver sa pochette qu’elle fit passer en bandoulière autour de sa robe.

Lorsque l’elfe les eut débarrassés, il les conduisit hors du salon, le long d’un couloir aux murs ornés de portraits dont certains des occupants semblaient avoir été peints des siècles auparavant. La source de la musique devint plus prégnante au fur et à mesure de leurs pas, mêlée au brouhaha diffus des invités. Puis l’elfe les quitta sur une révérence théâtrale devant l’entrée d’une gigantesque salle de bal.

Alors qu’elle s’était tenue à bonne distance d’Ellis jusqu’alors, Lily jugea opportun de se rapprocher un peu de lui pour entrer. Un bref regard vint saluer l’initiative, son cavalier ayant visiblement compris l’utilité de sa présence sans néanmoins chercher à jouer le jeu de manière plus probante.

La pièce, à peine meublée, était décorée avec un raffinement peu commun, d’une débauche de fleurs et de tissus soyeux. Par centaines, des chandelles scintillaient dans le cristal d’immenses lustres suspendus au plafond - si haut que le seul fait de lever la tête suffisait à donner le vertige – et constellaient le sol de marbre de reflets chatoyants. Une longue coursive ceignait les murs ivoire ornés d’élégantes moulures et se terminait en deux escaliers droits, de part et d’autre de l’entrée. Á gauche, sur des tables drapées d’or, s’étalait un buffet plus incroyable encore que ceux servis à Poudlard. D’innombrables mets, tous plus appétissants les uns que les autres et savamment présentés, s’offraient aux convives dans une vaisselle luxueuse. Contre le mur opposé, était dressée une estrade sur laquelle des instruments – certainement ceux du groupe Le Diable Sort En Ville - jouaient seuls quelques airs de musique d’ambiance en attendant que le bal ne débute officiellement.

Passé l’émerveillement, Lily reporta son attention sur les invités. Pas moins de deux cent personnes devaient être présentes, tous élèves de Poudlard pour autant qu’elle put en juger. Elle fût même étonnée de réaliser qu'il n'y avait pas uniquement des Serpentard et s’en réjouit.

Dans un premier temps, Ellis et elle se contentèrent de traverser la salle sans se mêler au monde. Le fond de la pièce s’ouvrait sur une large terrasse à colonnades où quelques invités profitaient encore de la douceur crépusculaire de cette journée printanière. Le ciel obscurci laissait filer de longs voiles pourpres au-dessus d’un jardin à la française qui semblait s’étendre à perte de vue. Malgré les ténèbres naissantes, on pouvait y voir des haies impeccablement taillées dessiner des allées géométriques ponctuées de topiaires aux formes animales. Une gigantesque fontaine, que l’on entendait plus que l’on ne distinguait, s’enchâssait dans un écrin d’herbe drue.

- De l’extérieur, cette maison est encore plus gigantesque, s’ébahit Lily en faisant quelques pas sur la terrasse pour se retourner vers les hautes façades de pierres.

- Un palais digne d’une princesse, exactement comme dans un conte, la nargua Ellis.

Un cri étrange retentit soudain dans le lointain, produisant un écho dans le calme des profondeurs du jardin.

- Qu’est-ce que c’était que ça ?

- Sûrement l’un d’eux, fit Ellis en désignant une haie d’ifs au bas de la terrasse.

Un paon albinos venait d’apparaître sur le faîte des arbres taillés droits, sa longue traîne parfaitement blanche. Bientôt d’autres tâches claires se révélèrent aussi, comme des images naissant subitement d’une illusion d’optique et Lily repéra deux oiseaux identiques au premier près de la fontaine.

Un quatrième longeait l’escalier de la terrasse d’une démarche majestueuse, et, comme s’il avait perçu alors qu’on le regardait, se mit à déployer son long plumage en une roue lente et silencieuse, fragile broderie opaline.

- Merveilleux, murmura Lily avant qu’une salve d’applaudissements ne détourne son attention.

Croyant dans un premier temps à l’arrivée de Scorpius, elle revint aussitôt à l’intérieur. Mais il ne s’agissait que des membres du Diable Sort En Ville qui venaient de monter sur scène pour reprendre possession de leurs instruments. La musique se modifia ensuite en un rythme enlevé bientôt soutenu par la voix aiguë du chanteur et plusieurs invités se mirent à danser.


Dernière édition par Nausicaa le Jeu 26 Mar - 18:43, édité 3 fois

_________________
"I don't drink coffee I take tea my dear."

avatar
Nausicaa
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 5786
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 40
Localisation : Right here, right now!

http://www.le-prince-de-sang-mele.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Nausicaa le Jeu 26 Mar - 13:40

Lily réalisa soudain qu’elle avait négligé une donnée importante dans son plan : la danse. Mais fort heureusement, Ellis ne paraissait pas enclin à la liesse. Il s’en désintéressait même complètement, le regard tendu vers l’étage.

Là, une femme observait la fête depuis la coursive. Elle avait de longs cheveux blonds, dont la nuance caractéristique laisser deviner qu’il s’agissait d’une proche parente de Scorpius. Bien que ses traits fussent difficilement visibles à cette distance, elle ne semblait pas avoir l’âge requis pour être sa mère, mais plutôt sa grand-mère - chose qui, après réflexion, pouvait très bien être possible puisque trois générations de Malefoy résidaient en ces lieux. Appuyée contre la rambarde, elle affichait le plus profond détachement à l’égard de la scène qui se déroulait plus bas. Á côté de Lily, Ellis était quant à lui manifestement préoccupé par sa présence.

- Tu veux qu’on s’approche du buffet ? proposa alors Lily. Il doit certainement y avoir autre chose que des œufs durs.

Ainsi tiré de sa contemplation, Ellis la fusilla du regard avant de concéder à la suivre jusqu’aux tables. Les plateaux débordaient de petits fours comme si personne ne s’était encore servi et ce n’est qu’en jetant son dévolu sur un toast nappé de crème que Lily en comprit la raison. Un nouveau toast apparût aussitôt en lieu et place de celui qu’elle venait d’ôter du plateau. Elle prit ensuite un jus de citrouille, dans un verre en cristal orné d’un filet or, et en proposa un à Ellis, qui refusa poliment.

- Même si le fait de te trouver ici ne t’enchante pas beaucoup, dit-elle en lui mettant quand même le verre dans les mains, essaye au moins de faire un peu semblant de l’être.

- Qu’est-ce qui te fait croire que je ne suis pas enchanté d’être ici ? répond-il en portant le verre à sa bouche.

Lily détourna vivement les yeux, plus intimidée que courroucée et s’empara d’un second petit four pour donner le change. Le groupe entonna un nouveau morceau, à peine plus lent que le précédent, et d’autres couples vinrent bientôt s’ajouter aux premiers danseurs courageux. Sur la coursive, la femme avait disparu dans l’obscurité de l’étage.

- Est-ce que tes recherches ont quelque chose à voir avec tes parents ? lança Lily sans crier gare sur un ton on ne peut plus anodin.

Comme un coup efficace porté pendant une partie d’échecs, le visage incisif se modifia pour la dévisager, sur la défensive.

- Pourquoi est-ce que tu me poses cette question ?

- Et bien, étant donné que nous avons toute une soirée à passer et qu’aucun de nous deux ne va vraisemblablement être occupé à discuter avec les autres invités ici présents, je crois qu’il serait aussi bien de trouver des sujets de conversation.

- Nous n’avons qu’à parler de Quidditch, dans ce cas, fit-il avant de vider le reste de son verre d’une seule traite et de le reposer sur la table.

- Bien, fit Lily en se forçant à ne pas montrer sa déception, parlons Quidditich. Comment ce fait-il que tu n’aies pas voulu participer aux sélections en début d’année pour intégrer l’équipe de Gryffondor ? Avec tes réflexes.

- Jouer au Quidditch ne m’a jamais tenté.

- C’est pourtant grisant, commença-t-elle à s’enflammer. Cette façon qu’on a de se sentir libre, complètement affranchi des éléments. Cette vitesse...

- Alors ça n’est pas pour te rapprocher de Scorpius que tu t’es mise au Quidditch ?

- Non, répondit-elle catégorique en s’efforçant de retenir les mots « pas seulement ». J’ai toujours beaucoup aimé le Quidditch. Je crois que cet attrait me vient de ma mère. Tu savais qu’elle avait été une fameuse joueuse par le passé ? Elle faisait partie de l’équipe des Harpies de Holyhead. Elle a arrêté lorsque je suis venue au monde pour devenir correspondante spéciale à la Gazette du Sorcier. Elle m’a souvent emmenée avec elle sur les terrains de jeux. Il y a d’ailleurs une très bonne équipe de là d’où tu viens. La Bulgarie a remporté la dernière coupe du Monde il y a deux ans.

Ellis se contenta d’accueillir les informations d’un haussement de sourcils, comme pas convaincu.

- D’où est-ce que tu es originaire exactement ? récidiva Lily.

- C’est encore pour meubler la discussion ?

- Oui, fit-elle en haussant les épaules. C’est souvent comme ça que les gens font connaissance, même si dans notre cas, ça va faire bientôt huit mois que nous nous connaissons.

Ellis détourna la tête, par ennui ou par refus, mais Lily insista comme si elle n’avait rien remarqué :

- Tu sais, j’ai un peu réfléchi au sujet de notre amitié.

Ellis continua de se conduire comme s’il ne comprenait pas la langue dans laquelle elle s’exprimait.

- Je crois savoir pourquoi ça me plaît d’être amie avec toi...

- Dis toujours, répondit-il froidement.

- Tu es l’une des rares personnes à ne pas t’intéresser à ma famille, à mon père plus particulièrement. Dès le premier jour. Tu... ne m’as pas sauté dessus pour me poser des questions à son sujet comme le font tous les autres en apprenant mon nom.

- Les autres font ça ? intervint Ellis, presque amusé.

- Oui... C’est d’ailleurs sûrement pour ça que je n’ai jamais vraiment noué d’amitié avec les élèves de Poudlard...

- Mais peut-être que les gens finiraient par se lasser de te poser des questions sur ton père et s’intéresseraient à toi au bout d’un moment ? Comment fait ton frère ?

- Mes frères assument mieux notre nom que moi, répondit-elle d’un ton abrupt afin de clore le sujet suite à sa remarque judicieuse.

- Et j’imagine que c’est aussi pour cette raison que tu t’entends si bien avec Scorpius. Les Malefoy ne doivent pas beaucoup s’intéresser à la vie de l’Élu.

- Détrompe-toi, fit Lily en grimaçant, il est arrivé à Scorpius de me questionner sur mon père bien plus souvent que toi !

- Pour te demander quoi ?

- Oh, les trucs habituels, des détails sur la bataille...

- Alors je n’avais pas complètement tort, renvoya Ellis. Ton intérêt pour lui n’est sûrement pas étranger au fait que vos familles ne peuvent pas se supporter.

- Je peux m’intéresser à Scorpius autrement que pour faire enrager mon père ! riposta Lily. Mais c’est assurément le genre de raison qui doit complètement t’échapper !

Ils se turent. La musique était devenue plus calme et les couples dansaient maintenant serrés au milieu de la salle. Son agacement suffisamment dissipé, Lily déposa son verre vide avant d’oser embrayer sur un autre sujet :

- Est-ce que tes parents étaient à Poudlard ?

Cette fois, Ellis sembla tellement étonné qu’il en oublia presque de faire comme s’il ne l’était pas. Satisfaite de l’effet de sa question, Lily continua :

- Moi aussi, j’aime jouer au jeu des observations, même si personne ne m’a appris la légilimancie. Tu m’avais dit que tes parents n’avaient pas d’accent, j’en ai donc déduit qu’ils ne venaient pas d’Europe du Nord. Tu as aussi dit que tu ne les avaient pas bien connu. Sur quoi, tu te pointes à Poudlard pour faire je ne sais quelles recherches. J’en ai conclu, finit-elle sans lâcher son principal indice, que tu venais faire des recherches sur tes parents, anciens élèves de Poudlard.

Lily s’efforça de regarder au loin, vers la foule mouvante, sans céder - surtout pas - au regard d’Ellis qu’elle sentait pourtant étroitement braqué sur elle et ajouta :

- Alors, je chauffe ou je refroidis ?

- Tu chauffes.

- Et je parierais aussi qu’ils étaient à Serpentard...

- Là, tu brûles.

Sans céder à l’envie de voir quelle forme de réaction pouvait alors se peindre sur le visage d’Ellis, Lily continua de regarder fixement devant elle et de cacher son léger sourire triomphal.

- Qu’est-ce que tu fais ? s’exclama-t-elle en se sentant tout à coup entraînée par la main vers la piste.

- Je m’efforce de jouer mon rôle, répondit Ellis avec défi en commençant à la faire danser, une main posée sur sa taille tandis que l’autre tenait toujours fermement la sienne.

N’ayant pas anticipé ce cas de figure non plus, Lily se laissa conduire sans bien comprendre ce qui se passait, n’osant croiser les yeux noirs pourtant toujours fixés sur elle.

- Essaye d’y mettre aussi un peu du tien, murmura son cavalier en se penchant à son oreille d’une façon qui aurait pu être interprétée tout autrement par ceux qui le voyaient faire, ton petit ami vient d’arriver.

- Où est-il ? fit-elle avec un brusque mouvement de recul avant de lancer un regard circulaire.

- Il est à l’étage, répondit Ellis, et là, c’est toi qui n’es plus guère convaincante.

- Tu t’attendais à quoi ? rétorqua-t-elle en levant discrètement la tête vers la coursive.

Elle mit un moment à apercevoir Scorpius. Il descendait les marches, doucement, les mains dans les poches de son costume, entièrement blanc. Il ressemblait à l’un de ses paons albinos, à la différence près qu’il faisait en sorte de ne pas être vu. Pourtant Lily ne pouvait voir que lui à ce moment-là.

De son côté, Scorpius ne paraissait pas encore l’avoir remarquée. Elle manqua le rythme de la danse. Elle n’était de toute façon plus dans la danse. Lorsqu’il parvint en bas de l’escalier, plusieurs têtes se tournèrent vers lui. Certains se hâtèrent d’aller à sa rencontre. De là où elle se trouvait, Lily put à peine le distinguer se mêler à ses invités, parler, sourire, passant de groupe en groupe, de couple en couple. Beaucoup de garçons lui serraient la main amicalement, les filles souriaient bêtement.

Ce fut alors, et rétrospectivement très tardivement, que Lily réalisa qu’il n’avait pas de cavalière. Elle s’arrêta même de danser ce faisant. Devant elle, Ellis s’était immobilisé aussi et continuait de la regarder sans rien dire parmi les couples en mouvement. Elle s’en voulut, à un point qu’elle n’aurait pas été capable de prévoir mais n’osa toujours pas croiser son regard.

- Ne t’en fais pas, dit-il en s’avançant encore près de son visage. Je ne m’étais pas attendu à autre chose que ça.

Les yeux noisettes vinrent tout de même aux noirs. Pouvait-il percevoir en elle à la fois gratitude et remords ?

- Passe une bonne soirée, chuchota Ellis avant de la libérer et de s’éloigner.


Dernière édition par Nausicaa le Jeu 26 Mar - 18:44, édité 1 fois

_________________
"I don't drink coffee I take tea my dear."

avatar
Nausicaa
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 5786
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 40
Localisation : Right here, right now!

http://www.le-prince-de-sang-mele.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Syrinx le Jeu 26 Mar - 14:43

Enfin la fête de Scorpius !
et comme prévu, les ennuis d'un trio amoureux qui commencent : le remords

le manoir a l'air très joli, très.... grand surtout. Sera-t-on un jour d'où vient la fortune des Malefoy ? (oui parce que je suppose que les affaires ont dues être quelque peu ralenties après la guerre)
Génial d'avoir placé les paons... je n'attendais qu'eux. Et Scorpius quand même, ou plutôt sa réaction... (mais là un peu raté)
Par contre, euh... je suppose que la grand mère de Scorpius n'est pas là pour faire jolie dans le décor. Quel rôle vas-tu lui faire jouer ? je doute qu'elle soit du genre mamy-gateau... alors quoi ? la vieille garde conservatrice, outrée de voir des élèves d'autres maison que Serpentard ? la cause du retour de Severus ? (pas de bon augure pour Lily ça...)

enfin réponses au prochain chapitre, voire même chapitreS. Mais tarde pas trop quand même... Lily ne peut pas rester ainsi entre remords et gratitude. Pas plus que les lecteurs ne peuvent rester sans réponse sifflote

_________________
L'ambre et le jais



chapitre 21
 
avatar
Syrinx
thé noir
thé noir

Messages : 2696
Date d'inscription : 14/01/2008
Age : 35
Localisation : au milieu des fuites, pour changer !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 21 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 12 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum