Sites sociaux

Twitter à rajouter
Post-it
Bilan du Site Fondus :

Mise en commun des documents
Design du site en attente
Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier

Derniers sujets
» Travail de Chiara
Jeu 19 Oct - 11:12 par chiara

» Des Animaux de Toile
Lun 8 Mai - 11:05 par Apsara

» Galerie de Luna Pensive
Mer 12 Avr - 13:18 par chiara

» L'Ambre et le Jais [fic en cours]
Jeu 1 Sep - 10:17 par Apsara

» Les références non celtiques dans Harry Potter
Mer 8 Juin - 14:00 par Apsara

» Galerie d'Apsara
Mer 23 Déc - 8:38 par Apsara

» Galerie d'Yxanne
Lun 22 Déc - 8:10 par Circée

» Bienvenue chez les Fondus !
Mar 22 Juil - 8:29 par Apsara

» De l'Amour ou le cas Voldemort
Sam 22 Juin - 20:41 par chiara

» Au temps pour tous. Reconstructions-
Mar 14 Mai - 14:23 par Luna Pensive

Sondage

Doit-on garder un seul topic ou demander un topic par membre pour les présentations

60% 60% [ 6 ]
40% 40% [ 4 ]

Total des votes : 10


Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Page 4 sur 21 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 12 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Syrinx le Jeu 26 Mar - 14:43

Enfin la fête de Scorpius !
et comme prévu, les ennuis d'un trio amoureux qui commencent : le remords

le manoir a l'air très joli, très.... grand surtout. Sera-t-on un jour d'où vient la fortune des Malefoy ? (oui parce que je suppose que les affaires ont dues être quelque peu ralenties après la guerre)
Génial d'avoir placé les paons... je n'attendais qu'eux. Et Scorpius quand même, ou plutôt sa réaction... (mais là un peu raté)
Par contre, euh... je suppose que la grand mère de Scorpius n'est pas là pour faire jolie dans le décor. Quel rôle vas-tu lui faire jouer ? je doute qu'elle soit du genre mamy-gateau... alors quoi ? la vieille garde conservatrice, outrée de voir des élèves d'autres maison que Serpentard ? la cause du retour de Severus ? (pas de bon augure pour Lily ça...)

enfin réponses au prochain chapitre, voire même chapitreS. Mais tarde pas trop quand même... Lily ne peut pas rester ainsi entre remords et gratitude. Pas plus que les lecteurs ne peuvent rester sans réponse sifflote

Syrinx
thé noir
thé noir

Messages : 2713
Date d'inscription : 14/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Leïa Tortoise le Jeu 26 Mar - 15:32

Très intéressantes déductions de Lily au sujet d'Ellis... Et l'attente de la suite, bien évidemment!!

Passons au pinaillage:

Pas moins de deux cent personnes devaient être présentes, tous élèves de Poudlard pour autant qu’elle put en juger. Elle fût même étonnée de réaliser que nombre d’entre eux n’étaient pas exclusivement Serpentard et s’en réjouit.
Mal tourné: "nombre d'entre eux n'étaient pas exclusivement Serpentard", littéralement ça veut dire que beaucoup d'entre eux sont de plusieurs maisons à la fois sifflote
l'assistance n'était pas exclusivement serpentard, ou bon nombre n'étaient pas serpentard.

Un paon albinos venait d’apparaître sur le faîte des arbres taillés droits, sa longue traîne, parfaitement blanche.
je trouve que la dernière virgule est de trop.

sourire triomphale.
triomphal

Vouala! A bientôt pour la suite!
avatar
Leïa Tortoise
thé noir
thé noir

Messages : 2059
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 31
Localisation : Parisie

http://totitree.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Nausicaa le Jeu 26 Mar - 18:54

Leïa Tortoise a écrit:
Un paon albinos venait d’apparaître sur le faîte des arbres taillés droits, sa longue traîne, parfaitement blanche.
je trouve que la dernière virgule est de trop.
Oui, effectivement. C'est parce que j'ai supprimé une bout de phrase au dernier moment, phrase qui insistait sur l'analogie avec la robe de mariée (mais c'était assez explicite m'enfin voila sans). J'ai viré la virgule arapède... Content

sourire triomphale.
triomphal
Clignote Mais oui... Et dire que j'ai soutenu à Bill que le mot était invariable... (et qu'il m'a cru ! tongue ). Où est-ce que j'ai bien pu aller chercher ça ?... scratch

Merci ! Passons au contenu du contenu...

Syrinx a écrit:et comme prévu, les ennuis d'un trio amoureux qui commencent : le remords
Rolling Eyes

Sera-t-on un jour d'où vient la fortune des Malefoy ?
Si tu sous-entends, "dans cette fic", c'est pas impossible que l'explication vienne un jour ou l'autre...

Par contre, euh... je suppose que la grand mère de Scorpius n'est pas là pour faire jolie dans le décor.
Comme tu supposes bien, Syrinx... sifflote

Lily ne peut pas rester ainsi entre remords et gratitude. Pas plus que les lecteurs ne peuvent rester sans réponse sifflote
J'fais en sorte de... (mais, bon, ya beaucoup de trucs à faire, en ce moment... Plus des débuts de maladie chez les enfants... vive le pollen... blasé ).

Très intéressantes déductions de Lily au sujet d'Ellis...
N'est-il pas ?... m'enfin voila

Content

Bisou Bisou
avatar
Nausicaa
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 5822
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 41
Localisation : Right here, right now!

http://www.le-prince-de-sang-mele.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Apsara le Jeu 26 Mar - 21:50

Autres petits détails qui ne sont probablement pas là " pour faire joli" :
Un garçon de sixième année, en costume vert émeraude, les dépassa en courant sans faire cas d’eux
M'est avis qu'on entendra parler de lui...
Les lieux ont été condamnés juste après sa mort. Je crois que c’est le professeur Dumbledore - enfin, son portrait - qui a demandé à ce que ce soit fait.
Content Pas un hasard non plus, sans doute...
drunken Aaaahhh, la fête de Scorpius....bien un truc de filles, ça !
Ca me fait penser à l'adaptation au cinéma de "Rebecca" de Daphné du Maurier, la version Hitchcock (1940) : luxe dans un manoir angoissant...

_________________

"In tasso veritas"

               
" Ce serait encore plus beau si je pouvais le montrer à quelqu'un" (Samivel)

Y'a des jours "avec" et y'a des jours "sans". Les jours "sans", faut faire avec...
avatar
Apsara
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 6553
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 68
Localisation : Entre mes deux oreilles...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Nausicaa le Jeu 26 Mar - 22:49

Apsara a écrit:Autres petits détails qui ne sont probablement pas là " pour faire joli" :
Un garçon de sixième année, en costume vert émeraude, les dépassa en courant sans faire cas d’eux
M'est avis qu'on entendra parler de lui...
Tu serais déçue si je te répondais qu'en fait, si ? (A vrai dire, cette scène sert bien à quelque chose mais pas tout à fait dans le sens où tu l'entends... Bon, oui... J'ai encore parlé pour rien dire... Embarassed (Faudra me reposer la question plus tard, en fait. Ma réponse aura des chances d'être plus claire...).

Après, les autres "détails là pour faire jolis", j'dis rien... m'enfin voila

Aaaahhh, la fête de Scorpius....bien un truc de filles, ça !
Arf ! Oui et non. Moi, c'est exactement le genre de "truc" que je déteste... silent (C'est en partie pour ça que je ne suis pas mariée... sifflote Oui, je sais, ya de grosses lacunes dans mon "côté fifille"... Razz ).

Ca me fait penser à l'adaptation au cinéma de "Rebecca" de Daphné du Maurier, la version Hitchcock (1940) : luxe dans un manoir angoissant..
Ah tiens, j'connais pas... M'en va jeter un zieux... (mais un seul, si c'est angoissant). EDIT : Cool, il est sur YouTube ! Smile

Bisou
avatar
Nausicaa
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 5822
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 41
Localisation : Right here, right now!

http://www.le-prince-de-sang-mele.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par estelle from LR le Ven 27 Mar - 9:24

Apsara a écrit:Ca me fait penser à l'adaptation au cinéma de "Rebecca" de Daphné du Maurier, la version Hitchcock (1940) : luxe dans un manoir angoissant...

C'etait super ce film. Il etait vraiment tres fidele au livre, et c'est vrai que c'est relativement angoissant. J'adore la scene ou la jeune Mme de Winter descend les escalier pour la fete costumee et qu'elle est habille exactement comme Rebecca pour la derniere fete qui avait eu lieu a Menderley... Et tout ca a cause de la principale femme de chambre/gouvernante.... la megere....
avatar
estelle from LR
thé oolong
thé oolong

Messages : 881
Date d'inscription : 14/01/2008
Age : 34
Localisation : Cardiff

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Apsara le Ven 27 Mar - 20:37

Moi, la scéne qui me fait réver , c'est la visite de la chambre de Rebecca : les rideaux de 5m. (?) de haut gonfllés par le vent , les tiroirs plein de lingerie fine, la coiffeuse et ses accessoires précieux...Sur "YouTube" c'est l'extrait N°7.
Tiens, j'm'en vas en parler plus longuement dans le topic "livres".

_________________

"In tasso veritas"

               
" Ce serait encore plus beau si je pouvais le montrer à quelqu'un" (Samivel)

Y'a des jours "avec" et y'a des jours "sans". Les jours "sans", faut faire avec...
avatar
Apsara
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 6553
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 68
Localisation : Entre mes deux oreilles...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Nausicaa le Mer 1 Avr - 23:33

Bon, le chapitre suivant est finalement au rendez-vous. Very Happy (Mais mon avance en chapitres se réduit de plus en plus...).

Bonne lecture ! Content


******* CHAPITRE 21 : PERSPECTIVES *******

Version imprimable


Lily suivit Ellis des yeux vers la terrasse et jusqu’à ce qu’il disparaisse au dehors. Soudain la musique s’arrêta et autour d’elle, les mouvements des danseurs prirent fin également. Des applaudissements succédèrent.

Sur la scène improvisée, le chanteur venait de céder sa place à Scorpius. Ce dernier prononça quelques paroles de remerciements, souhaita à tout le monde une bonne soirée et s’éclipsa très vite.

Le Diable reprit alors son show avec une interprétation très particulière de Joyeux Anniversaire, et comme la salle s’agitait à nouveau, Lily recula en périphérie de la piste de danse.

Au dehors, la nuit était à présent complètement tombée. Au-delà de la terrasse, le jardin se révélait à la lueur diffuse de la lune décroissante à laquelle s’ajoutaient de petites lumières épousant les tracés rectilignes des plantations.

- Lily.

Entendre son prénom ainsi prononcé par Scorpius laissait deviner, par les douces intonations de sa voix, qu’il s’agissait plus que d’un simple salut, un étonnement mêlé de contentement. Avec peut-être aussi une pointe de repentir... Comment était-il possible d’interpréter autant de choses dans une si petite parole ?

Un ange. Voilà ce qui lui vint à l’esprit – fort troublé – lorsqu’elle se retourna vers lui, toute barrière devenant dès lors positivement perméable.

- Même si je me doute qu’on a déjà dû te le dire ce soir, déclara-t-il en la dévorant des yeux, tu es magnifique...

La chaleur qui monta au visage de Lily bloqua un court instant toute forme de réponse verbale. Puis, sans pouvoir baisser le regard face aux iris gris teintés de bleu comme s’ils absorbaient les nuances de sa robe, elle retrouva miraculeusement l’usage de la parole :

- Merci. Je pourrais aisément te retourner le compliment.

Un mince sourire, ravageur, se dessina au coin de la bouche de Scorpius, avant de se transformer en un petit ricanement.

- Ne me dis pas que tu as passé outre la permission de ton père pour venir ce soir.

Lily replongea soudain dans le rendez-vous de la veille et les accusations faites aux Malefoy, mais s’efforça de continuer à les mettre de côté. Le trouble qui voila un instant son visage modifia pourtant le sourire de Scorpius.

- Tu es vraiment venue en douce ? insista-t-il, maintenant soucieux.

- Non, finit par répondre Lily en prenant un petit air malicieux, je ne suis pas suicidaire ! Il m’a donné sa permission, finalement.

Mais alors que les traits de Scorpius se détendaient, elle continua :

- Tu m’en aurais cru capable ?

- Je ne sais pas, fit-il en l’étudiant. Peut-être... Mais c’est mieux ainsi, assurément. Que ton père ait enfin fini par accepter.

- Oui, se contenta d’ajouter Lily en refoulant une dernière fois ses pensées récalcitrantes.

Ainsi qu’il le laissait sous-entendre, cette permission portait effectivement au-delà d’une simple soirée. Ce changement de situation était une des meilleures choses qui leur soit arrivée, comme si le dernier obstacle à leur relation venait enfin de tomber. Les semaines précédentes et l’amertume depuis leur rendez-vous manqué de la Saint-Valentin, tout s’envolait comme par magie.

- Viens, proposa Scorpius en l’invitant à faire quelques pas sur la terrasse, c’est trop bruyant ici.

N’hésitant qu’un bref instant, Lily objecta tout de même :

- Et ta cavalière ?

- Je n’ai pas de cavalière. Je suis l’hôte et je ne suis pas censé danser mais m’occuper de mes invités.

- Oh... fit-elle pensive.

- Enfin, ça... c’est la raison officielle. En réalité, je n’aurais pas voulu d’autre cavalière que toi.

Une autre délicieuse décharge parcourut le corps de Lily. Elle avança près de lui sur la terrasse en regardant droit devant pour ne pas avoir à montrer son teint probablement écarlate.

- Mais, je pourrais à mon tour te retourner la question, ajouta Scorpius. Et ton cavalier ?

Lily lui jeta un rapide coup d’œil, ne sachant pas si elle devait mentionner ou non la venue d’Ellis.

- Où est le petit Prince ? continua-t-il alors sur un ton faussement anodin en balayant du regard les environs.

- Alors, tu l’as vu... pensa-t-elle tout haut, à voix basse. J’ai demandé à Ellis de venir parce que je pensais... Il fallait être accompagné et... Enfin, peu importe. De toute façon, il est parti.

- Alors c’était simplement parce que tu croyais que l’entrée à ma fête te serait refusée si tu étais arrivée seule ?

Lily acquiesça en se gardant bien de donner l’autre raison de son geste. Parvenus à l’extrémité de la terrasse, Scorpius se tourna vers elle, moitié perplexe, moitié amusé.

- En tout cas, on peut dire que tu as des goûts très étranges.

Elle préféra ne pas relever la remarque et continua d’avancer à ses côtés. Ils descendirent lentement les marches de l’escalier qui menait au jardin et se dirigèrent vers la fontaine. Comme le long des allées de buis, des torches étaient plantées à même le sol de graviers et éclairaient l’édifice, haut d’environ trois mètres. Scorpius s’immobilisa devant le large bassin arrondi, surmonté de deux coupoles et contempla un moment le fin rideau d’eau qui s’en déversait, bruissant et scintillant. Lily frissonna.

- Tu as froid ? s’inquiéta-t-il aussitôt. Tu préfères peut-être que nous retournions à l’intérieur ?

- Non, non, assura Lily en frottant ses bras découverts, c’est juste que près de l’eau, l’air semble plus frais.

Mais Scorpius avait déjà entrepris de dégrafer sa veste avec l’intention manifeste de la lui offrir.

- Merci, l’arrêta-t-elle en insistant. Mais ça va aller, je t’assure.

- Comme tu voudras, dit-il en réajustant son costume. Éloignons-nous d’ici et marchons, dans ce cas.

L’atmosphère était réellement douce, et calme. Leurs pas lents crissaient à peine sur le gravier. La musique continuait de les environner, plus discrète, moins agressive que dans le manoir, alors que les voix de la foule n’étaient déjà plus audibles. Il s’engagèrent dans une allée bordée de murs de charmilles, comme dans un labyrinthe miniature et un nouveau paon blanc croisa leur chemin au détour d’un angle droit. Lily s’arrêta, d’abord surprise, puis soupira encore d’admiration en demandant :

- Combien y en a-t-il ? Ils sont si beaux. Ce doit être rare, ce genre d’oiseaux...

- C’est mon arrière grand-père qui en a commencé l’élevage. Du couple initial, il doit y avoir maintenant une bonne cinquantaine de descendants, si ce n’est plus.

Devant eux, l’oiseau commença de déplier sa longue traîne immaculée avant de s’éloigner en une course singulièrement lente.

- Celui-là a dû être perturbé par la fête, ajouta Scorpius. Á cette heure-là, ils sont censés dormir. Regarde.

Il indiqua à Lily un immense frêne au bout de la haie, devant eux. Dans l’épais feuillage se distinguaient en effet plusieurs paons lovés dans leur plumage clair.

- Contrairement à ce que beaucoup de gens croient, continua Scorpius en reprenant la marche, les paons blancs ne sont pas albinos. Leur couleur est due à une autre particularité génétique appelée le leucistisme. Tu vois, dit-il en tendant le doigt vers celui qui se sauvait devant eux, leurs yeux ne sont pas rouges.

- Peu importe leur particularité génétique, commenta Lily, ils sont magnifiques...

L’oiseau replia son plumage et prit son élan pour s’envoler sur la haie, avant de se percher sur le frêne parmi les siens. Lily et Scorpius continuèrent leur promenade le long des pelouses désertes brodées de buis. Si Scorpius était décidé à lui faire ainsi visiter tout le jardin, Lily songea qu’ils n’auraient probablement pas assez d’une seule nuit.

- C’est vraiment immense, ici, dit-elle en se retournant vers le manoir, déjà loin derrière eux. Ce domaine appartient à ta famille depuis longtemps ?

- Depuis très longtemps, oui. Tout ça, dit-il en faisant un geste circulaire, a été construit il y a plus de trois siècles, par mon ancêtre Brutus Malefoy.

- Trois siècles !

- Et demi, pour être exact. Brutus Malefoy était un proche de Charles II. Tu as probablement dû passer devant son portrait lorsque tu es arrivée.

- Surement, répondit Lily intriguée. Il y avait tellement de tableaux, j’avoue que je n’ai pas fait très attention. Mais, Charles II était un roi moldu. Comment se fait-il que ton ancêtre...

- Ils se sont rencontrés en France, coupa Scorpius. C’était avant que Charles II ne devienne roi, pendant son exil, suite à la Révolution. Et effectivement, c’était un roi moldu. Mais cette rencontre « sorcier-Moldu » fait partie de celles qui ont compté dans l’histoire des deux communautés...

Comme s’il avait perçu l’air déconcerté de Lily suite à sa dernière remarque, Scorpius reprit aussitôt :

- Tout ça serait bien trop long à t’expliquer maintenant, mais je me ferai un plaisir de le faire une prochaine fois.

- Volontiers, fit-elle ravie à l’idée du nombre d’heures qu’ils allaient devoir passer ensemble pour couvrir ainsi toute l’histoire des Malefoy. Á ce propos, est-ce que c’est ta grand-mère que j’ai vue tout à l’heure, dans la salle de bal ?

- Si tu as vu quelqu’un ce soir, ça ne pouvait être qu’elle ou bien ma mère.

- Dans ce cas, il devait bien s’agir de ta grand-mère. Je pense que j’aurais reconnu ta mère pour l’avoir entrevue une fois ou deux à la gare de King’s Cross.

Lily médita un instant sur l’identité de la personne qu’elle avait donc aperçue plus tôt : Narcissa Malefoy, la femme qui avait fait en sorte que la vie de son père soit épargnée, des années auparavant. Presque immédiatement, une nouvelle pointe de souvenir, plus récente, se mit à la piquer malgré elle. Elle demanda :

- Ton père n’est pas là ?


Dernière édition par Nausicaa le Dim 5 Avr - 18:35, édité 3 fois
avatar
Nausicaa
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 5822
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 41
Localisation : Right here, right now!

http://www.le-prince-de-sang-mele.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Nausicaa le Mer 1 Avr - 23:33

- Non, répondit Scorpius comme si l’information ne lui importait pas le moins du monde. Il est en voyage d’affaire avec mon grand-père, quelque part dans le sud des États-Unis. La maison est souvent vide, ça change un peu de la voir ainsi remplie...

- Oh ! s’exclama alors Lily en repensant au motif de la fête et en plongeant la main à l’intérieur de sa petite pochette. Bon anniversaire !

Scorpius stoppa sa marche, visiblement étonné de la voir lui tendre un paquet emballé de papier brun, de deux fois la taille de son sac.

- Sortilège d’Extension, expliqua-t-elle en remettant sa pochette en place.

- Je connaissais, intervint Scorpius, ça n’est pas à cause de ton sac. C’est... ton cadeau. Il ne fallait pas. Tu sais...

- Oui, je sais, tu as déjà tout ce qu’il te faut. Mais je n’ai pas l’habitude de me rendre à une fête d’anniversaire les mains vides.

- Et bien, en réalité, fit-il remarquer en s’avançant près d’elle, j’avais effectivement besoin de quelque chose avant de te trouver ici ce soir...

Leurs mains s’effleurèrent lorsqu’il tendit la sienne pour prendre le paquet. Lily eut soudain un peu de mal à soutenir le regard argentin.

- Merci.

- Tu ne l’ouvres pas ?

- La date de mon anniversaire n’est que dans trois jours.

- Dans ce cas, je préfère te dire que c’est juste un livre sur le Quidditch, histoire que tu ne sois pas trop déçu quand tu l’ouvriras seul.

- Pourquoi est-ce que je devrais être déçu ?

- Et bien... C’est un peu classique comme cadeau, s’excusa-t-elle avec un pâle sourire. N’importe qui d’autre aurait pu y penser. Je n’ai malheureusement pas eu le temps d’aller t’acheter un cadeau plus... personnel.

Scorpius se contenta de continuer à la regarder un long moment en affichant un air plus que satisfait.

- Ça n’en reste pas moins une bonne idée, déclara-t-il enfin en se remettant en marche. Le Quidditch est quelque chose que nous partageons, toi et moi... (Il s’interrompit un instant). Ça va vraiment me manquer, de ne plus pouvoir jouer avec toi l’an prochain.

- Moi aussi, avoua tristement Lily.

Le silence les accompagna pendant d’interminables secondes entre les chambres de verdure. La musique n’était à présent qu’un doux chuchotement lointain, le morceau joué alors semblait lent.

- Tu veux danser ? proposa Scorpius.

- Ici ? objecta Lily alors qu’elle en mourait d’envie.

Mais Scorpius avait déjà déposé son livre encore emballé sur un banc de pierre sculpté. Il s’avança ensuite vers elle et prit sa main dans la sienne tandis qu’il passait lentement son autre bras autour de sa taille. Les yeux dans les yeux, ils se serrèrent l’un contre l’autre et ébauchèrent quelques pas de danse. Le rythme doux, malhabile, contrastait avec les battements effrénés du cœur de Lily, martelant à ses oreilles.

Elle sentit la main de Scorpius remonter doucement le long de son dos et frissonna encore lorsqu’elle passa sur sa peau nue. Délicatement, il retira la baguette qui maintenait ses cheveux sur sa nuque pour les libérer en une vaporeuse cascade rousse. Il passa doucement la main dans sa chevelure, répandant autour de ses épaules les fines mèches qui étaient restées accrochées autour de son visage et de son cou. Il caressa du pouce le bas de sa joue, comme s’il redoutait de la casser, et attira son visage au sien.

- Ne la touche pas, Malefoy !

La voix mate d’Ellis avait surgi en même temps que lui dans le dos de Scorpius.

- Qu’est-ce que tu fiches ici ? fit Lily, déboussolée, en réalisant qu’il pointait sa baguette sur eux. Tu as perdu la tête ?

- Je crois que c’est plus exactement sa cavalière, qu’il a perdu, rectifia Scorpius en ricanant.

Outre ses mains - qu’il avait jugé bon d’écarter, la baguette de Lily toujours dans l’une d’elles - il n’avait pratiquement pas bougé et se tenait toujours tout près. Son visage affichait un air sûr de lui, presque effronté, comme si la situation l’amusait profondément. Á environ trois mètres derrière lui, Ellis était figé dans une expression de défi et de haine.

- Ellis, lança-t-elle, complètement sidérée, baisse tout de suite cette baguette.

- Pas avant qu’il ne t’ait rendu la tienne, gronda Ellis, les yeux soudés à sa cible.

- COMMENT ? Tu ne vas pas t’y mettre aussi !

Sa réflexion sembla dans un premier temps n’affecter ni l’un ni l’autre des deux garçons.
Puis Scorpius se mit à nouveau à rire, plus fort, avant de prendre la parole :

- Je n’ai rien contre le fait de rendre sa baguette à Lily, seulement je serai désarmé une fois que je l’aurai fait.

- Vous n’avez tout de même pas l’intention de vous battre ? protesta Lily en faisant aller son regard de l’un à l’autre.

- Si ton ami me permet de donner mon avis, intervint encore Scorpius, je préfèrerais moi aussi ne pas avoir à le faire (Ellis expira dédaigneusement derrière lui). Du moins, pas ce soir. Il faut bien avouer que c’est le genre de chose qui a le don de gâcher une fête.

Lily l’observa plus longuement, interdite. Scorpius la fixait toujours avec des yeux brillants et se retenait à présent de rire en se mordillant la lèvre inférieure. Elle tendit alors une main vers lui dans laquelle il vint instantanément déposer la baguette.

Comme Ellis ne bougeait pas, elle leva ensuite machinalement sa baguette dans sa direction.

- Non, l’arrêta doucement Scorpius en caressant son bras du bout des doigts. Je tiens réellement à ce que la fête ne soit pas gâchée.

Puis, sans ôter sa main, il pivota lentement pour se retourner face à Ellis.

Ce dernier s’obstina à le tenir en joue et les deux adversaires se jaugèrent un très long moment.

- Rentre chez toi, maintenant, somma Scorpius. Ta présence n’est plus nécessaire.

Ellis déporta brièvement ses yeux sur Lily, comme s’il tenait à l’entendre confirmer ces mots. Pour toute réponse, elle s’efforça de ne pas ciller, bien que l’attaque fut percutante.

- Fais attention, Malefoy, menaça-t-il en revenant sur lui. Fais très attention...

Lily ne pouvait plus le voir mais devina le sourire narquois qui avait dû se former sur le visage de Scorpius lorsqu’il répondit d’un ricanement méprisant. Elle entrelaça ses doigts dans les siens et pressa légèrement pour lui signifier à son tour de laisser tomber.

Ellis fit alors volte-face d’un mouvement sec, sa cape virevoltant avec lui, et s’éloigna à pas vifs jusqu’à s’effacer dans l’ombre d’un haut rideau d’arbres, là où la nature reprenait ses droits.

Le couple demeura immobile plusieurs minutes durant, leurs mains toujours jointes, serrées autour de la baguette de Lily. Puis Scorpius détacha son regard de l’endroit où Ellis avait disparu et se retourna vers elle.

- Je suis désolée, dit Lily, navrée.

- Tu n’as pas à l’être, la rassura Scorpius en repassant son bras autour d’elle. Où en étions-nous ?

- Il me semble que j’étais sur le point de t’offrir un cadeau d’anniversaire un peu plus « personnel »...

Cette fois, leurs lèvres se trouvèrent pour ne plus se séparer avant une éternité. Et leurs baisers emportèrent Lily dans une vague de bonheur, lui faisant oublier toute forme de contrariété, ancienne comme récente...


Dernière édition par Nausicaa le Dim 5 Avr - 18:35, édité 1 fois
avatar
Nausicaa
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 5822
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 41
Localisation : Right here, right now!

http://www.le-prince-de-sang-mele.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Syrinx le Jeu 2 Avr - 10:31

ah lala, quel charmeur ce Scorpius... type idéal ou acteur ? nan parce que
Délicatement, il retira la baguette qui maintenait ses cheveux sur sa nuque pour les libérer en une vaporeuse cascade rousse.
ça parait suspect quand on connait l'opinion d'un certain ex-professeur censé être mort.
- Ne la touche pas, Malefoy !
idem pour Ellis... sauveur tombant à pic ou pieds dans le plat ?
j'avoue avoir du mal à décider. Scorpius parait sincère, mais si Ellis est bien ce que Lily croit qu'il est (et les lectrices aussi), je suppose qu'il est bien informé et donc il aurait raison...
Ou autres solutions : les Malefoy complotent bien mais Scorpius ne sait rien, il n'est qu'une marionnette et Ellis n'a tort qu'en partie
ou bien Ellis ne sait rien, c'est juste de la jalousie (ce qui ne serait pas non plus incompatible avec les autres hypothèses).

Bref vivement la suite
Bisou

_________________
L'ambre et le jais



chapitre 21
 
avatar
Syrinx
thé noir
thé noir

Messages : 2713
Date d'inscription : 14/01/2008
Age : 35
Localisation : au milieu des fuites, pour changer !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Nausicaa le Jeu 2 Avr - 17:56

héhé


(Pardon pour ce message-qui-sert-mais-alors-vraiment-à-rien, mais là, j'peux rien d... silent ).

Bisou
avatar
Nausicaa
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 5822
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 41
Localisation : Right here, right now!

http://www.le-prince-de-sang-mele.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Apsara le Jeu 2 Avr - 22:20

blasé Syrinx, t'éxagère !
Exactement ce que je voulais dire !
D'ailleurs...la baguette de Lily a-t-elle bien été achetée exeuprès pour elle chez Olivander ( ou son successeur...) ou bien est-ce..? scratch

_________________

"In tasso veritas"

               
" Ce serait encore plus beau si je pouvais le montrer à quelqu'un" (Samivel)

Y'a des jours "avec" et y'a des jours "sans". Les jours "sans", faut faire avec...
avatar
Apsara
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 6553
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 68
Localisation : Entre mes deux oreilles...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Nausicaa le Jeu 2 Avr - 22:57

Apsara a écrit:Syrinx, t'éxagère ! Exactement ce que je voulais dire !
Houh !!! Trop facile ! Apsara, c'est une recopieuseu ! ( sifflote ).

D'ailleurs...la baguette de Lily a-t-elle bien été achetée exeuprès pour elle chez Olivander ( ou son successeur...) ou bien est-ce..? scratch
Alors que là, déjà, il y a d'l'idée... m'enfin voila (Bonne ou pas, je me garderai bien de le préciser, mais de l'idée quand même ! Wink ).

Bisou
avatar
Nausicaa
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 5822
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 41
Localisation : Right here, right now!

http://www.le-prince-de-sang-mele.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Syrinx le Ven 3 Avr - 0:21

Syrinx, t'éxagère !
Exactement ce que je voulais dire !
privilège de la première à passer reviewer... cela dit tu connais la réponse que tu aurais eue... (réponse qui d'ailleurs se fait de plus en plus enigmatique...)

_________________
L'ambre et le jais



chapitre 21
 
avatar
Syrinx
thé noir
thé noir

Messages : 2713
Date d'inscription : 14/01/2008
Age : 35
Localisation : au milieu des fuites, pour changer !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Leïa Tortoise le Ven 3 Avr - 16:03

Rien à rajouter, bien trop de suspense et de questions dans l'air!

Par contre deux petites fautes:
qu’il s’agissait plus qu’un simple salut
que d'un

à le tenir en joug
en joue

Voilà!
avatar
Leïa Tortoise
thé noir
thé noir

Messages : 2059
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 31
Localisation : Parisie

http://totitree.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Nausicaa le Dim 5 Avr - 18:42

Leïa Tortoise a écrit:Par contre deux petites fautes
Merci ! Wink

Rien à rajouter, bien trop de suspense et de questions dans l'air!
OK... Rolling Eyes A la prochaine, alors ! Content
avatar
Nausicaa
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 5822
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 41
Localisation : Right here, right now!

http://www.le-prince-de-sang-mele.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Suzywa le Dim 5 Avr - 22:51

J'ai rattrapé mon retard et j'ai engouffré les trois derniers chapitres avec toujours autant d'appétit.
Si tout a été reviewé, j'ai bien aimé la relation Harry-Rogue telle que tu l'as décrite, Nau'.
Le temps qui a passé, la victoire de Harry et la découverte des souvenirs de Severus n'ont rien changé à la problématique de leur relation. Elle reste tendue, Harry est toujours réservé et Rogue reste agressif et insultant.
Le fossé ne s'est pas comblé.

Vivement la suite bien sûr !
avatar
Suzywa
thé noir
thé noir

Messages : 1000
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 57
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Nausicaa le Lun 6 Avr - 11:09

Suzywa a écrit:J'ai rattrapé mon retard et j'ai engouffré les trois derniers chapitres avec toujours autant d'appétit
Very Happy Du moment que tu ne fais pas d'indigestion ! Content

j'ai bien aimé la relation Harry-Rogue telle que tu l'as décrite, Nau'.
Le temps qui a passé, la victoire de Harry et la découverte des souvenirs de Severus n'ont rien changé à la problématique de leur relation. Elle reste tendue, Harry est toujours réservé et Rogue reste agressif et insultant.
Le fossé ne s'est pas comblé.
Je me suis longtemps demandée comment ces "retrouvailles" auraient pu être... Alors évidemment, il y a déjà le fait que si la relation avait changée du tout au tout, ça n'aurait pas été aussi plaisant pour nous d'y assister (parce qu'il faut bien avouer qu'on les aime comme ça, l'un et l'autre Wink ).
Pour autant, beaucoup de choses ont changé, à présent, puisque Harry "sait" (et que Rogue sait que Harry sait Rolling Eyes , pour Lily, pour lui, pour le bon côté, etc...). Il me semblait que si Harry avait dû voir s'envoler beaucoup de ses anciennes rancœurs s'agissant de Rogue, depuis toutes ces années (la preuve avec le nom de son second fils), il ne devait pas en être pareil pour Rogue. Bien au contraire. Ça a dû le rendre malade d'avoir à révéler certains de ses secrets à Harry.
Autant la sorte de trêve entre lui et le "fils de l'autre" aurait pu avoir lieu dans la cabane hurlante au moment de son agonie (si il y était vraiment passé, ce qu'il devait penser alors), autant maintenant qu'il doit à nouveau affronter le regard de Harry, ça doit le rendre encore plus acide. C'est en tout cas comme ça que je voyais les choses...
Et comme c'est encore un peu Rogue qui tient les rênes dans ce face à face, immanquablement, Harry continue de subir ses piques (même s'il ose un peu remettre les choses à leur place). En tout cas, il ne refuse pas tout ce qui vient de Rogue d'emblée, comme avant... Est-ce que c'est mieux ou moins bien pour lui ?... La suite le dira... Rolling Eyes

Oh, et sinon :
Si tout a été reviewé,
Pas tout, en fait... Mais c'est tant mieux pour l'intrigue... sifflote

Bisou


EDIT : Ça aurait pu être pire... Retrouvailles lol!
avatar
Nausicaa
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 5822
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 41
Localisation : Right here, right now!

http://www.le-prince-de-sang-mele.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Nausicaa le Mer 8 Avr - 22:42

Bonsoir ! Very Happy
Voici le chapitre 22 (qui se trouve être encore un peu long, maintenant que je le regarde de plus près... S'pas bon signe, parce que moins je coupe et moins j'ai de nombre de chapitre d'avance... Neutral Enfin bon...).
Bonne lecture ! Content



******* CHAPITRE 22 : APPARENCES *******

Version imprimable



- Nous avons à parler, tous les deux.

C’est en ces mots que Lily retrouva froidement Ellis à la rentrée en prenant place près de lui au cours de potions. Elle avait redouté cet instant, convaincue que la meilleure attitude à tenir aurait été de l’ignorer purement et simplement plutôt que de consacrer encore du temps et de l’énergie à lui faire savoir toute la colère qui l’animait. Mais en entrant dans la salle de classe, la solution des explications s’était imposée à elle, comme si une volonté profonde avait pris subitement la parole à sa place.

Ellis mit un sérieux moment à réagir, lui aussi visiblement favorable à la discorde sans autre forme de procès.

- Si c’est pour revenir sur ce qui s’est passé à la fête de Malefoy, maugréa-t-il finalement, tu peux faire une croix dessus.

- Non, ça n’est pas pour parler de ça, trancha Lily tout en disposant sur leur table le matériel nécessaire au cours.

Ellis lui décocha un regard torve qu’elle ignora magistralement, puis elle ajouta :

- Ici, après le dernier cours de la journée.

Il n’y eut pas de réponse ni plus aucune parole prononcée pendant le reste de la séance.
Á la sortie du cours, dans le couloir, Scorpius fondit sur Lily en l’embrassant d’une manière encore plus ostentatoire que depuis leur retour à l’école, la veille.

- Qu’est-ce que tu fais là ? lui demanda-t-elle lorsqu’elle put reprendre son souffle.

- Je t’attendais.

- Mais tu n’étais pas censé avoir cours de métamorphose ?

- Si, mais je me suis dépêché de venir à ta rencontre, dès la fin de l’heure.

Lily eut un petit rire enchanté, à peine mal à l’aise parmi les élèves de sa classe qui se retournaient sur leur passage.
Le constat du couple « Potter et Malefoy » par l’école entière n’avait a posteriori pas été aussi difficile à supporter que ce qu’elle s’était imaginé. La rumeur parcourait les couloirs depuis suffisamment longtemps pour ne plus étonner personne et la nouvelle officielle avait été largement propagée par les élèves présents le soir de la fête. D’autant que Lily et Scorpius s’étaient revus plusieurs fois pendant les vacances, s’habituant peu à peu à être ensemble avant de s’afficher en public. Et puis, outre le regard de son père - qui n’était heureusement plus à Poudlard ce trimestre -, aucun autre ne pouvait réellement incommoder Lily. Ou presque...

Lorsqu’Ellis quitta à son tour la salle de classe, il avança vers eux d’une démarche assurée, les yeux braqués sur Scorpius, et les dépassa sans rien dire.

- Ça ne serait pas un peu aussi pour lui, que tu étais là ? questionna Lily quand Ellis eut disparu dans les escaliers.

- Humpf, admit Scorpius avec une moue terriblement séduisante. Comment ça s’est passé, alors ?

- Bien. Nous ne nous sommes pas adressés la parole.

- Tu es sûre que tu ne préfères pas demander à Slughorn de modifier ton binôme ? Même si ça se passe « bien », je doute que ce soit la meilleure solution pour tes résultats en potions.

- Nous avons déjà expérimenté cette façon de travailler sans nous parler, Ellis et moi, expliqua Lily. Elle a fait ses preuves, il n’y a pas à s’en faire pour ça.

- Et pour le reste ? insista Scorpius. Tu sais, il vaudrait tout de même mieux...

- C’est très chevaleresque de ta part, le coupa-t-elle d’un air affable, mais sois tranquille, je gère...

Elle clôt le sujet avec un autre baiser, puis ils se pressèrent de rejoindre leurs classes respectives pour leur cours suivant.



Ellis fut bien évidemment présent au rendez-vous, en fin de journée. Lorsqu’elle l’eut rejoint dans la salle de potions déserte, Lily fit en sorte d’appliquer les charmes de protection nécessaires pour qu’ils ne soient pas dérangés.

- Un Collaporta assorti d’un Assurdiato, persifla Ellis en la voyant procéder. Pour un peu, on dirait que tu as peur que ton petit ami fasse une crise de jalousie s’il venait à apprendre cette entrevue.

- Ça te va bien de parler de crise de jalousie ! lança-t-elle en se retournant vers lui, bras croisés.

- Parce que tu penses qu’il s’agissait d’une crise de jalousie, l’autre soir ? fit-il en se mettant presque à rire.

- Qu’est-ce que c’était, alors ? éperonna Lily satisfaite de l’avoir amené exactement là où elle en avait l’intention. Une mise en garde ? Encore une ?

- Comment ça, « encore une mise en garde » ?

Lily s’approcha de lui, d’un pas décidé comme jamais.

- Á quel moment vas-tu te décider à jouer franc-jeu avec moi ?

Elle avait prononcé ces mots avec une sorte de dédain. Ellis, devant elle, se redressa lentement du bord du bureau sur lequel il était appuyé, sourcils froncés par la perplexité, mais ne dit rien.

- Un petit détail m’est revenu en mémoire pendant les vacances, continua Lily. Je savais bien que ton nom me disait quelque chose. Prince. C’était le nom de jeune fille de la mère de Severus Rogue. Il est mentionné dans quelques uns des livres parlant de lui. Et n’essaye pas de me faire croire que c’est une coïncidence, enchaîna-t-elle aussitôt en le voyant lever les yeux au ciel.

- Je n’essaye pas de te faire croire quoi que ce soit.

- Ça vaut mieux, parce que j’ai vu à quoi ressemblait Severus Rogue.

- Non, fit-il en secouant la tête, il n’existe aucun portrait de lui nulle part, tu l’as dit toi-même.

- Mais je ne l’ai pas vu en portrait, argua Lily.

Pour la première fois depuis qu’ils se connaissaient, Ellis céda et baissa les yeux devant elle. Cela ne dura qu’une minuscule fraction de seconde, mais il semblait réellement avoir été mis à mal.

- Mon père m’a montré l’un de ses souvenirs, enchaîna-t-elle alors. Mais pas l’un de ses vieux souvenirs d’école, non. Un souvenir beaucoup plus récent...

Ellis la fixait maintenant avec une intensité déroutante. S’il avait des notions de legilimancie comme Lily se l’était souvent imaginé - à plus forte raison maintenant - elle résista cette fois-ci à détourner la tête. Aurait-elle su dissimuler ses pensées qu’elle n’aurait de toute façon pas chercher à le faire.

- Il n’avait pas le droit, grommela-t-il entre ses dents. Ton père ne devait rien dire.

- Pourquoi ? insista Lily. Pour que personne ne sache que Severus Rogue n’était pas mort ?

Il ne répondit pas, se contentant de la dévisager d’un air glacial, si semblable à celui qu’elle avait vu dans la pensine.

- Et dans le même ordre d’idée, continua-t-elle d’une voix maîtrisée, personne ne devait découvrir que Severus Rogue avait eu un fils il y a une quinzaine d’années de cela, de peur que l’on apprenne cette survie...

Une ombre de stupeur sembla glisser sur le visage d’Ellis avant que le masque d’impassibilité qu’elle lui connaissait ne reprenne sa place. Mais l’armure avait été fissurée... Il se mit à marcher doucement entre les tables, pensif, et ce n’est qu’après un long silence qu’il daigna demander :

- Qui d’autre est au courant ?

- Pour toi ? Personne d’autre que moi. Je ne l’ai dit à personne.

- Et depuis quand ?

Lily hésita à répondre, se demandant soudain si Ellis était aussi capable de maîtriser le sortilège d’amnésie et s’il tenterait de l’utiliser sur elle le cas échéant. Trois rangées de tables plus loin, il se retourna vers elle dans l’attente d’une réponse. Elle obtempéra :

- J’ai vu le souvenir de mon père la veille de la fête de Scorpius.

Les images firent à nouveau surface dans sa tête, alors que sous ses yeux, Ellis serpentait toujours entre les tables. Comme il n’intervenait pas, elle poursuivit, inflexible :

- Votre ressemblance, votre regard, surtout... Le fait que tu n’aies jamais voulu assister à une séance du Club de Duel ou prendre ton repas dans la Grande Salle aux heures de pointe. Tout ça pour ne pas croiser Harry Potter, l’une des deux seules personnes encore présentes à Poudlard à avoir en mémoire une image de ton père à ton âge. D’ailleurs, je continue à me demander comment tu as pu t’y prendre pour que Slughorn n’ait pas constaté votre « air de famille »...

- Il l’a constaté, détrompe-toi, rétorqua Ellis. Seulement il lui manque toujours une donnée importante de l’équation.

- La survie de Severus Rogue.

- Exactement. Slughorn s’est ainsi parfaitement accommodé du lien de parenté avec la branche maternelle de Severus Rogue lors de mon admission à l’école.

- Tu veux dire qu’il te prend pour un quelconque petit cousin de ton père ?

- Bien évidemment. Que pourrait-il penser d’autre ?

- Oui, admit Lily tout en y réfléchissant. N’importe quel autre nom d’emprunt aurait certainement d’avantage mis la puce à l’oreille de Slughorn. En choisissant celui de Prince, en revanche, il n’avait plus de raison de douter de ton identité...

- Á mon tour à présent de te poser une question, fit-il ensuite en se remettant à marcher sans but dans la classe. Pourquoi ne m’as-tu pas fait part de tes étonnantes découvertes plus tôt ? Est-ce que tu as eu peur de ne plus pouvoir m’utiliser pour ton petit manège chez les Malefoy en me confiant tout ça avant ?

- Je ne t’ai pas utilisé ! mentit-elle. J’ai essayé de te tendre la perche le soir de la fête, et ce, même avant de nous rendre au Manoir Malefoy. Mais je n’en étais pas encore sûre à ce moment-là. C’est seulement lorsque que je t’ai vu t’en prendre à Scorpius, dans le jardin, que c’est devenu évident...

- Développe, la pressa-t-il, visiblement intéressé par son cheminement.

- Et bien, hésita Lily, ça faisait un certain temps que je croyais que la raison de ta présence à Poudlard était pour rechercher des informations sur ta famille. Quand j’ai réalisé votre lien, je n’étais pas encore certaine que tu sois avec Severus Rogue, de son côté, je veux dire. Mais étant donné que vous semblez avoir la même vision des choses s’agissant de la famille Malefoy...

Elle se tut dans l’espoir de donner à Ellis l’occasion de réfuter sa démonstration mais comme il n’avait pas l’air de vouloir prendre la parole, elle continua :

- Pourquoi est-ce que vous êtes revenus, ton père et toi ?

- La question vient-elle de toi ou de ton père ? demanda-t-il en retour.

- Je te l’ai dit, je n’ai parlé de toi à personne. Mon père ne sait pas.

- Mais tu tentes d’obtenir une réponse que se pose ton père, n’est-ce pas ?

- Je veux savoir pourquoi vous vous en prenez aux Malefoy.

- Oh, oui, suis-je bête ! lâcha-t-il acerbe. Ce n’est plus à Lily Potter que j’ai affaire, mais à la très possible future Lily Malefoy.

- Raison de plus pour que tu répondes, fit-elle sans se laisser démonter. Si tu t’inquiètes ne serait-ce qu’un minimum de ce qui pourrait m’arriver... Á moins que tu ne sois contraint de le faire par ton père ? C’est vrai, pourquoi devrais-tu obligatoirement te ranger à sa vision des choses et jouer un rôle dans une situation qui ne concerne que lui et son douloureux passé ?

Ellis renifla, toujours sarcastique, avant de déclarer d’une voix neutre :

- Les Malefoy ne sont que secondaires. Si je suis ici, c’est pour toute autre chose.

- Les Malefoy n’avaient pas l’air d’être une raison secondaire lorsque ton père est venu trouver le mien cet été !

- Ils le sont, pourtant.

- Excuse-moi d’éprouver un tout petit peu de difficulté à te croire sur parole !

- Je ne t’ai jamais menti.

- Ho ! s’exclama-t-elle en levant les yeux au ciel.

- Je n’ai fait que passer autour de la vérité.

- Mensonge par omission, c’est ça ?

- Si tu veux, répondit-il calmement. Quoiqu’il en soit, pourquoi continuerai-je à te mentir maintenant ?

- Très bonne question. Pour y répondre, tu n’as qu’à me dire ce qu’il en est exactement entre les Rogue et les Malefoy.

Ellis était revenu tout près d’elle et avait à nouveau planté ses yeux éteints dans les siens.

- Je ne peux pas.

Lily soupira d’agacement avant de récidiver :

- Alors peut-être que tu peux commencer par m’éclairer sur la véritable raison de ta présence ici ?

Cette fois, il sembla réfléchir à la question sans la balayer d’emblée.

- Est-ce que tu recherches quelque chose que ton père souhaite obtenir ? poursuivit Lily.

- Décidément, tes capacités de déduction ne cessent de m’étonner.

- N’essaye pas de me déconcentrer, répliqua-t-elle. Si tu n’es pas là afin de trouver quelque chose sur ton père, c’est que tu es là afin de trouver quelque chose pour lui. Il est clair qu’il cherchait déjà ce quelque chose cet été.

Elle ne posa pas tout de suite le doigt sur ce qui l’empêchait d’avancer dans son raisonnement. Les Reliques de la Mort. Depuis des jours, elle avait tellement été persuadée que Severus Rogue s’intéressait aux Reliques qu’elle n’arriva que très tardivement à cette hypothèse :

- Ses « effets personnels »... murmura-t-elle d’abord comme pour elle-même. Il veut remettre la main sur quelque chose qui lui appartenait et qui se trouve ici, à Poudlard.


Dernière édition par Nausicaa le Mer 8 Avr - 22:53, édité 1 fois
avatar
Nausicaa
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 5822
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 41
Localisation : Right here, right now!

http://www.le-prince-de-sang-mele.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Nausicaa le Mer 8 Avr - 22:42

Ellis l’avait observée sans rien dire, paraissant attendre qu’elle en arrive seule à cette conclusion. Il eut un petit mouvement de tête admiratif. Elle repartit aussitôt à la charge :

- De quoi s’agit-il exactement ?

- Ça, je ne peux pas te le dire non plus.

- Pff, fit-elle en haussant les épaules. Tu ne peux pas, ou tu ne veux pas ?

- Quelle différence ça fait puisque dans les deux cas, tu ne sauras de toute façon pas de quoi il s’agit ?

- La différence, comme tu dis, c’est que je pourrais me faire une idée plus précise de ta sincérité. Est-ce que c’est Severus Rogue qui t’a défendu d’en parler ?

- Il y a de nombreuses choses que Severus Rogue n’apprécierait pas de me voir évoquer, et surtout avec toi !

- Tu l’appelles par son nom ? On dirait que vous n’êtes pas si proches que ça, tous les deux.

- Je t’ai pourtant dit que je connaissais très mal mon père, fit-il observer sur un ton âpre.

- Tu m’as aussi dit que tu n’étais pas là par contrainte mais par choix.

- Et c’est toujours vrai aussi. Je suis le seul à pouvoir récupérer ce qu’il cherche, sans que son secret ne soit divulgué.

- Et pourquoi pensait-il pouvoir retrouver cette « chose », chez mon père ?

- Parce qu’il est fort possible que ton père ait pu avoir cette « chose » entre les mains à un moment ou à un autre.

Lily fixa le sol un moment, pour essayer de remettre toutes ses idées en ordre. Pour un peu, elle se serait cru devant l’entrée de la salle commune des Serdaigle.

- C’est censé se trouver dans son ancienne salle de classe, affirma-t-elle soudain en relevant la tête.

- Qu’est-ce qui te fait en être si sûre ?

- Mon père a précisé au tien que certains de ses « effets personnels » avaient été placés dans son ancienne salle de classe, fit Lily avec un petit air satisfait, n’oublie pas que j’étais là pendant leur discussion.

- Hmpf, concéda Ellis. C’est en effet un endroit où j’aimerais pouvoir aller.

- Mais cet endroit est condamné...

- Je l’avais remarqué bien avant que tu ne me le précises le soir de notre... le soir de la fête chez les Malefoy. Il y a pourtant un autre moyen de s’y rendre.

- Je t’écoute, fit Lily, bien consciente que si Ellis mentionnait ce détail, il allait finir par le lui livrer.

- Il existe un passage entre les cachots et la salle commune des Serpentard.

- Je n’en ai jamais entendu parler, dit-elle, perplexe.

- C’est un passage secret.

- Severus Rogue avait besoin d’un passage secret pour aller de sa classe à la salle commune des Serpentard ?

Ellis souffla avant de répondre :

- Peu importe à qui et à quoi servait ce passage, le fait est qu’il y a encore un moyen d’accéder à l’ancienne classe.

- Bien sûr ! continua-t-elle alors que plusieurs pièces du casse-tête s’imbriquaient soudain. Et j’imagine qu’utiliser quelqu’un résidant chez les Serpentard pour pouvoir relier ce passage faisait partie de vos plans, à ton père et à toi ?

- Non. Le plan en question était autrement plus simple que ça. J’aurais dû être envoyé chez Serpentard, en toute logique.

- Logique ? Depuis quand le Choixpeau répartit-il de façon logique ?

- Et bien, il aurait été plus normal que je sois Serpentard, par rapport à mon patrimoine.

- Mes parents étaient Gryffondor tous les deux et je ne le suis pas pour autant, tout le monde sait que ça ne se passe pas comme ça.

- Dans mon cas, ça aurait pourtant dû...

Lily ne tenta pas d’insister sur ce point même si elle ne comprenait pas ce qui pouvait pousser Ellis à être aussi catégorique. En revanche, elle tenait à ne pas laisser passer le reproche évoqué juste avant.

- Alors, qui s’est servi de l’autre, au bout du compte ? Ça n’était pas une mauvaise tactique non plus de sympathiser avec une Serpentard afin d’avoir accès à sa salle commune, non ?

- Je ne me suis pas servi de toi, répliqua froidement Ellis. Je ne t’ai jamais demandé de me faire entrer dans ta salle commune.

- La belle affaire ! Mais ça t’a pourtant bien arrangé d’y venir avec moi, le soir de la fête ! Tu as eu le mot de passe et tout le loisir d’y retourner pendant les vacances !

- Je suis revenu, en effet. Mais je n’ai pas pu emprunter le passage jusqu’à la salle de classe. C’est ici que toute la différence se fait. Je n’ai pas l’intention de me servir de toi, mais de te demander ton aide...

Ils se fixèrent en silence, traits tendus, comme si chacun tentait de s’assurer de l’attention de l’autre à cet instant. Bien que se sachant désavantagée dans le face à face, Lily crut percevoir dans la demande d’Ellis, une réelle sincérité. Quel enjeu pouvait être assez important pour qu’il en vienne à lui demander de l’aide ?

- Et qu’est-ce qui me dit que ça n’est pas en vue de faire du tort aux Malefoy ?

- Il n’y aura pas de tort fait aux Malefoy s’ils se tiennent à carreaux, répondit Ellis. Ça ne dépendra que d’eux...

- Je ne sais pas... murmura-t-elle alors en guise de réponse avant de prendre doucement place à l’une des tables de travail, les yeux dans le vide.

Elle tenta à nouveau de reformer le puzzle, en vain, pendant qu’Ellis attendait, immobile et muet. Elle aurait voulu exiger de lui une preuve de confiance plus solide... Un long moment s’écoula ainsi, puis, comme s’il avait devancé sa requête, il prit à nouveau la parole :

- Tu ne m’as pas demandé ce qui faisait que toi tu pourrais entrer dans le passage alors que moi non.

Lily releva la tête vers lui, attendant qu’il réponde à sa propre question. Ellis semblait hésiter à le faire, comme s’il regrettait ce qu’il venait de dire. Il s’approcha, les traits encore plus graves qu’à l’accoutumée et s’asseya à côté d’elle.

- Est-ce parce que le passage se situe dans le dortoir des filles ? se hasarda alors Lily, soudain mal à l’aise de leur proximité.

Les yeux soudés à la table devant lui, Ellis se contenta de secouer lentement la tête avant de reprendre :

- Non, il ne se situe pas dans le dortoir des filles mais dans les toilettes.

- Les toilettes ?

- Il y a un passage dans les canalisations qui peut être rendu impraticable depuis la salle de classe. Le système était enclenché au moment où les lieux ont été condamnés et ne peut être désactivé que de l’intérieur.

- Comment est-il rendu impraticable ?

- Avec de l’eau.

- De l’eau ? Tu veux que je nage jusqu’à la salle ? Ne me dis pas que tu ne sais pas nager ?

- Non, nul besoin de nager, continua Ellis d’une voix sourde. L’eau n’est haute que de quelques centimètres, un mètre tout au plus.

- Alors il faut juste marcher dans l’eau ?

- De l’eau en mouvement, rectifia-t-il. Elle s’écoule par une fontaine dans la salle de classe.

Toujours tournée vers lui alors qu’il s’obstinait à ne pas quitter la table des yeux, le visage à demi masqué par ses longs cheveux noirs, Lily reformula la question initiale :

- Et pourquoi moi je pourrais marcher dans cette eau alors que toi non ?

Le rideau noir dévoila lentement le visage blême lorsqu’Ellis se tourna enfin vers elle pour la dévisager à nouveau. Et la réponse, sans qu’il n’ait besoin de prononcer un seul mot, s’imposa soudain à elle...


Dernière édition par Nausicaa le Jeu 9 Avr - 12:37, édité 1 fois
avatar
Nausicaa
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 5822
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 41
Localisation : Right here, right now!

http://www.le-prince-de-sang-mele.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Syrinx le Mer 8 Avr - 23:21

Ah !!! enfin ils se parlent sincèrement tous les deux ! enfin par des phrases détournées, mais on avance... un peu.

bon... donc Ellis est le fils de Severus. Qui est sa mère ?
Et quel est l'objet que cherche Severus ? j'ai la vague idée d'un livre, un manuel de potion griffoné... mais il n'était pas dans la salle sur demande la dernière fois qu'on l'a vu ? ... nan ! Drago l'a récupéré l'année suivante ?! y a un truc qui cloche dans le raisonnement, puisque l'objet cherché serait dans la salle de cours...
c'est malin j'ai donné le tome 7 à ma mère qui a déjà le 6... je fais comment pour vérifier ce qu'il y a dans la salle de cours ? (ou c'est dans un tome précédent ? pas la peine de rêver, j'aurais même pas la réponse à cette question... mais fallait quand même que je la pose)

bon enfin, comme toujours on arrive à la traditionnelle phrase : "vivement la suite !" (elle est infernale ta fic, Nau, elle rend accro)
Bisou

_________________
L'ambre et le jais



chapitre 21
 
avatar
Syrinx
thé noir
thé noir

Messages : 2713
Date d'inscription : 14/01/2008
Age : 35
Localisation : au milieu des fuites, pour changer !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Leïa Tortoise le Jeu 9 Avr - 14:46

Quelle réponse? Parce qu'elle est serpentard? Non, ça doit pas être ça, pas vrai? Et cette histoire de toilettes, ça me rappelle la chambre des secrets, c'est la même ou pas? Et pourquoi un mètre d'eau dans l'ancienne salle de classe murée?
Quant à l'effet personnel... Le livre de potions? Mais Rogue savait-il que Harry l'avait pêché dans la salle-sur-demande version débarras et ensuite remis avant de massacrer la salle dans sa recherche du diadème gênée par Drago et ses gorilles? Et qu'est-ce qui peuty avoir de si important, surtout à propos des Malefoy? Ca ne doit pas être le manuel, hin?

Ahh, que de questions, encore, alors qu'on a enfin quelques réponses et certitudes!

Vivement la suite, comme d'habitude!!
avatar
Leïa Tortoise
thé noir
thé noir

Messages : 2059
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 31
Localisation : Parisie

http://totitree.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Nausicaa le Jeu 9 Avr - 17:25

Wouah ! Shocked Là vous avez pas lésiné sur la dose de questions ! Razz

Par où commencer ? (Si tant est que je commence par quelque chose... Suspect ).

Syrinx a écrit:bon... donc Ellis est le fils de Severus. Qui est sa mère ?
Arf, ben oui, voyons... Rolling Eyes LA question... Mais euh, bon, vous croyez pas que j'ai assez donné d'infos dans ce chapitre-là ? Donc, chaque chose en son temps... m'enfin voila

Et quel est l'objet que cherche Severus ? j'ai la vague idée d'un livre, un manuel de potion griffoné..
Le livre de potions? Mais Rogue savait-il que Harry l'avait pêché dans la salle-sur-demande version débarras et ensuite remis avant de massacrer la salle dans sa recherche du diadème gênée par Drago et ses gorilles?
Ah, déjà, certaines idées se rejoignent... Et bien evidemment que je ne vais pas pouvoir vous dire ce qu'est devenu le livre... (Désolée, hein Embarassed ).

Leïa a écrit:Et qu'est-ce qui peuty avoir de si important, surtout à propos des Malefoy? Ca ne doit pas être le manuel, hin?
Mais Leïa, qu'est-ce qu'il vient de dire le Ellis ? Rolling Eyes Que les Malefoy étaient "secondaires"... (Comment ça, vous ne le croyez pas ?... non mais ).

Et puis :
Quelle réponse? Parce qu'elle est serpentard? Non, ça doit pas être ça, pas vrai? Et cette histoire de toilettes, ça me rappelle la chambre des secrets, c'est la même ou pas? Et pourquoi un mètre d'eau dans l'ancienne salle de classe murée?
Ah... LA réponse (normalement, vous devriez pouvoir la trouver avant la prochaine publication... Mais ne dites pas que je vous l'ai dit ! Content ). Et ça ressemble effectivement à l'histoire des toilettes de la chambre des secrets, mais c'est seulement un rapprochement "fait exeuprès"... Puis aussi... Oh, non, j'dis rien, vous verrez. Content


Bisou Bisou
avatar
Nausicaa
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 5822
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 41
Localisation : Right here, right now!

http://www.le-prince-de-sang-mele.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Suzywa le Jeu 9 Avr - 22:24

Que de données, ce coup-ci, Nau ! Very Happy
Et puis, ton petit "côté secret à la Ellis" me fait toujours sourire quand je lis tes réponses aux reviews ! lol!

Le passage secret me fait aussi penser au tome 6: quand Draco pleure et se fait consoler par Mimi. J'ai toujours pensé que ces toilettes avaient un accès direct avec la Salle sur Demande.
Donc, personnellement, je pense aussi au livre des Potions... Y aurait-il une potion particulière qui puisse "soigner" l'état de Severus... Une piste donnée par Eileen Prince et qu'il aimerait pouvoir récupérer ?
Severus savait-il que le livre était dans cette salle sur demande ? Il savait que Harry l'avait eu en main à cause du Sectumsemper, bien sûr. Et puis, il est legilimens !
Les reliques de la Mort ? non, je ne pense pas que ce soit cela qui l'intéresse. No Suspect
Allez, courage Nau pour garder une avance assez confortable et ne pas stresser à la rédaction des chapitres suivants... c'est horrible de se faire rattraper par les chapitres déjà édités !
affraid
Joyeuses fêtes de Pâques à tous! Bisou
avatar
Suzywa
thé noir
thé noir

Messages : 1000
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 57
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Nausicaa le Ven 10 Avr - 9:40

Suzywa a écrit:Que de données, ce coup-ci, Nau ! Very Happy
Fallait bien qu'ça arrive à un moment ou à un autre... tongue
(D'ailleurs, juste une toute petite question, par pure curiosité, comme ça : personne n'avait pensé au lien Ellis-Severus -> fils-père ? Clignote Ou vous n'osiez pas lâcher l'hypothèse trop... "fanfictionnesque" ?).

Et puis, ton petit "côté secret à la Ellis" me fait toujours sourire quand je lis tes réponses aux reviews !
Content C'est que l'histoire n'est pas terminée non plus, faudrait pas gâcher le reste... Rolling Eyes

Le passage secret me fait aussi penser au tome 6: quand Draco pleure et se fait consoler par Mimi. J'ai toujours pensé que ces toilettes avaient un accès direct avec la Salle sur Demande
Et si vous vous souvenez encore un peu de la première partie de cette fic, Rogue aussi avait eu un petit "moment de faiblesse"( Sad ) dans des toilettes... (Ce qui ne veut pas dire que toutes les toilettes soient liées entre elles et à des passages secrets non plus...).

D'ailleurs, dans ma réponse à la review de Leïa, j'avais oublié un truc :
Leïa a écrit:Et pourquoi un mètre d'eau dans l'ancienne salle de classe murée?
L'eau n'est pas dans la salle de classe, seulement dans le passage qui y mène. Dans la salle en question, l'eau apparaît par la petite fontaine (qui existe pour de bon dans l'histoire de J. K. Rowling et qui me turlupinait depuis un moment).

Donc, personnellement, je pense aussi au livre des Potions... Y aurait-il une potion particulière qui puisse "soigner" l'état de Severus... Une piste donnée par Eileen Prince et qu'il aimerait pouvoir récupérer ?
Severus savait-il que le livre était dans cette salle sur demande ? Il savait que Harry l'avait eu en main à cause du Sectumsemper, bien sûr. Et puis, il est legilimens !
*réponse à la Ellis* héhé

Les reliques de la Mort ? non, je ne pense pas que ce soit cela qui l'intéresse.
En tout cas, Lily, elle, a abandonné cette piste... (A tort ou à raison... sifflote ).

Allez, courage Nau pour garder une avance assez confortable et ne pas stresser à la rédaction des chapitres suivants... c'est horrible de se faire rattraper par les chapitres déjà édités !
Merci Suzy ! Content Je n'ai plus qu'un tout petit chapitre d'avance cette fois (enfin, même pas, j'écris en ce moment le prochain, quoi). Faudrait qu'j'en mette un coup, mais en ce moment c'est difficile de me poser pour écrire... (D'ailleurs qu'est-ce que je fais là ? Clignote ).

Allez, joyeuses Pâques à tout le monde aussi !
Bisou
avatar
Nausicaa
Thé Aromatisé
Thé Aromatisé

Messages : 5822
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 41
Localisation : Right here, right now!

http://www.le-prince-de-sang-mele.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Leïa Tortoise le Ven 10 Avr - 10:13

(D'ailleurs, juste une toute petite question, par pure curiosité, comme ça : personne n'avait pensé au lien Ellis-Severus -> fils-père ? Ou vous n'osiez pas lâcher l'hypothèse trop... "fanfictionnesque" ?).
J'y avais bien pensé, mais comme rien n'indique qui pourrait être la mère, je m'en étais écartée...

Suzy, ta réflexion sur les toilettes éventuellement raccordées à la salle sur demande me ramènent encore à mon fouillis d'idées pour grande fic, et me donne d'autres idées pour redémarrer en voyant moins grand... Il va vraiment falloir que je m'y remette, hin?!

Je ne me souvenais plus de ce détail de la fontaine, ça avait du me paraitre tellement naturel comme lavabo dans un endroit aussi special que la salle des potions satisfait De quoi exploiter, effectivement...
avatar
Leïa Tortoise
thé noir
thé noir

Messages : 2059
Date d'inscription : 11/01/2008
Age : 31
Localisation : Parisie

http://totitree.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Prince de Sang-Mêlé - Parties I et II

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 21 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 12 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum